Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration / Pays : International

Les Suisses approuvent l’expulsion automatique des criminels étrangers

S Les Suisses ont approuvé dimanche l'initiative de la droite populiste (UDC) sur l'expulsion automatique de criminels étrangers. Le oui en faveur du durcissement de la politique de renvoi pour les criminels étrangers l'emporte avec 52,9% des voix contre 47,1% de non. Le contre-projet présenté par le gouvernement a quant à lui été repoussé à 54,2%.

Le renvoi des criminels étrangers est déjà possible en Suisse sous certaines conditions mais le texte proposé par l'UDC va plus loin en proposant un retrait automatique du droit de séjour des étrangers inculpés sans prendre en compte la gravité des délits, le renvoi fonctionnant autant pour des crimes graves que pour les cas d'"abus de l'aide sociale". Toute la classe politique, à l'exception de l'UDC, s'est indignée de ce vote, comme pour l'affaire des minarets. Le pays réel a pris le pas sur le pays légal.

Bruno Gollnisch a estimé :

"Cette mesure de bon sens, acquise contre la volonté des partis dominants, permettrait en France de libérer un très grand nombre des places de prisons. Elle serait dissuasive à l’égard de beaucoup de petits et grands délinquants dont les français les plus humbles sont contraints de supporter les méfaits."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

15 commentaires

  1. Pour faire bonne mesure, je vous livre le communiqué de Marine LE PEN sur ce sujet, qui a d’ailleurs mis tout le monde d’accord dans notre camp:
    Communiqué de Presse de Marine LE PEN, Vice-présidente du Front National, Député au Parlement Européen :
    “A une écrasante majorité, les Suisses viennent de voter par référendum l’expulsion automatique des étrangers criminels.
    A travers ce vote, le peuple suisse a montré qu’il est libre, attaché à son identité, à la prospérité et à la paix civile. Il a une nouvelle fois pris à rebours ses élites, qui appelaient toutes à rejeter ce texte.
    Comme l’an dernier à l’occasion du vote sur les minarets, les « élites » françaises fustigent le choix pourtant souverain du peuple suisse. Déjà, les insultes fusent contre les Suisses, accusés de toutes les horreurs.
    Par ce comportement indigne, ces « élites » montrent une nouvelle fois le peu de considération qu’elles ont pour la démocratie, et leur déconnexion totale avec les vrais problèmes des gens. Les politiques, « experts » et autres commentateurs qui se permettent aujourd’hui de cracher sur nos voisins suisses feraient mieux de réfléchir à leurs propres responsabilités dans la situation actuelle de la France, qui n’est pas glorieuse…
    Ce vote sonne aussi durement aux oreilles de Nicolas Sarkozy, qui avait supprimé lorsqu’il était ministre de l’Intérieur l’expulsion des étrangers délinquants, disposition que les Suisses viennent de conforter.
    Marine Le Pen, Vice Présidente du Front National, se réjouit du vote des Suisses, qui correspond à ce que propose le Front National pour la France.
    Elle appelle les élites dirigeantes à cesser de mépriser la démocratie.
    Il faut au contraire utiliser en France beaucoup plus souvent le référendum, l’instrument le plus démocratique qui soit”.

  2. Vive la Suisse libre de l’euromondialisme !!! Vie la liberté et la sauvegarde de nos traditions !!! Vive la Suisse !! Je veux vivre là-bas… vite vite vite !!!

