Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Les « Bleus » et la Marseillaise

Une rétrospective de TF1 sur Vox Galliae.

Henri Védas

Partager cet article

5 commentaires

  1. Cela me fait penser à une émission politique de France 2, présentée par A.Chabot sur les banlieues si mes souvenirs sont bons…Lors de cette émission, un jeune issu de l’immigration et ayant un bac +2 en économie ( ça rend plus crédible il paraît) avait dit : « Moi, je me souviens d’un 12 juillet 1998 où tout le monde était réuni autour des bleus et se sentait français « .
    Bien , c’est beau, faite venir André Rieu et ses violons je vais pleurer.
    Les joueurs parmi les plus influents sur cette population sont donc ceux qui chantent le moins ou pas du tout la marseillaise, à savoir Zidane, Barthez et d’autres.
    Alors, je me pose une question, on nous saoule à longueur d’année en nous montrant que le foot permet de réunir les jeunes, que c’est un facteur d’intégration et d’identification, que des tournois sont organisés dans les cités ……., et derrière tout cela, au sommet de la pyramide du football national, les joueurs représentant notre nation ne sont pas capables de chanter la Marseillaise ?!
    C’est un manque à gagner plus qu’important selon moi…
    Bien plus que cela, ne serait-ce pas un manque de patriotisme nécessaire à chaque joueur, qui ne jouerait pas pour son pays mais pour de l’argent…? Je dit ça à tout hasard naturellement et sans référence à un post précédent.
    Je suis soit disant un extrémiste réactionnaire en voie de disparition, c’est à dire que j’ai aussi bac+2, en droit (je suis tout de suite plus crédible)et que lorsque j’entends la Marseillaise, je me lève toujours, je la chante, des frissons parcourant mon dos…il paraît que ça devient rare.
    Comment voulez vous alors que notre pays soit crédible et uni si même nos joueurs de foot ne respectent pas le ciment qui nous lie, eux ayant une influence volontaire ou non sur notre image …
    Regardez l’équipe de la Corée du Sud, qui se tourne entièrement vers son drapeau et chante accompagnée du public…ça c’est être fier de son pays, cela explique aussi peut-être le résultat !

  2. Le manque d’unité de cette équipe vient sans doute de là :
    Ils jouent pour eux, ont du mal à jouer pour leur équipe, et ne jouent pas pour leur pays. Ils se privent là d’un puissant ressort, et d’un considérable soutient. Du coup ils n’ont derrière eux que des afficionados, déçus de plus, mais pas leur pays.

  3. Vous ne comprenez rien !
    La Marseillaise, c’est ringard, ça fait ancien combattant, vieux facho baveux sur le retour, le béret basque sur la tête et la baguette sous le bras, ça fait collabo, même.
    C’est pas cool, c’est pas kiffant !
    La Marseillaise en choeur, ça fait gerber le bobo et le djeune des banlieues… ça vous a des relents de bourrée auvergnate et de rafle du Vel d’Hiv…
    L’équipe « de France », elle, elle est plus en phase avec la France multicolore, blaqueblanbeure, la France-qui-marche-au-mélange, la France qui bouge, la France qui fait repentance, la France anti-esclavagiste qui marche avec le futal retroussé à mi-mollet pour avoir l’air plus fine, qui crache par terre et qui écoute les éructations pathologiques de Sniper…
    Oui, mais est-ce la France, tout ça ?

  4. Eloi vous avez raison,
    Votons pour établir la Boulette de diam’s comme hymne national,
    ça fera « zizir » pour le foot…
    Enfer et Damnation

  5. mais vous ne comprenez rien! S’ils ne chantent pas la Marseillaise, c’est tout simplement parce qu’ils sont TOUS, Zidane aussi, ROYALISTES! :))) amdg

Publier une réponse