Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Les sondages : enquête ou manipulation de l’opinion ?

Dans la dernière semaine de campagne, tous les instituts de sondage avaient donné le FN entre 8,5 % (TNS-Sofres/Logica) et 9,5 % (CSA, Opinionway). Dimanche soir, il atteignait 11,7 % et était en mesure de se maintenir dans 12 régions au lieu des 4 à 5 attendues. Les sondeurs cherchent des excuses à leur grossière erreur :

  • une partie de l'électorat du FN répugne à reconnaître son choix, vécu comme honteux ou provocateur.
  • un nombre important d'électeurs du FN refuse de se prêter à l'exercice de l'enquête.
  • l'abstention fausse les calculs

Mais ces biais sont connus des instituts qui s'efforcent de les corriger en appliquant la méthode dite "de reconstitution des votes antérieurs". Jean Chiche, du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), explique :

"Les personnes de l'échantillon sont interrogées sur leur choix lors du scrutin précédent. On sait par exemple qu'aux européennes de juin 2009, le FN a fait le score de 6,3 %. En fonction des réponses obtenues sur ce vote antérieur, on pondère les intentions de vote."

Jean-Daniel Lévy, directeur du département politique-opinion de CSA, ajoute :

"On utilise des stratagèmes. Par exemple, on demande aux gens ce qu'ils pensent de tel ou tel candidat."

Les instituts de sondage avaient plutôt bien appréhendé les 6,34 % du vote FN aux européennes de 2009. Alors pour ces régionales, on peut se demander si les instituts de sondage ont cherché à minorer le vote FN pour ne pas encourager certains à rejoindre ce choix.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Vous exagérez: Jean n’est pas si chiche que cela de ses efforts: pressé d’exister,il sévit, pouf!

  2. Cela fait bien longtemps que les sondeurs font partie de la “grande manipulation des peuples”, sponsorisés qu’ils sont par les UMPS et consorts. Mais à chaque fois c’est un bonheur de comparer leurs boufonneries à la réalité! Au moins on rigole un peu.

  3. Certes… mais étant statisticien, la principale erreur que les instituts de sondages font, c’est de ne pas donner l’intervalle de confiance des scores qu’ils annoncent.
    Tout simplement lorsqu’un institut réalise un sondage auprès de 1000 pers, la marge d’erreur est de + ou – 3% (en théorie, parce qu’il y a bcp de choses à dire au niveau de l’échantillon sélectionné). Donc dans ce cas précis, le front s’est finalement situé dans la fourchette haute de l’estimation.
    Je ne supporte pas ces sondeurs médiatiques, mais ils n’ont pas tout fait tort … Une grande part de responsabilité doit aussi être mise sur les sociétés qui commandent ces sondages et qui ne transmette pas toutes les informations nécessaires à la bonne interprétation.
    Voila !
    [Ce n’est pas le FN qui s’est situé dans la fourchette haute mais les sondeurs qui ont annoncé systématiquement la fourchette basse. D’où la manipulation. Ils auraient annoncé un FN entre 8.5 et 11.5, cela eut été plus juste. MJ]

  4. A l’intérieur même du FN, Marine Le Pen était donnée à 17%, elle en a fait 19, Gollnisch était donné à 8%, il en a fait 14%!
    Si l’on avait voulu créer une dynamique d’un côté et une démobilisation de l’autre, on ne s’y serait pas pris autrement.
    Ayant du mal à le reconnaître, les médias se sont empressés d’insister que c’était une victoire pour Marine, car elle est la seule qui a amélioré le score de 2004. C’est parfaitement exact, à la nuance près qu’elle a été 200 fois plus médiatisé que son challenger à la présidence du front! Comme pour le congrès de Bordeaux où Gollnisch avait déjoué tous les pronostics en arrivant devant Marine, ce résultat montre plus que jamais que rien n’est joué pour le prochain congrès, n’en déplaise aux journalistes qui risquent encore une fois d’avaler leur chapeau.

  5. @ Thibault
    A noter : le site de paris payants en ligne, à l’anglaise selon la méthode des bookmakers, :
    http://predipol.newsfutures.com/f/index.html ou
    http://www.lefigaro.fr/politique/2010/01/28/01002-20100128ARTFIG00014-parier-sur-les-resultats-des-elections-regionales-.php
    avait donné les résultats exacts, à qq dixièmes près.
    Beaucoup plus fiable et économique que les bidouillages des instituts utilisant les finesses de la statistique (choix de l’échantillon, fourchette de fiabilité, méthode de l’interrogatoire, etc….)que vous nous rappelez ici.
    P. BUISSON, pourquoi tu tousses ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services