Les révisionnistes du mariage manifestent à Paris

Les révisionnistes du mariage ont manifesté ce soir sur le parvis de l'hôtel de ville, brandissant panneaux et banderoles appelant à la haine contre des personnalités. Ils n'étaient que 300 à 400 personnes. La photo montre que la place est loin d'être pleine :

5
Appels à la haine :

1
Dans une ambiance démentielle, ces fous furieux ont brandi des pancartes affichant les
portraits d'Alain Escada et de Frigide Barjot, les mettant tous dans le même sac de la vindicte populaire. Cette dernière a déjà reçu des menaces de mort, de viols ou de crucifixion. Les tarés LGBT n'ont aucune pudeur, aucune retenue. Ces gens sont dangereux pour la France.

2

Ce déferlement de haine a été cautionné par des élus comme le
président socialiste de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon et le
rapporteur à l'Assemblée du projet de loi Taubira Erwann Binet. Qui s'unissent aux communistes du NPA :

N
Les extrémistes d'Act-Up, connus pour avoir tabassé un prêtre dans la cathédrale Notre-Dame de Paris étaient également présent, montrant que ce petit monde vit et agit en commun. Ces gens sont des terroristes en puissance, à l'image de Pierre Bergé, qui avait retweeté en mars le message d'un certain Andrea
C.: «Vous me direz, si une bombe explose sur les Champs à cause de
#laManifPourTous c'est pas moi qui vais pleurer
».

Ils croient que nous allons cesser, mais nous ne lâcherons rien.

28 réflexions au sujet de « Les révisionnistes du mariage manifestent à Paris »

  1. Catherine

    Ce soir, BFM et i-télé annoncent….5 000 manifestants.
    A la télévision ce soir, on continue encore dans le grand n’importe-quoi : sur France-4 une émission vient de se terminer – il est minuit : il s’agissait d’un reportage présentant le parcours de 4 couples ‘normaux’ cad un homme et une femme, ayant recours à la PMA…
    Conclusion dudit reportage, sur fond de musique douce et avec un voix sucrée on entend : “Et demain, grâce à la médecine..bla bla bla….encore d’autres progrès à venir : l’UTERUS ARTIFICEL, les MERES PORTEUSES … car il y a d’autres manières de devenir parent …”.
    Comme il va falloir encore se battre !!! Au delà de nos divisions, faisons front contre de tes horreurs !

  2. bécassine

    Attention, quand les extrêmes montent, les violences arrivent. Il y a un très mauvais climat en france actuellement, le gouvernement joue avec le feu et il ne reculera pas sinon cela voudrait dire que nous avons gagné et il serait obligé de reculer pour toutes les autre réformes. Nous non plus, nous ne reculerons pas mais le gouvernement a intérêt à nous affronter pour faire passer ses réformes en force, il n’a pas d’autre choix. Alors faites attention à vous et évitez les confrontations violentes, je crois qu’il vaut mieux rester dans la légalité devant les gauchistes hyper violents. Restez calmes et pensez à vos enfants.

  3. C.B.

    D’après l’express (http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/paris-plusieurs-milliers-de-personnes-rassemblees-contre-l-homophobie_1239275.html ) ils étaient “5000 (…) selon la police”.
    Dommage, l’express n’a pas pensé à illustrer son article avec une photo du jour de ce pauvre néerlandais agressé dans le XIXème arrondissement. L’expérience de Caroline Fourest, soi-disant agressée lors de la manifestation de novembre, mais pimpante sur les plateaux de télévision quelques heures après, a sans doute été analysée…
    Une vingtaine de photos ici http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/paris-plusieurs-milliers-de-personnes-rassemblees-contre-l-homophobie_1239275.html aucune vue d’ensemble, seulement des cadrages serrés sur quelques parapluie ou des pancartes.
    Même photo AFP que dans l’article en ligne de l’express, ici http://actu.voila.fr/actualites/france/2013/04/10/paris-plusieurs-milliers-de-personnes-rassemblees-contre-l-homophobie_12248790.html
    C’est cette même photo (pub gratuite pour A. Hildalgo candidate à la mairie de Paris) qui orne les rares articles en ligne sur ce sujet.
    L’appareil photo du journaliste de l’AFP serait-il tombé en panne? Apparemment, ni Associated Press ni Reuters ne sont présents sur cet “événement”?

  4. Weather

    ca y est !!!! on nous taxe d’homphobie. Toiut cela n’existerait pas si la taubira s’était contentée de garder les sceaux ..; et encore ; cette loi inique engendre et va engendrer des exactions dont on ne e pas bien encore les effets pervers et dangereux .

  5. Nimier

    L’express vient de faire disparaitre un § au début de l’article intitulé Choses vues au rassemblement parisien contre l’homophobie
    de M Matthieu Beigbeder, publié le 11/04/2013 à 09:11.
    Le voici :
    “”Quand on est opposé au mariage pour tous, on entretient une discrimination et donc on est homophobe.” Pas plus de 400 selon la police, et 4500 selon les organisateurs, gays, hétéros, lesbiennes et transsexuels étaient réunis mercredi soir, place de l’Hôtel de ville à Paris, sous une pluie battante, pour dire non à l’homophobie.”
    Voilà donc comment ils font désormais : ils ajoutent les estimations…

  6. stephe

    Je trouve que “l’agressé” s’exprimait avec une grande aisance pour un blessé gravissime et que ses blessures guérissent très rapidement. Miracle de la médecine et plus sûrement preuve d’une belle arnaque médiatique.

  7. loïc

    la préfecture de police anonce 4000 manifestants, on voit clairement qu’ils sont environ 300 ou 500 en étant large.
    merci de contacter la préfecture de police pour explication sur le comptage lol!
    c’est génial ils continuent leurs mensonges, leur désinformation, la dictature fasciste en place depuis 68 continue, mais la roue tournera

  8. paray

    La victime était un néerlandais, le seul sans doute dans un quartier rempli de “norvégiens”…au delà de la piste “homophobe” cette agression a peut être d’autres causes…l’insécurité chronique par exemple…

  9. Excalibur

    Frigide Barjot était censée participer à cette manifestation “contre l’homophobie”. Elle en a été dissuadée au dernier moment par la police qui l’a appelée pour lui expliquer que ce serait trop dangereux pour elle.

Laisser un commentaire