Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Nouveaux médias

“Les Français en tête dans la course aux blogs” ?

C’est ce que proclamait mercredi le Figaro Economie dans un dossier convenu sur les blogs en France. C’est pourtant largement faux : les blogs, en tant que nouveau média, sont encore peu développés chez nous.

L’erreur tient sans doute au nombre très important des "skyblogs", qui comptent pour la moitié des blogs en France. Ces "skyblogs" sont des pages personnelles gratuites tenues par des adolescents – sous forme de blogs, certes, mais plus proches du concept de MySpace.

Si l’on comptabilise les blogs "réels", c’est-à-dire ceux qui sont alimentés et lus, le tableau est très différent.

Une première indication est donnée par la dernière enquête sur la blogosphère mondiale par Technorati, qui, bien qu’imparfaite, fait référence. Une de ses statistiques donne la répartition par langue des posts mis en ligne (afin d’évaluer l’activité réelle des blogs) : les posts en français comptent pour 2% du total, contre 41% à l’anglais, 31% au japonais et 10% au chinois.

Une seconde indication est donnée par la fréquentation des blogs aptes à avoir un impact sur les débats politiques, sociaux, culturels : elle reste en France bien plus faibles qu’aux Etats-Unis. Le blog politique de gauche américain "Daily Kos" reçoit 500.000 visites par jour, les blogs conservateurs LGF, Michelle Malkin ou Instapundit sont tous à plus de 100.000. Quels sont les blogs politiques français qui comptent un nombre de visites équivalent (soit, rapporté à la population, de 20.000 à 100.000 visites par jour) ?

Henri Védas

Partager cet article

7 commentaires

  1. Une petite précision.
    LGF, Michelle Malkin ou Instapundit sont des blogs néoconservateurs et non des blogs conservateurs. La différence a son importance.

  2. Encore faut-il une aide des moteurs de recherches ou des blogs “embourgeoisés” pour référencer les jeunes pousses, qui ne dépendent que de l’énergie de leur semeur pour prospérer (ce qui leur coûte autant de temps qu’ils ne passent pas à la rédaction d’articles de fond).

  3. @ H.Y.
    Vous avez apparemment une définition assez large du “néo-conservatisme” – permettez que je ne la partage pas ! Le néo-conservatisme s’est en grande partie fondu dans le mouvement conservateur (en a pris le rênes, dirait Pat Buchanan)… ce qui plaide pour une utilisation du terme pour désigner aujourd’hui le “noyau dur” (AEI, Perle-Wolfovitz-Kagan).
    On peut poursuivre cette conversation par mel, si vous le souhaitez.

  4. Autre remarque: Daily Kos et LGF sont loin d’être frequenté uniquement par des américains alors que le lectorat des blogs francophones se résume probablement à la France.

  5. j’ai recommandé vos blogs à certain s de mes amis
    ça leur avait fouttu la frousse
    en France tout le monde sait désormais qu’il n’y a plus de liberté de pensée
    la seule liberté d’expression se trouve sur les blogs, d’ailleurs hébergés aux Etats-Unis (par crainte?)
    je pense que les “braves gens”,c’est-à-dire les français moyens, ont peur d’aller sur ces blogs(de droite)parce qu’ils pensent qu’ils vont être fichés et qu’ils vont perdre leur emploi

  6. Henri Védas> Vous expliquez très justement votre point de vue. Ma remarque ne se voulait qu’une précision, et je comprends que pour un lectorat francophone, cette nuance ne soit pas primordiale. Surtout pour un lectorat français, qui dans sa grande majorité, est éduqué dans l’opposition aux idées conservatrices.
    Amicalement.
    H.Y.

  7. Bonjour,
    j’apprecie votre article dans son ensemble, mais permettez moi une remarque: je trouve un peu etrange d’entendre qualifier des sites comme celui de Michelle malkin our encore LGF de conservateurs, neo ou non… ces sites sont juste des sites americains, citoyens et d’opinion libre. J’apprecie la fraicheur de ces lectures, justement parce qu’elles sont degagees de ces formes d’etiquetage politicien telles qu’on les pratique encore en France

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services