Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

Les jésuites forment de jeunes cathos à la politique

Le principe de "La politique, une bonne nouvelle" paraît bon : rassembler quelques dizaines de jeunes engagés, venant d’horizons différents (article de La Croix), pour réfléchir à l’engagement politique des catholiques.

La mise en oeuvre est beaucoup plus douteuse : devinez qui a été invité pour témoigner devant ces jeunes ?

– Réponse a) : les députés pro-famille Jean-Marc Nesme (UMP), Christine Boutin (UMP-FRS) et Véronique Besse (MPF) et le député européen pro-famille Bruno Gollnisch (FN).

– Réponse b) : Brice Hortefeux, collaborateur du président (pro-avortement) de l’UMP et Jean-Louis Bianco, collaborateur de l’ancien président de la République (pro-avortement) François Mitterand.

Réponse ici.

Henri Védas

Partager cet article

13 commentaires

  1. M Bianco et Hortefeux auront donc à répondre de leur position devant M. l’archevêque. Le débat promet d’être intéressant!

  2. Ad Majorem Dei Gloriam????Saint Ignace doit encore une fois se retourner dans sa tombe !Ca vaut le “prêche” d’athées militants à Notre-Dame pendant le Carême !Numerus stultorum infinitus.

  3. il fallait s’en douter
    j’ai été élève des jésuites
    je me souviens qu’ils nous faisaient l’apologie du communisme (il faut les comprendre etc..)

  4. Personnellement, je ne suis pas choqué d’une telle invitation. Il s’agit d’une Université d’été, pas d’un enseignement épiscopal… Le principe est donc de discuter autant que d’enseigner.
    Par ailleurs, qui croira que les positions pro-famille et anti-avortement seront renforcées en ignorant les idées adverses? Mieux vaut au contraire dialoguer, entendre ce qui est dit, pour mieux répondre et pour trouver la réponse la plus juste possible, dans son expression la plus adaptée…
    Et puis St Ignace préconise de toujours sauver la proposition adverse, ou de la faire clarifier… et, si on ne le peut, de la corriger avec amour. Il ne demande pas d’ignorer cette proposition.

  5. L’achevêque ? je ne connais pas ce saint domme, mais à lire “le livre noir des évêques de France” de Remi Fontaine on peut craindre qu’il ne soit bien à gauche du PS. L’évêque du Saint Denis, Mgr de Béranger, donne par comparaison des allures de frontistes à Arlette Laguiller et Mouloud Aounit réunis.

  6. Une petite question : en général, on condamne volontiers le classement des évêques établi par Golias tous les 4 ou 5 ans, parce qu’il se fait juge des évêques, au nom de critères qui ne sont pas ceux de l’Eglise.
    Y a-t-il dans l’esprit une différence avec un livre noir des évêques de France ?

  7. Je crois qu’il y a en effet une différence très nette.
    Rémi Fontaine met en regard les déclarations de nombreux évêques et le dogme de l’église. Les textes parlent d’eux-mêmes…. et ils sont éloquents.
    P.S. toutes mes excuses pour les fautes de frappe de mon précédent post. Je ne m’étais pas relu.

  8. Chacun voit midi à sa porte, des laïcs qui critiquent des religieux sur la présentation de noms d’invités sans savoir ce qu’il s’y est dit, c’est aller un peu vite en besoigne, n’est-il pas ?

  9. Un des invités n’est autre que Mgr (euh pardon) Albert Rouet (comme le nomme le site), archévêque de Poitiers.
    Je ne décerne pas des crosses à la Golias, mais je m’interroge quant à la préface accordée par Mgr Albert Rouet au livre “L’Eglise et l’art d’avant-garde – De la provocation au dialogue – La Chair de Dieu”. (Albin Michel) – voir le lien que Google m’a retrouvé ici : http://www.lesmanantsduroi.com/imprimer/imprim35163.html
    Pour rappel, ces photos scandaleuses ont été hébergées sur le site de la conférence des évêques de France (cef.fr) jusqu’à ce qu’une connaissance – choquée comme moi – envoit l’information à Rome. Le lendemain, les photos n’étaient plus sur le serveur…
    Reste ce livre.
    La CEF continue à le présenter ici : http://arts-cultures.cef.fr/livr/livrart/lart35.htm
    et à relier vers le site (hors serveur CEF) : http://www.artistes-en-dialogue.org/artinst.htm
    qui contient certaines de ces photos.
    No comment
    Bernie

  10. Merci, Bernie, je voulais justement signaler l’aval scandaleux donné par Mgr Rouet à un livre de non-art ou plutôt de pure provoc pornographique et antichrétienne. J’ai pu voir et entendre aussi Mgr Rouet sur KTO il y a qq mois: costard-cravate, même pas le col romain. On dirait un cadre du PS…

  11. Avec le contexte c’est mieux :
    “L’avant-garde artistique parle de manière originale de nous, du sida, de la solitude, du corps, des tabous. Savons-nous l’écouter et comprendre les hommes d’aujourd’hui?
    L’Église catholique, après avoir, des siècles durant, été un foyer de création, est-elle encore capable de dialoguer avec les artistes contemporains? C’est ce défi qu’elle a voulu relever.”

  12. @ amdg :
    Son col romain il ne l’emportera pas avec lui au paradis.
    Par contre le reste si.

  13. la réponse était facile à trouver !
    évident que c’était la b, surtout avec l’intervention de M. Bianco, ancien collaborateur de François Mitterand !
    pas besoin d’être prophète !
    ce ne sera que de beaux discours !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services