Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les aventures de Ségolène Royal

Il en faut peu pour provoquer un scandale au PS. Le dernier en date, ce dialogue entre Marie-Ségolène et cette jeune du MJS.

A côté de ça, la rivalité FN-MPF est une douce histoire d’amour…

Michel Janva

Partager cet article

13 commentaires

  1. Le petit couplet féministe à deux ronds, y avait longtemps…
    Pitoyables, ces pauvres soces…

  2. L’altercation est effectivement pitoyable. Si la candidate putative sort de ses gonds à la moindre question d’un militant, que cela donnera-t-il si par malheur elle arrivait au pouvoir ?
    Néanmoins la question sur le clivage droite gauche méritait effectivement d’être posée. Les militans de la MJS n’ont sans doute pas oublié que le projet de Jospin 2002 n’était pas socialiste. Le même Jospin qui ne parvient toujours pas à trouver un espace pour revenir.
    Bref, cette anécdote me confirme dans l’idée que Ségolène ne sera pas la candidate du PS.
    Il y en a un à Solférino qui en revanche a un projet socialiste :
    http://fabius.typepad.com/
    http://www.laurent-fabius.net/

  3. c’est puissant!
    ça fait penser à un livre de Amélie Nothomb où les protagonistes ne s’exprimaient que par onomatopées
    on en arrive au degré zéro du langage
    il n’y a même plus besoin de se demander si les futures générations devront être formées par la méthode globale ou la méthode syllabique
    ils feront waouh wahou!

  4. C’est un peu comme le coup de sang de Jospin dans l’avion?

  5. Certes !
    Mais quand le vide plagie le néant ……

  6. Important !
    Nous avions des infos depuis quelques jours dans la salle de presse où je travaille, mais la chose a été confirmée ce jour, le couple Hollande-Royale a bien réellement explosé suite vraisemblablement à “l’émulation présidentielle” qui secoue le PS, ainsi Hollande fréquente Anne Hidalgo (adjointe au maire de Paris), mais Royale n’est pas esseulé pour autant, mais cela je vous l’indiquerez plus tard.
    vous allez me dire que cela n’a aucun intérêt, en effet, mais pas plus que le débat qui ébranle la presse aujourd’hui sur le fait que Royale se soit “pris le bec” avec une jeune militante PS en Bretagne ce dimanche et qui est ridicule, donc allons-y gaiement. Elle veut du people royale (comme Sarko) donc en voilà, et ce n’est pas du bidon. Les salles de presse s’en délectent notamment celle d’un journal du soir.

  7. Effectivement, jeter sur la place publique la vie sentimentale d’une personne quelle qu’elle soit ne présente aucun intérêt.
    Si je ne m’abuse, l’Eglise appelle comérage le fait de révéler le péché d’autrui non ?

  8. A vouloir trop jouer avec ces choses le retour n’est pas bon, que cela lui serve de leçon (comme Sarko) car je trouve insultant vis à vis des électeurs que ces politiques parce qu’ils jouent sur leur vie privée, des vedettes tentent de mettre en place un déterminisme du type tu vois ma vie tu as la même ou tu aimes Johnny donc vote pour moi ! je trouve cela insultant, on nous prend pour de C..

  9. Bon, allez, je dévoile un peu l’identité du nouvel homme de Ségo : il s’agit du président de la HALDE, ancien PDG d’un grand constructeur automobile français (vous ne voyez toujours pas… ?)
    Et Lionel a largué sa philosophe pour Nathalie Baye.
    Bon, on va peut-être s’arrêter là – comme dirait Fabius, je préfère dire “Voici mon programme” que “Mon programme, c’est Voici” !

  10. Pitch, bravo bien informé, je ne tenais pas trops à le dire car rien n’est tout a fait sûr sur son cas, mais les derniers éléments semblent l’attester !

  11. Mais il faut entrer dans le jeu stupide de ces acteurs politiques (Sarko, Sego, …), on veut jouer sur le people pour mieux estomper le vide de leur idée, en scandant des mots creux tel ‘humanisme” , “citoyenneté”, “durable”, … alors entrons dans ce jeu ils en seront les 1ère victime. On ne badine pas avec l’avenir d’un pays.

  12. Oui,bon, OK, mais enfin Hollande est toujours officiellement le prince consort, que je sache.
    Et Ségo, est toujours la “compagne électorale”.
    Rappelez-vous, la dernière socialo aux affaires, c’était une certaine Edith Cresson qui nous disait qu “elle n’en avait rien à secouer”. Ce fut aussi un de nos premiers ministres les plus brefs… Ce qui ne l’empêche pas de toucher sa retraite à taux plein.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services