Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Les Veilleurs : « un mouvement puissant de rénovation idéologique autour de l’intégrisme catholique »

C'est l'hommage du patron de la Fédération socialiste de Maine-et-Loire, Grégory Blanc :

"Aujourd’hui, il faut mener un travail de fond tout en étant au pouvoir, dans un contexte de rapprochement entre la droite dure et l’extrême droite. Avec les Veilleurs, on a vu qu’on avait un mouvement puissant de rénovation idéologique autour de l’intégrisme catholique, avec des connexions qui s’opéraient autour de l’intégrisme musulman, pour apporter une idéologie clé en main à des partis républicains qui ne vont pas bien. […]

Il y a des gens qui ont participé très activement à la Manif pour Tous et contribuent à remettre en cause le récit républicain.

Partager cet article

16 commentaires

  1. « Le récit républicain »
    Hoooo comme c’est beau…. !!
    Grégory, récite nous la république le soir pour faire dodo.

  2. « remettre en cause le récit républicain »
    Parce que, selon Grégory Blanc ce « récit » serait un texte sacré absolument intouchable et ayant qualité de vérité absolue?
    Un peu de modestie, monsieur le socialiste: TOUT est discutable, surtout ce qui n’a que le statut de « récit »: on nous a assez bourré le crâne, et nous sommes libres de penser par nous-même. N’était-ce pas le but de l’école (une tendance syndicale répondait au doux nom d’ « école émancipée »)? Vous ne récoltez que ce que vous avez semé.

  3. on aimerait bien savoir ce que cache leur « récit républicain ».
    Nauséabond, comme i disent.

  4. Ce monsieur BLANC semble être lui aussi un intégriste, mais de la laïcité au pire sens du mot, laquelle l’aveugle.
    Il ignore ou non que les veilleurs et LMPT sont des mouvements de civilisation, qui dépassent les clivages partisans. Sans doute ne peut-il le comprendre en étant enfermé dans son marxisme.

  5. le recit republicain est peut etre la religion laique de peillon qui parle de substentiation de l’individu ! il fallait oser, il l’a fait !

  6. Il semble laver plus noir que blanc comme aurait pu dire notre ami Coluchi.

  7. Bigoterie laïcarde

  8. Ah la belle mécanique ! Utilisant la Novlangue avec tant d’aisance monsieur le patron de fédération socialiste démontre ce que peut être un dressage réussi !
    La lettre et l’esprit, tout ici est estampillé « officine républicaine »… Aucun danger de voir une telle mécanique s’écarter de la ligne pré-définie; le « récit républicain » est sauf ! Loué soit big brother !

  9. Cet homme ne sait-il pas que le mouvement des Veilleurs est a-politique et a-confessionel, et ayant participé à plus de 75 Veillées, je sais de quoi je parle ! Dans tous les cas, a-politique, c’est pas son cas !!

  10. Comme prévu,la gauche s’active à amalgamer les cathoiquess à l’intégrisme,puis à l’intégrisme musulman et terroriste du califat…Préparez vos abris..ça va tomber en « rafales »…Soyez prudents,la Bête blessée est très dangereuse…Il se prépare des lois laicardes, anticléricales infâmes.

  11. Oh coco
    Il faut aller en rééducation linguistique et géographique.
    La dictature, les crimes silencieux contre l’humanité
    Les lois iniques on les trouve où ?
    Sens du mot démocratie?
    Laïcité?
    Un coup de pied au ……

  12. Les veilleurs seront ravis de se faire traiter d’intégristes !
    Peut être un motif de plainte contre cet individu ?
    Les « intégristes » catholiques, (qui je le rappelle sont des partisans de la messe en latin plutôt qu’en langue vernaculaire et partisans des sacres d’évêques réalisés par Mgr Lefevre : C’est à dire des conflits purement liturgiques…), mis sur le même plan que les intégristes musulmans !!!!
    Ce genre de propos diffamatoires devrait relever automatiquement de sanctions pénales.
    Pour apporter une « idéologie »… (sic) Laquelle ? Nul ne sait puisque la seule idéologie se trouve à gauche précisément…
    En ce qui concerne le « récit Républicain » (sic) je doute que quiconque puisse expliquer ce que ce charabia veut dire.

  13. D’accord avec ce qui a été écrit plus haut sur le « récit »…
    On peut remplacer l’expression par « fable… ».

  14. Grégory Blanc, comme tous les manipulateurs, comme tous les « rois » de la dialectique qui tourne à vide, cherche à disqualifier les personnes qui ne pensent pas comme lui en les traitant de « méchants », avec qui il ne faut surtout pas parler.
    Alors les « méchants », selon l’air du temps, sont, suivant les époques de l’histoire, les Catholiques, les anti-communistes primaires, les Juifs, les contre-révolutionnaires, les Vendéens, les réactionnaires, etc.
    En réalité, il ne veut surtout pas débattre sur le fond. Inconsciemment ou consciemment il a peur de débattre avec ces personnes qu’il cherche à faire marginaliser a priori. Parce qu’il a peur de débattre solidement sur les sujets de fond, il préfère en rester aux invectives, aux slogans, aux répétitions de perroquets, aux postures.
    Il sait probablement, qu’en particulier au plan du rationnel, qu’au plan de l’intelligence, lui et ceux qui l’entourent, ne font pas le poids : leur(s) idéologie(s), leurs prises de positions et leurs actes, sont remplis de contradictions et coupés du réel, coupés de la réalité. Mais il devrait se montrer prudent, parce que le réel, la réalité sont forcément « têtus ».
    Il préfère donc invectiver plutôt que mener un vrai débat de fond avec les personnes.

  15. Est-ce que le « récit républicain » de Gregory Blanc contient par exemple tous les mauvais coups de Monsieur Valls et de Madame Taubira, notamment à l’encontre des membres de LMPT, Printemps Français, Veilleurs, Sentinelles, etc ?
    Parmi ces mauvais coups : approbation (et encouragement) explicite ou tacite de contournements de la loi (comme actuellement pour les PMA à l’étranger pour des homosexuelles habitant le sol français) ; et vis à vis de LMPT, des Veilleurs, etc. : mensonges grossiers et à grande échelle sur le nombre des manifestants, violences multiples contre des personnes non-violentes et pacifiques, provocations par des « policiers » en civil ou autres sbires, arrestations arbitraires, séquestrations illégales de manifestants LMPT par les « forces de l’ordre » dans des lieux d’emprisonnement ou de pré-emprisonnement, intimidations, condamnations ridicules et lourdes, acharnements judiciaires injustifiés et éhontés alors que ces mêmes ministres sont si permissifs contre les malfaiteurs et ceux qui font vivre les honnêtes gens dans l’insécurité et les agressent régulièrement, etc.
    De mon point de vue, la république est un régime parmi d’autres possibles et je n’ai rien contre. Mais lui, Gregory Blanc, avec son « récit républicain » parle-t-il d’une république mythique ou de la réalité des régimes républicains qui se sont succédés en France —dont l’actuel— ? Sa sortie « médiatique » est pitoyable d’ignorance au plan de l’histoire réelle, ou/et de mauvaise foi.
    Médiocre ! Comme la plupart de ceux qui nous gouvernent, comme la plupart de nos représentants politiques actuels, quel que soit le parti, comme la plupart de ceux qui cherchent à nous conditionner dans les grands médias et ailleurs.

  16. Michel Audiard se contenterait de dire : Un con !
    Ces trois lettres lui suffiront.
    Il faut de tout pour faire un monde.

Publier une réponse