Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Les cathos doivent-ils défendre Freud ?

Freud est attaqué – et attaqué de la gauche – dans le Livre Noir de la Psychanalyse : ma première réaction, a été de trouver cela très délectable. Roland Hureaux, dans Liberté politique, suggère de ne pas se réjouir trop vite : l’offensive anti-Freud a pour base première "le lobby homosexuel, dont la plupart des prétentions sont disqualifiées par les théories freudiennes."

L’auteur plaide la convergence entre l’anthropologie freudienne et la notre. Son argumentation repose surtout sur le fait que beaucoup de ceux qui critiquent Freud sont encore plus éloignés de l’antropologie chrétienne que ce dernier : ils portent leurs attaques contre la loi naturelle dans des directions que Freud n’avait pas poursuivies.

C’est sûrement vrai, mais c’est là la nature même du processus dialectique de la subversion : chaque étape vise à être dépassée par l’attaque suivante. On peut donc défendre Freud contre ses critiques, mais on risquerait bientôt de défendre ces critiques contre plus subversif encore. C’est la situation inconfortable de ceux qui essayent de s’appuyer sur la contraception pour combattre l’avortement, ou sur le PACS pour combattre le mariage homosexuel.

Non, il y a trop peu de bonnes nouvelles pour bouder son plaisir : que la statue de Freud tombe ! Après tout, cela fait des années que les catholiques l’attendaient. En 1999, le Père capucin Raniero Cantalamessa avait d’ailleurs mis en lumière devant Jean-Paul II, lors d’un des prêches de carême qu’il donnait tous les ans devant la Curie, la responsabilité énorme de Freud, "maître du soupçon", dans la défiance de tant de nos contemporains vis-à-vis de la religion.

HV

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services