L’Espagne fait croître la mort

La pilule du lendemain sera bientôt en vente libre, sans ordonnance, dans toutes les pharmacies espagnoles. C'est ce qu'a annoncé le ministre de la Santé Trinidad Jimenez :

"Il s'agit d'une méthode de contraception d'urgence, à n'utiliser qu'en cas d'urgence. Nous ne souhaitons pas qu'elle devienne une méthode de contraception de plus".

On peut déjà dire que c'est loupé.

Michel Janva

5 réflexions au sujet de « L’Espagne fait croître la mort »

Laisser un commentaire