Bannière Salon Beige

Partager cet article

Démographie

Les taux de natalité s’effondrent en Afrique du Nord

Analyse intéressante de Philip Jenkins, membre de la communion anglicane, professeur de sciences humaines à la Pennsylvania State University :

"Une révolution est en train de bouleverser l’Afrique du Nord et le
Moyen-Orient. Non, il ne s’agit pas de celle dont les médias ont parlé […]. Beaucoup de sociétés musulmanes sont en train
de vivre une transformation démographique à laquelle l’Occident prête
peu d’attention mais qui va les rendre beaucoup plus européennes
: plus
stables, plus ouvertes aux droits des femmes et, surtout, plus
“laïques”. Ce changement est sous-jacent à toutes les rébellions
politiques.

Dans cette histoire, le chiffre magique est 2,1 ;
c’est celui qui représente le taux de fertilité dont une société a
besoin pour que sa population reste à un niveau constant. […] Selon un stéréotype très répandu,
les Européens ont perdu la vision à long terme qui leur aurait permis
d’avoir des familles nombreuses […]. Les experts sont, pour la plupart d’entre
eux, préoccupés lorsqu’ils comparent ces taux de fertilité européens
avec les profils démographiques notoirement élevés du Tiers-Monde, qui
se sont désormais également répandus au Moyen-Orient. Il n’est pas
difficile d’imaginer un scénario dans lequel les musulmans du
Moyen-Orient deviendraient plus nombreux que les Européens, ceux-ci ne
progressant pas, ce qui créerait une Eurabie islamisée.

Mais il y
a un problème. Au cours des trente dernières années, ces pays du
Moyen-Orient où l’on trouvait habituellement un grand nombre d’enfants
et d’adolescents ont commencé à subir une impressionnante transformation
démographique
. Depuis le milieu des années Soixante-dix, le taux de
fertilité s’est effondré en Algérie, où il est passé de 7 à 1,75, en
Tunisie, où il est passé de 6 à 2,03, au Maroc, où il est passé de 6,5 à
2,21, et en Libye, où il est passé de 7,5 à 2,96
. Aujourd’hui le taux
de l’Algérie est à peu près équivalent à celui du Danemark ou de la
Norvège ; celui de la Tunisie est comparable à celui de la France. […]"

Partager cet article

14 commentaires

  1. La plus part des “reproducteurs” ayant émigrés en europe, ces variations nous paraissent logiques. Tandis qu’en Europe et particulièrement “chez eux” en france, ils vivent une certaine fertilité entretenue et promue par les diverses aides allouées.
    Du plus tu en as, plus ont t’en donne ………..

  2. Dormez, braves gens… Il n’y a aucun problème, vos cauchemars sont fantasmagoriques, ce que vous entendez n’est que chimère. Quand on vous annonce l’instauration de la chariah ce n’est que trouble auditif… Et ces gens qui protestent parce que “vous leur refusez de poursuivre ce rêve de l’islamisation de l’Europe” (sic) ne sont que songes.
    Certes, le taux démographique s’écroule dans les populations résiduelles au Maghreb, parce que, pas fous, ils se gardent “les bons”, évolués, qui peuvent faire avancer leurs pays, et qu’ils nous envoient les surnuméraires dont ils ne savent pas trop ce qu’ils pourraient faire, sinon les faire entretenir par la CAF…
    Dormez braves gens d’Europe, et si vous entrapercevez le Londonistan, Bruxelles Central ou Marseille, ce ne seront que rêves. Tout va bien, c’est un Yankee qui vous le dit.

  3. le taux de fécondité pour l’Algérie est de 2,16% en 2012 (selon l’ONS http://www.ons.dz/IMG/pdf/table1-2012.pdf).
    Un taux de 7% n’existe nulle part et il est quasi impossible avec le mode de vie du 21 siécle

  4. Ces chiffres semblent assez douteux.
    Une tendance existe manifestement, mais selon l’ONS (INSEE Algérien) le taux d’accroissement de la population s’accroît depuis 2000…
    Voir ici : http://www.ons.dz/IMG/pdf/table1-2012.pdf
    C’est toujours tentant de prendre nos désirs pour des réalités … mais on est encore très loin des chiffres européens …

  5. ne vous inquiétez pas ils naissent tous ici !

