Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les tergiversations de Nicolas Dupont-Aignan

Phnda_1 Nicolas Dupont (son vrai nom) a été membre du club Convaincre de Michel Rocard. En 1988, il tente de se faire adouber par la gauche pour les élections municipales à Corbeil-Essonnes, sans succès. Il rejoint le PS en 1989 sans parvenir à percer. Déçu, il entre à l’UDF, ce qui lui permet de devenir en 1993 conseiller technique de François Bayrou, alors ministre de l’Education nationale. En 1994-1995, il est conseiller technique de Michel Barnier, ministre RPR de l’environnement.

Adversaire du Traité D’amsterdam, il se rallie en 1999 à Charles Pasqua et appelle à voter pour sa liste (commune avec celle de Philippe de Villiers) aux élections européennes de juin de la même année. En 2000, avec la rupture Pasqua/Villiers et la fin du RPF, il appelle à voter pour Séguin, candidat aux municipales à Paris. En 2001, Dupont-Aignan a réintégré le RPR, pour une très courte durée puisqu’il semble se rallier à Jean-Pierre Chevènement. Mais en mai 2002, c’est sous l’étiquette UMP qu’il est réélu député de l’Essonne. Aux européennes de 2004, il appelle à voter Villiers. Depuis, il anime le club Debout la République et est candidat aux élections présidentielles de 2007. (source : Faits et Documents-2005)

Michel Janva

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

20 commentaires

  1. Tiens ca me rappelle une autre girouette “souverainiste” à droite .. ^^

  2. Vous voulez parler de Villiers, mais il n’est pas le seul, par exemple, Fabius a commencé sa carrière politique à droite, Marinez du FN était au début à l’extrème-gauche, Mégret, lui était à droite, etc. (pour plus de renseignement lire le livre d’E. Ratier, « Encyclopédie politique française »).

  3. Tout le monde peut se tromper…Tout le monde n’a pas été “nationaliste” dès le berceau (ex : les ex-militants d’extrême gauche François Brigneau et Roland Gaucher, pseudonymes de condamnés pour collaboration).
    J’ai connu personnellement l’équipe Dupont-Aignan (bcp d’ex-RPR séguinistes) du temps du RPF; je n’appréciais pas leur vue des choses, ils n’avaient à l’époque que le mot République plein la bouche et dédaignaient les ex-mpf ou ex-FN.Dupont-Aignan méprisait les Villiéristes et s’honorait d’être”laîc” et pro-IVG, Je me demande si Dupont est Franc-maçon ? Emmanuel Ratier a peut-être d’autres éléments de réponse ?

  4. Je ne comprends pas comment le nom de M. Dupont(-Aignan) peut ne serait-ce qu’apparaître dans ce blog de grande qualité… Ses jacasseries sont plates et peut convaincantes: comment fait-il pour rester à l’UMP alors qu’il est en permanence (soi-disant) en contradiction avec eux… Comment peut-on appeler ça autrement que de l’arrivisme (ou du masochisme ?)… Ca me rappelle les postures de M. Jacques Myard, le député-maire de Maisons-Laffitte…
    Je ne savais pas pour son nom mais c’est intéressant… Ca en dit long sur sa personnalité… Ca suinte le parvenu à plein nez…

  5. On en sortira jamais avec ces valeurs de la république tous s’y mettent, Megret, Villiers et aussi Marine.
    J’en arrive à penser qu’on ne peut pas etre de droite et républicain.
    Il n’y a rien à attendre de la politique

  6. Non Leonard, il ne faut pas être défaitiste.
    Il est important de s’engager en politique (D’après Pie XII : Le champs le plus vaste où doit s’exercer la charité) Jean-Paul II rappelait cette importance pour les laïcs catholiques. S’engager en privilégiant l’essentiel : La défense et la mise en oeuvre des principes du Décalogue et de l’Evangile. La défense de la vie, de la famille, la liberté de l’enseignement et le bien commun de sa patrie.

  7. Oui ce n’est pas le seul à avoir commencé d’un côté pour finir d’un autre mais Nicolas Dupont-Aignan a multiplié les retournements de Veste! Encore un petit effort et il fera aussi fort que mes “amis” du MPF. lol

  8. D’ailleurs, Dupont-Aignan fait parti de ceux visés par “la coalition des patriotes” esquissée par le Pen. mais apparamment il veut faire cavalier seul et se récolter…0,2% de suffrages.