  3. L’initiative Udc a peine voté, aussitôt les groupes gauchistes et inféodés à l’idéologie antiraciste appellent à manifester contre cette initiative qu’ils décrètent raciste. Quand comprendra-t-elle, toute cette mouvance antiraciste, que stigmatiser comme racistes les personnes qui se posent des questions légitimes sur la violence en lien avec la présence étrangère c’est décomplexer les authentiques racistes qui se trouvent associer à monsieur et madame tout le monde ? Quand comprendra-t-elle, cette mouvance antiraciste, qu’en sommant tout un chacun de se taire sur les problèmes évidents que crée (conjointement à l’effondrement des structures de moralité traditionnelle que cette même mouvance a contribué à détruire) la présence étrangère massive sur nos sols ; qu’en imposant son diktat moral ; qu’en enfermant les esprits dans le déni du réel elle transforme le corps social en cocotte-minute qui ne peut que finir par exploser.
    La menace est bien plus importante en France qu’en Suisse, puisqu’en Suisse les institutions et le jeu politique permet aux courants politiques refusant de marcher aux pas du politiquement et culturellement correct d’avoir accès aux responsabilités.
    Ce qui précipite désormais la mouvance idéologique antiraciste dans une sorte de fuite en avant c’est peut-être également la peur devant une certaine prise de conscience de sa part du rôle objectif qu’elle joue comme agent de destruction de l’identité des peuples et de semeuse discorde, la peur de constater qu’elle n’a été qu’un pion dans une partie d’échec aux enjeux qui la dépassent mais dont elle a parfois, par bref instants, comme une vague intuition : l’avènement d’un ordre totalitaire nouveau, dominé par la puissance oligarchique du capital apatride pour qui la cohérence identitaire des peuples et leur cohésion nouées autour de principes et de valeurs transhistoriques sont un verrou à faire sauter.
    un citoyen suisse

  4. On a déjà ce système de la “patate chaude” dans nos établissements scolaires ou médico sociaux.On se débarasse des trublions qui forment alors des gangs de rue apatrides ,, inintimidables,”virés” de partout.Du coup, ils se mettent “à leur compte”.Il se formera ainsi des gangs d’exclus internationaux , MSF -malfrats sans frontière, comme l’étaient les grandes compagnies du temps de Duguesclin…Je n’ai pas de solution sauf peut-être la satellisation extra terrestre.Les prisons, coutent trop cher,les bagnes et la rélégation n’existent plus que pour les détenus politiques…!Le prix des expulsions est effarant, donc limitatif.Désolé de n’être pas branché.J’ai peur…

  5. Mais qu’attend le gouvernement Suisse pour
    mettre fin à ces votations populistes contraires aux principes ” démocratiques ” ….!!!!

  6. Très bonne réaction de Bruno Gollnisch qui avait déjà abordé le sujet dans différentes interventions, notamment au cours d’interviews. Car il ne suffit pas de se réjouir du résultat quand il est tombé : encore faut-il savoir défendre ce genre de projet avant et auprès de journalistes très opposés à cette question. Cela s’appelle le courage : bravo Bruno !

  7. Bien sûr, dans les opposants, il y avait aussi plus que probablement des Suisses de papiers. Un référendum avec uniquement des Suisses de souche donnerait certainement des résultats encore plus marqués en faveur du oui.
    Car, comme on le sait, l’étranger est toujours antiraciste et démocrate.

  8. Monseigneur Brüner,évêque de Sion (canton du Valais) Président des évêques Suisses,à vertement critiqué et désavoué ,sur la chaine nationale,le vote populaire des Suisses ayant voté à plus de 50% pour l’expulsion des étrangers criminels.
    Entre les élites et les responsables KTO le fossé continue à se creuser.
    Monseigneur n’a jamais parlé des victimes!!!!

  9. Gloire et Honneur aux Suisses !!! !!! !!!
    Le seul pays au Monde réellement démocratique à ma connaissance ( honte à la France ) .
    Quand les Merdias « français » se la fermeront … … …
    http://www.fdesouche.com/154005-suisse-des-individus-masques-mettent-le-feu-a-une-urne-electorale-a-allschwil#comment

  10. Comme quoi la démocratie peut avoir du bon.

  11. À quand la carte de résident « à points » ?

  12. Il n’existe de democratie que directe, cessons cette imposture d’appeler democratie l’election de representants; leurs interêts ne sont pas ceux du peuple.

  13. Bien vu, Papon : il n’est de démocratie que directe ! Le reste, c’est l’imposture du régime représentatif. Ou l’art de faire prendre des vessies pour des lanternes par le bon populo complètement arnaqué !!!

  14. Chassez les de Suisse, ils viendront en France.

  15. Amis suisses, surtout ne rejoignez jamais l’ Union Européenne ; il en serait fini de votre démocratie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services