  6. La tendance est à la baisse, quant au nombre d’enfants par femme; établir des estimations fiables n’est pas simple, surtout pour le profane.
    Les media relaient à grand bruit des propos d’experts, sans trop y regarder sur l’expertise annoncée. Était-ce il y a dix ans, il y a quinze ans, qu’on nous annonçait que la planète ne pourrait pas nourrir toute la population mondiale et qu’on allait vers des périodes de grandes famines? Le commandant Cousteau était fort sollicité sur ce thème (avait-il prévu les amas de résidus insuffisamment bio-dégradables dans les océans? je n’ai pas souvenir qu’on l’ait alors autant entendu que sur la nécessité de diminuer le nombre des naissances). Pourtant, il y a eu moins de famines pendant ces vingt dernières années, même si la planète entière n’a évidemment pas le niveau de vie de l’américain moyen (est-ce d’ailleurs un modèle à envier?).
    Les phénomènes démographiques relèvent du temps long (l’unité de temps est la génération plutôt que l’année). Le temps s’accélère pour les phénomènes politiques, économiques, … mais il faut toujours 9 mois à une femme pour engendrer un petit d’homme.
    Les faits sont têtus.

  7. Je fais souvent le commentaire suivant :
    Houari Boumedienne déclare à la tribune de L’ONU en 1974 : le ventre de nos femmes nous donnera la victoire…
    N’est-ce pas ce qu’il se passe en ce moment et ce depuis plusieurs années ?
    À par NOUS, catholique, QUI a une famille nombreuse si ce n’est EUX ?!

  8. Les poules pondeuses sont en effet en Europe, où le décalage avec la “civilisation” dégénérée les pousse à retourner aux fondamentaux les plus “radicaux”, dont la forte natalité.

  9. Que reprochez-vous à mes commentaires (TOUS) pour les censurer ?!
    Ayez la correction de me dire le pourquoi de votre attitude.
    [Et si vous m’en laissiez le temps ? Je viens d’en valider 2. Je n’en vois pas d’autre. MJ]

  10. Sur l’Iran, voir cet article de “Spengler” (2005) :
    http://www.atimes.com/atimes/Middle_East/GI13Ak01.html
    Du même, voir aussi, en 2013 :
    http://pjmedia.com/spengler/2013/02/11/fertility-faith-and-the-decline-of-islam-strategic-implications/?singlepage=true
    Spengler ne tire pas les mêmes conclusions que Philip Jenkins. Il est bien moins optimiste.
    “It is well that David Ignatius has noticed what Phillips, Kaufmann, Eberstadt, and I (not to mention Ahmadinejad and Erdogan) have noticed for years: Muslim civilization is in catastrophic decline. It is passing from infancy to senescence without ever reaching maturity. Iran has one last bulge generation of military age men, born before the fertility collapse got underway. It perceives one last historic opportunity to achieve Shi’ite dominance. It won’t have another.”

  11. normal ils sont tous en France et nos bons gauchistes de l’UMPS nous disent que les françaises font plein d’enfants!!!
    sans analyses ethniques

  12. Ainsi donc ,…un jour nos “français” pourront retourner chez eux pour sauver leur pays d’origine de la panne démographique et les retraites des “indigènes” ! mais ,nous, qu’allons-nous devenir ?
    c’est lâche de nous abandonner !
    ah! notre cauchemar n’est pas fini !

  13. Le type même de la contre vérité invérifiable.
    On peut bien nous raconter n’importe quoi sur cette question… qui pourra dire le contraire ?
    Une objection simple observez la population afro-musulmane et comparez la avec la population blanche en France. C’est évident la population musulmane est très jeunes, les moins de 30 ans sont l’immense majorité.
    Une famille français normale avec trois enfant est déjà assez rare. En ce domaine je ne crois que ce que je vois. J’ajoute que certaines de mes connaissances ont été frappés par le flot de jeunes gens en Afrique du nord. Restons éveillés le grand remplacement c’est maintenant…

  14. Je viens de lire le lien de cet article la supercherie est très vraisamblable pour ne pas dire plus.
    Le journaliste nous explique que les pays arabes s’européanisent. Le message est clair “rendormez vous braves gens les femmes arabes vont toutes devenir des femmes émancipées avec deux enfant.”
    N’en déplaise à certains le temps est au reveil des identités c’est le géopoliticien Samuel Huntington un hommmes autrement plus sérieux que ce journaliste qui le disait. Alors les arabes qui s’occidentalisent et deviennent malthusiens… C’est du boniments ! Ce n’est pas des stastiques bidons qui me feront dire le contraire..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services