Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : International

Les socialistes ne supportent pas la liberté d’expression

Après s'être insurgés de la visite de parlementaires français en Syrie en février dernier, les socialistes protestent contre France 2 pour avoir interviewé le président syrien, Bachar Al-Assad (ici, ici et ici). David Pujadas qui a réalisé cet entretien, se défend :

"(…) Bachar Al-Assad est l'une des parties prenantes d’un des conflits les plus dévastateurs de ces vingt dernières années. Nous avons un devoir d’information sur la Syrie, un devoir que nous exerçons très largement. France 2 est sans doute l'un des médias qui en fait le plus sur ce conflit, avec nos envoyés spéciaux. Dans ce cadre-là, pouvoir questionner Bachar Al-Assad est un exercice journalistique qui participe à l’information de nos téléspectateurs.

Est-il irréprochable ? Sans doute non, chacun se fera son idée. Est-ce que cela veut dire qu’il ne faut pas l’interviewer ? Franchement, ce n’est pas mon idée du journalisme. Par contre, le contexte nous impose un devoir de distance et un mode de questionnement assez direct (…)

Partager cet article

7 commentaires

  1. Oui : Il fallait discuter fermement avec Bachar Al-Assad mais aussi avec Moscou en montrant le respect qui revient aux Russes.
    À ceux qui dénoncent “un entretien honteux”, je leur rétorque que ce qui est « honteux », c’est l’absence d’entretien et qu’ils sont en partie responsables de ce qui s’est passé.
    D’une part, nous ne pouvons plus avoir une grande confiance dans les médias dits « occidentaux » (USA, Union Européenne, France la plupart du temps, …), pas plus en tout cas que dans ceux de Syrie ou de Russie.
    Ce matin, j’ai entendu sur RMC / BFM une écologiste à qui on demandait son avis bien sûr orienté sur la question sans apporter le moindre élément tangible, la moindre preuve ni citant une source fiable… J’ai l’impression qu’en écoutant la radio, parfois on perd son temps (sans parler de la surabondance de pubs)
    D’autre part, la situation est désastreuse et ce sont les USA et leurs alliés d’Arabie, ainsi que leurs vassaux de l’UE qui, comme en Libye, en sont grandement responsables. Faudra-t-il que la guerre arrive chez nous pour qu’ils comprennent ? Après tout, c’est peut-être ce que cherchent certains dirigeants d’Outre-Atlantique… ?

  2. Si la presse n’interrogeait pas les salopards, les dictateurs et les assassins, qui donc interrogerait-elle ? Bien sûr qu’il faut interviewer Bachar el-Assad, Vladimir Poutine et tant d’autres…

  3. Dans les commentaires à la suite de l’article paru dans Metronews, ont voit que la population a relativisé depuis bien longtemps les vues manichéènnes et totalement artificielles que les journaux essaient de nous inculquer.

  4. Il y a beaucoup plus “sulfureux” encore de la part de Pujadas, ici (silence radio en France sur cette interviex du président Ahmadinejad):
    https://www.youtube.com/watch?v=J-riq9Ucpus

  5. Votre liste est bien courte “Robert Marchenoir | 21 avr 2015 14:36:22”; d’accord avec vous, un journaliste doit éviter de trier ceux qui seraient (selon quels critères) interrogeables; parmi les peu fréquentables qu’on interroge quand-même, on pourrait mentionner Obama, Juncker président de la commission européenne, la baronesse ashton, …

  6. les cafards détestent la lumière
    braquez donc une torche de vérité sur eux et leurs méfaits et vous les verrez tous détaller en couinant dans tous les coins sombres et ténébreux possibles …

  7. Rétablissons l’ORTF et remplaçons Pujadas par le porte-parole du gouvernement. Comme ça les choses seront claires.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services