Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Culture de mort : Eugénisme / Culture de mort : Euthanasie / Culture de mort : Idéologie du genre / Liberté d'expression

Les Sentinelles élargissent leur combat


À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Tout cela n’ira pas loin car la volontaire absence de toute mention à la religion catholique prive la cause et ses combattants de la Grâce

  2. Après les Veilleurs, les Veilleurs debout, voici maintenant qu’arrivent les Sentinelles. On s’y perd. Qui crée tous les deux mois, anime, dirige ou coordonne ces nouvelles entités sans visage et sans dirigeants déclarés, peut-on se fier localement à des gens s’en réclamant, ou faut-il faire attention à des provocations ou infiltrations par des gens peu formés, ce qui est toujours possible ?
    De plus sur le fond des idées, cela parait volontairement très vague, et donc très vide : ”refuser les stéréotypes idéologiques issus de 1968”, c’est vraiment du propos de café du commerce conservateur ou UMP mollasson. Parce que ces ”stéréotypes idéologiques” ne sont plus de Mai 1968, ils sont de la droite elle-même, depuis que la droite française au pouvoir a voté l’avortement et fait de S. VEIL une sorte de déesse républicaine : ce sont les stéréotypes du système UMP comme de la gauche. Ne pas le dire en demeurant si vague c’est vraiment se condamner à rester en dehors de notre réalité de 2013 et perpétuer le système sans le dire.
    Mai 68 c’était quasiment il y a un demi siècle (45 ans déjà) : on s’en f…..un peu, et en parler en permanence cela fait vraiment vieillerie réac facile et réflexe de Pavlov.
    Pour moi les stéréotypes ce sont ce genre de propos archaïques ressassés dans nos familles sans qu’il en sorte jamais aucune rupture authentique.
    La vérité catholique ce serait de remettre en cause la religion démocratique relativiste des sociétés riches et gavées, comme l’avait remarqué Jean Madiran. Sans cela on tourne en rond, debout, sur place et même en se disant sentinelle. Pour veiller sur quoi, face à quoi ? Moi je n’en ai rien à faire de l’ordre social d’avant 68 : il devait être déjà sacrément décadent pour avoir accouché de la société vérolée qu’on nous propose……

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services