Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Les entreprises contre les fautes d’orthographe

Devant les fautes d‘orthographe et de grammaire des salariés, recruteurs et employeurs hésitent entre fatalisme et cours de soutien. L’Ecole centrale d’électronique organise des concours de dictées :

"Entre 6% et 8% des candidats sont éliminés en raison de cette épreuve, et ce ne sont pas les moins brillants" souligne Pascal Brouaye, le directeur. Les recruteurs sont lucides:

"Si on cherchait des candidats qui ne font aucune faute, on ne couvrirait pas nos besoins de recrutement".

Les principales causes : la méthode globale et les nouveaux moyens de communication (mails et SMS). Reste qu’une mauvaise orthographe peut être un handicap dans une carrière.

Marie Sophrone

Partager cet article

5 commentaires

  1. Qu’est-ce donc encore que “l’élécrtonique” ?
    Vive les cours d’orthographe, c’est indispensable !

  2. “élécrtonique” c’est fait exprès? 😉

  3. Encore un effort, Marie ! Le mot électronique s’écrit sans accent sur la deuxième voyelle…

  4. pour ma part, je mettrais volontiers un S à besoin…
    à transmettre au recruteur en question !

  5. nos besoinS de recrutement…
    CQFD ?
    😉

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]