  9. Megret a commencé au RPR et a fini au MNR!
    Peltier finira peut-être au PS!! Il a déjà un beau parcours…

  10. Dupont-Aigan, encore un qui fait ses petits calculs misérabilistes de remboursements électoraux, etc., etc. On connait.
    Tout n’est pas mauvais dans son propos mais je n’apprécie guère son “républicanisme” outrancier. Et pire, j’estime pitoyable de se présenter alors qu’on appartient à un parti; il n’a qu’à assumer et démissionner de l’UMP.
    Ensuite, s’il ne rejoint pas le camp de l’Union patriotique, c’est bien que ses visées sont mesquines et personnelles, certainement pas au service du peuple français.
    A l’heure d’aujourd’hui, avec le vécu de novembre dernier, on ne peut plus se permettre ce genre de comportement alors que l’Union est plus que jamais nécessaire. C’est criminel pour la France.

  11. Olivier a écrit “Et pire, j’estime pitoyable de se présenter alors qu’on appartient à un parti; il n’a qu’à assumer et démissionner de l’UMP”.
    En effet, c’est une chose que je n’ai jamais compris. Il y a des forces “vives” à l’UMP, c’est à dire des vrais gaullistes! Et que foutent-ils encore dans ce parti de traitres qui ne roulent plus que pour l’euro-mondialisation où le multiculturalisme?
    “Ca” critique à tout va mais “ça” ne rend pas sa carte du parti! Ben non, faudrait pas non plus que les avantages de ces dhimmis non avoués, disparaissent!
    Il y a la politique, la vraie, celle chère à De Gaulle et à Le Pen:(de mémoire et en gros)”La politique est un service rendue à la nation” …et puis il y a la politique politicienne, je dirai même la politique républicaine: donne moi la couronne et va te piquer le cul en posant te posant dessus!, c’est à dire je pense à ma carrière et peu importe si la France coule…
    Dupont-Aigan, Villiers, Bayrou, et j’en passe et des meilleurs , font parti de ceux là…des ambitieux, des arrivistes…mais non des amoureux!

  12. Villiers un arriviste ?
    En tout cas il a quand même fait le puy du fou et le département de la Vendée est très bien geré. Arrêtez de voir des arrivistes partout cher Grif ! Vous valez mieux que ça ! Et vous que faites vous pour vous engagez au service du bien commun ?

  13. BM a écrit “le puy du fou et le département de la Vendée est très bien geré”
    …Oui mais grace à L’UMP qui gère le DPT avec Villiers!

  14. Ce que réalise PdV au Puy du Fou, avec l’aide d’un conseil général à majorité de coalition UMP-DVD-MPF, est certainement de bon aloi et méritoire.
    Néanmoins, à un niveau moins local et plus national, on peut effectivement parler d’arrivisme dans le sens où ce n’est pas la fidélité qui caractérise de Villiers dans sa carrière politique: issu du Parti Républicain, il est secrétaire d’Etat auprès de Léotard en 1986, soutient Barre en 1988 puis les Rénovateurs en 1989 (Noir, Carrignon, etc), organise le très foireux couple Pasqua-Villiers au sein d’un RPF vite lâché, puis soutient officielement le RPR, s’allie avec l’européiste Fillon aux régionales de 2004, etc.
    Le 12 juin 2005 à Vesoul, il appelle à voter pour l’UMP Alain Chrétien (favorable à la Constitution européenne) contre le FN au second tour.
    Bref, appelez cela comme vous l’entendez mais je n’y vois pas de constance politique ni de sereine clairvoyance.

