Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Liberté d'expression

Les révisionnistes du mariage ne supportent plus notre liberté d’expression

Dominique Morin témoigne dans le dernier Homme nouveau. Extraits :

"Depuis dix-huit ans, je témoigne dans les lycées et collèges
catholiques de mon adolescence licencieuse et droguée où j'ai contracté
le sida.

Les directeurs ou responsables de
pastorale m'invitent à témoigner de mon itinéraire, en m'adaptant au
public, confortant à travers mon expérience ce qu'enseigne l'Église.
Parfois un professeur ne supporte pas ces vérités. Une fois, une femme
parent d'élève, promotrice de la « ­prévention-capote », entraîna deux
parents à porter plainte contre le directeur pour « non-assistance à
personne en danger » parce que j'avais osé critiquer le préservatif et
valorisé l'amour vrai. Le procureur n'avait pas poursuivi. Là, un
militant homosexuel a réussi à me faire interdire de parole.

Les partisans de la licence morale ne
supportent pas que l'on ne partage pas leur avis
mais, à part quelques
aléas, l'exigence de vérité est bien accueillie, en dépit des carences
intellectuelles et spirituelles des jeunes d'aujourd'hui. […] Mais avec un gouvernement qui préfère
l'idéologie à la réalité, pourrons-nous encore parler librement aux
jeunes de la vérité de l'amour et critiquer certains désordres ?
[…]

Dans la logique d’une escroquerie
compassionnelle qui cache des mensonges anthropologiques, l’inique loi
condamnant l’« homophobie » est une arme par destination pour réprimer
les réfractaires
. Il faut refuser de se soumettre à cette dialectique
piégée dirigée contre la liberté de dire la vérité."

Les sénateurs ont adopté le 7 février
une proposition de loi visant à fixer un
seul délai d'un an de prescription pour tous les propos
discriminatoires. Actuellement c’est un an pour les discriminations
racistes et trois mois pour les discriminations « homophobes ». Najat Vallaud-Belkacem explique que cette proposition arrive juste au moment de la dénaturation du mariage :

« c’est au moment où notre pays
s’apprête enfin à accorder les mêmes droits à chacun, homosexuel ou
hétérosexuel, au moment où notre République s’apprête enfin à
reconnaître la même valeur à chacun, sans distinction fondée sur
l’orientation sexuelle, que les manifestations de l’homophobie se
multiplient
 ».

Esther Benbassa, rapporteur de la proposition de la loi, enfonce le clou  :

« L’inscription de ce texte à l’ordre du jour
du Sénat intervient – cela ne vous aura pas échappé – dans un contexte
particulier, celui du débat entourant l’examen du projet de loi relatif à
l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Ces dernières
semaines, ce débat a frayé la voie à l’émergence d’un climat souvent
ouvertement homophobe et à la multiplication de propos intolérables
. »

Quand on n'a pas d'argument, on fait taire l'opposant. La justice est laxiste avec les voyous, elle ne le sera pas avec les homophobes. Au cours du débat, des sénateurs sont
allés plus loin, en faisant le vœu d’un flicage systématique
d’internet
. Esther Benbassa est en
train d’élaborer un projet :

« Il est urgent aujourd’hui d’élaborer une loi sur la liberté
d’Internet ». « Notre problématique sera : comment encadrer internet
sans porter atteinte à la liberté d’expression ? 
»

Najat
Vallaud-Belkacem a ajouté :

«Nous aurons peut-être
la main tremblante au moment de modifier la loi de 1881, mais sachez
que cette main sera néanmoins ferme et déterminée

Et pourquoi ne pas réhabiliter la guillotine aussi ?

Partager cet article

19 commentaires

  1. Il faut refuser de se soumettre à cette caste d’hétérophobes et porter nous-mêmes en procès le moindre soupçon de discrimination à notre égard…
    FAIRE EXACTEMENT COMME EUX…..

  2. Moi j’appelle ça du terrorisme de la pensée unique…

  3. Nous sommes gouvernés par des serviteurs (généralement inconscients)du “prince de ce monde”, qui est le prince du mensonge par inversion du mal en “bien” et réciproquement.
    La liberté d’éducation et la liberté religieuse sont de plus en plus gravement menacées.

  4. Comment encadrer internet sans porter atteinte à la liberté d’expression ?
    C’est bien plutôt : comment empêcher la liberté d’expression sans que l’opinion s’en émeuve.
    Pour la guillotine, ils y viendront peut-être, avec un grand regret, mais parce qu’ils ne peuvent vraiment pas faire autrement n’est-ce pas ?

