Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Nouveaux médias

Les blogueurs dans la campagne

Selon Le Monde :

"les blogueurs, encartés ou sympathisants, sont d’ores et déjà les grands gagnants de cette élection présidentielle. […] Faute de jouer un rôle déterminant dans l’issue du scrutin, les blogs auront donné un rôle participatif à ces milliers de citoyens soucieux d’avoir leur mot à dire en marge des communiqués officiels et de la langue de bois des plateaux et studios.

Mobilisé sur les blogs ou dans les forums, le militant moderne n’exerce plus seulement une fonction de relais de la propagande. Il complète librement les argumentaires de campagne, il lance des offensives, participe au "buzz", s’engage dans d’interminables fils de discussion. […] [L]e cybermilitant n’est plus seulement le fantassin d’une armée en campagne, c’est aussi un éditorialiste et un décrypteur de médias. Il décortique les mots de la politique, se défie des images et des discours, manie la rumeur en expert. […] Et si c’était justement le temps politique et médiatique que cette blogosphère militante était parvenue à bousculer ?"

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Sauf que si de Villiers était passé autant au 20h que Sarkozy depuis 4 ans, il ne serait pas à seulement 2,4 %. La télé reste maîtresse de l’opinion. Les gens ne veulent pas lire et ont l’impression qu’ils sont bien informé quand ils ont vu un journal télévisé par jour.

  2. Une nouvelle agora en quelque sorte. Eponyme d’un site plutôt moyen qui s’en fait spécialité.

  3. Contre le projet de constitution européenne, en 2005, on avait accordé une influence aux blogs contre les gros media.
    Il ne semble pas que le succès soit au rendez-vous cette fois ci, sauf si la conséquence est le vote dit utile.
    Mais dans ce cas, ce n’est pas notre famille de pensée la gagnante …

  4. c’est peut-être vrai
    mais ça ne le restera que si Internet n’est pas soumis à surveillance
    alors,il faudra reprendre les conversations dans le fond de vieilles salles de bistro
    en faisant attention qu’il n’y ait pas un inconnu qui écoute, caché derriere un grand journal

Publier une réponse