  15. Pourquoi en parlant de l’Union Patriotique, on rejette M.de Villiers car il n’a pas accepté la main tendue par M.Le Pen ? M.de Villiers sait peut-être que justement M.Le Pen se fait un peu “vieux” et qu’il a tout à perdre et par conséquent rien à gagner en terme d’image, et donc d’électorat à s’allier avec le Président du FN. Ce qui diminuerait encore davantage sa probabilité d’être un jour élu Président…
    M.Le Pen sent peut être le vent tourné en sa défaveur et voudrait profiter d’un dernier baroude d’honneur en s’alliant et sauvant les meubles avec le Président du MPF.
    Néanmoins, je me prend moi aussi à rêver pour 2007 d’une Union Patriotique (comme à peu près Forza Italia de S.Berlusconi) pour sauver et relever notre pauvre vieille France.
    Peut-être est-ce également l’ambition, “l’orgueil” politique des différents leaders des partis dits nationalistes qui empêchent cette coalition qui pourrait, si elle était bien gérée, parvenir facilement au 2nd tour de la présidentielle, et qui sait, même aller plus loin…
    Enfin, excusez de ce langage quelque peu châtié mais “il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis…” (l’erreur est humaine, tout le monde peut se tromper, même nos politiciens) mais à nuancer tout de même car vu le parcours de F.Mitterand (en autre, qui a commencé bien à droite pour terminer socialo véreux), on ne peut pas dire qu’il fut souvent bien inspiré…

  16. Je ne crois qu’on puisse dire que “Le Pen sent le vent tourner”; au contraire, c’est le FN qui monte très clairement dans l’opinion, toutes les partielles le confirment sans parler des sondages de plus en plus favorables.
    La conjoncture, surtout avec l’éclaircissement des émeutes de novembre, offre à tous la confirmation de ce que Le Pen annonçait depuis 20 ans (Villiers s’est réveillé il y a 6 mois…), ce qui confère au FN une indéniable légitimité dans la défense de la Patrie contre l’immigration-invasion; et les copié-collés de Villiers comme les envolées lyriques de sarko ne font que confirmer que Le Pen avait raison et renforcer sa position.
    D’ailleurs on le voit clairement aujourd’hui dans l’échec de l’OPA hostile lancée par le MPF sur les adhérents du FN; à l’exception de 2 notables inquiets pour leur future gamelle(Bompard et Bignon), il n’y a pas eu de départ du FN vers le MPF.
    C’est même l’inverse qui se produit, avec le ralliement au Front de 2 fédés MPF complètes (Corse) et d’élus MPF du Sud-Ouest.
    Bref, en offrant son alliance, JMLP a prouvé une nouvelle fois son désintéressement et son sens politique hors du commun. Ceux qui le repoussent porteront la responsabilité d’avoir préféré oeuvrer pour leur bien personnel plutôt que pur le bien commun.

  17. Un sondage avant-hier donnait le FN entre 11 et 14%, et ce à un an de la présidentielle En avril 2001, il était à 8%… et a fini à 16,8! (http://info.france2.fr/elections/presidentielles/2007/20407367-fr.php ou http://www.lesechos.fr/info/rew_france/4414768.htm). Bref, on multiplie par deux pour incorporer ceux qui vont se décider dans l’année et ceux qui vont mentir aux sondeurs et on obtient entre 22 et 28% au premier tour! Et vive la France!

  18. Une petite réflexion personnel de ma part, étant donner l’état de la France, puisque certains économistes et pas des moindres estiment que si il n’y a pas de réforme rapide en France avant 2010, nous connaîtrons une situation à l’Argentine puissance 10, (pour rappel, quand l’Argentine s’est écrouler, les salaires, retraites non pas été paye ou très partiellement, ont ne pouvez retirer que 100Fr par semaine dans sa banque etc.)Et a savoir aussi que jusqu’en 2010 nous pouvons payer les intérêts de la dette et après ? Donc étant donner la situation et vu la peur de faire des reformes de l’umps, est-ce qu’ils ne se sont pas dis, ont vas mettre le pen au pouvoir pour quelques années, il fera les reformes et après ont reprendras le pouvoir.
    Bon , je sais c’est de la science-fiction ,m’enfin….

  19. Je suis assez d’accord avec le Partisan Breton. Une coalition à l’Italienne aurait de la gueule ! (de l’UMP au FN) Mais je rêve peut-être trop. Nous sommes entre Gaulois !

  20. à l’exception de 2 notables inquiets pour leur future gamelle(Bompard et Bignon. Laissez moi rire ! Bompard est le seul cadre du FN avec Marie-France Stirbois à avoir réussi l’exploit de se faire élire dès le premier tour AU SCRUTIN MAJORUTAIRE.
    C’est sans doute ce que reproche Le Pen à Bompard, lui qui a toujours été écrasé dans ce type de scrutin et n’a jamais été élu qu’à la proportionnelle.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services