Les subventions de Valérie Pécresse : un peu pour les familles, un peu pour les LGBT

Unknown-9Céline Malaisé, présidente du groupe Front de gauche au conseil régional d’Ile-de-France, dénonce les subventions que Valérie Pécresse donne à des associations pro-vie et pro-famille, ce dont on peut se réjouir:

  • la Maison de Marthe et Marie : 18 500 €. Cette structure aide les femmes enceintes en difficulté en leur proposant un hébergement à loyer modéré en « colocation solidaire » dans le XIe arrondissement à Paris. La subvention servira à l’aider à ouvrir une deuxième colocation solidaire dans la capitale.
  • Fédération départementale des associations catholiques des Hauts-de-Seine : 5000 € versés à la Fédération départementale des associations catholiques des Hauts-de-Seine.
  • la Fondation Espérance Banlieue : 50 000€.

Un proche de Valérie Pécresse défend :

« C’est vraiment de la basse politique. La Région respecte le droit de chaque femme de garder son enfant ou d’avoir recours à une IVG. Elle finance le planning familial, l’Ipass contraception, mais aussi des maisons de soutien aux femmes enceintes en difficulté et aux jeunes mères. Ces actions sont complémentaires et s’inscrivent dans le respect des droits des femmes que défendait Simone Veil. »

De son côté, le FN dénonce la subvention que la Région Ile de France veut verser à l'association LGBT Genre et ville :

La droite qui veut contenter tout le monde risque de mécontenter tout le monde.

Laisser un commentaire