  5. Pour leur simplifier la vie, je leur propose une loi : “toute personne qui veut écrire ou parler, doit d’abord soumettre son propos au Potitburo socialiste. Il appartient à ce Politburo socialiste de décider si le propos peut être divulgué.
    Toute personne qui écrit ou parle sans se conformer aux règles ci-dessus se verra couper la langue ou la main (selon le cas). En cas de récidive, la personne subira un lavage de cerveau.”
    Allez TAUBIRA, au travail !

  6. Esther Benbassa : “comment encadrer internet sans porter atteinte à la liberté d’expression ? » : en portant atteinte à la liberté d’expression. Sarkozy y avait pensé déjà.
    Najat Vallaud-Belkacem : «Nous aurons peut-être la main tremblante au moment de modifier la loi de 1881, mais sachez que cette main sera néanmoins ferme et déterminée.» : le futur maire de Champignac.

  7. A force d’exaspérer les gens en leur imposant des moeurs contraires à la loi naturelle ils font naître des sentiments “homophobes” chez ceux qui n’en avaient pas ; l’effet boomerang se retourne aussi sur les homosexuels qui ne revendiquent rien et les promoteurs de ces lois en sont les seuls responsables !

  8. Si la main est tremblante , c’est qu’ils ont de la m…quelque part !
    Mais elle ne peut pas être ferme et tremblante en même temps !
    PFF !!!
    Vous avez dit flicage ?? je dis soyons fermes et droits dans nos convictions .
    Défendons de tout notre coeur les droits des petits enfants qui sont honteusement maltraités , mal aimés et non respectés !

  9. Si la liberté et le bonheur de nos enfants , petits enfants et enfants à venir en dépendent … alors je veux bien donner ma vie .

  10. Je pense que tout était prévu d’avance, qu’ils ont lancé l’idée du mariage pour tous, pour faire déjà un premier passage en force, là ils vont se servir de la prétendue homophobie pour consolider leur position et poursuivre leurs efforts afin de réduire encore plus nos libertés.
    Comme tout cela est grotesque !
    Je ne comprends pas que ce peuple se laisse soumettre par ces imposteurs.
    Il ne faut pas se laisser marcher dessus.
    Il faut avoir le courage de témoigner de la vérité face à ces moins que rien.
    Et qu’importe que ces misérables veulent nous mettre la honte et nous fustiger, au contraire, venant de telles personnes, il faut prendre cela comme un honneur et une bénédiction !

  11. C’est bon Belka travaille pour la polygamie
    on le sait, c’est à vomir.Atali aurait dit en janvier que la polygamie serait le cheval de bataille pour la prochaine campagne…qui se ressemble s’assemble.

  12. Là, avec la cervelle de pigeon d’une Nadia BK, vous prenez des risques en lui suggérant de faire réactiver la “veuve”…

  13. La guillotine électronique,c’est pas mal tout de même !

  14. controler internet, ça les démange

  15. Ces propos sont vraiment le décalque parfait des paroles de conventionnels du Comité de Salut Public : il faut utiliser la Terreur pour faire taire les ”ennemis de la Révolution” homosexualiste, physiquement, car il y aura des peines de prison possibles c’est une quasi certitude.
    Quand donc la droite mollasse comprendra t elle que la gauche , crée tous les 5 ou 10 ansun clivage subversif nouveau pour asservir les esprits et annihiler le système immunitaire de la société ? Et qu’elle perd parce dans ses rangs des gens trahissent le camp des libertés réelles. Il faudrait qu’elle expulse de ses rangs ceux qui sont les complices de ce totalitarisme post démocratique. Selon le principe de la gauche, retourné contre elle : pas de liberté contre les complices des ennemis de la liberté.

  16. Et une guillotine internaustique capable de détruire en peu de temps les sites du gouvernement, cela serait bien… Il suffit de chercher le virus le mieux placé pour tuer tous les sites du pouvoir en place et c’est fini…

  17. “l’« homophobie » est une arme par destination pour réprimer les réfractaires.”
    C’est pour cela que les organisateurs doivent éliminer, le 24 mars, toute référence à l’homophobie. Il faut que les slogans ne portent que sur le retrait pur et simple du projet de loi.

  18. Et ça ne choque aucun journaliste ? Je m’en étonne…

  19. Dépassant le problème du “mariage pour tous”, je voudrais pousser un coup de gueule contre l’émission de Yann Barthes (le petit journal) sur Canal+ qui, bien au-delà de l’humour, fait preuve jour après jour de cathophobie: moqueries, insultes et calomnies sur la Pape et les Catholiques s’y succèdent, c’est “haro sur le baudet”! Facile, surtout quand on sait qu’on ne risque rien!
    Comme le dit le proverbe: “A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire”…
    En tout cas, je ne suis pas près de m’abonner à Canal+, je ne suis pas masochiste!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services