Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les Républicains offrent Marseille à l’extrême-gauche. Peuvent-ils continuer à se prétendre de droite ?

Les Républicains offrent Marseille à l’extrême-gauche. Peuvent-ils continuer à se prétendre de droite ?

Après d’interminables négociations, Samia Ghali (ex-sénatrice PS des quartiers Nord de Marseille) a décidé d’apporter son soutien à Michèle Rubirola, tête de liste d’une liste d’extrême gauche.

Michèle Rubirola a donc été élue maire de Marseille en début d’après midi. Elle a recueilli au 2ème tour 51 voix et son adversaire LR Guy Tesssier seulement 41. Le RN n’a pas pris part au vote du fait du refus de LR d’accepter la moindre de ses voix… A noter qu’un conseiller LR ou dissident LR a même voté pour la candidate de l’extrême-gauche.

Samia Ghali n’a rassemblé sur Marseille que 2% des suffrages. Le RN conduit par Stéphane Ravier a rassemblé 19,80% des électeurs au 2ème tour et disposait de 9 conseillers qui auraient pu faire la différence. Les représentants de LR ont préféré, contre tout respect de la démocratie locale, refuser d’en tenir compte. Stéphane Ravier avait annoncé être prêt à faire battre l’extrême-gauche sans rien demander comme poste ou responsabilité aux élus LR.

« Nous ne présenterons pas de candidat, nous ne participerons pas au vote (), nous laissons les magouilleurs, les marchands de tapis et ceux qui confisquent la démocratie, nous vous laissons entre vous », a tonné le sénateur RN Stéphane Ravier.

Samia Ghali était directement dans le collimateur de M. Ravier : « La ville de Marseille est prise en otage par une élue qui ne représente que 2,89 % des Marseillais 

 

Partager cet article

23 commentaires

  1. Les Républicains offrent Marseille à l’extrême-gauche. Peuvent-ils continuer à se prétendre de droite ? La réponse est NON. C’est évident!

    • Le RN n’a pas non plus pris ses responsabilités, LR n’a pas besoin d’accepter les voix de l’extrême droite pour que celles-ci fassent barrage à l’extrême gauche.
      Y-a-t-il un parti de droite en France !?

  2. “Mon ami Guy Teissier aurait fait un maire exceptionnel” (Julien Aubert). Il en faut très peu de nos jours pour passer pour un homme de droite. Avoir vaguement milité au PFN, avoir brièvement tenu la porte à Yann Piat. Il y a aussi les anciens d’Occident qui se sont refait une virginité démocratique. Lâche nous les baskets Julien, retourne à ta niche.

  3. Cela dit, même si LR trouvait un semblant de virilité, la victoire d’une vraie droite à Marseille ne serait pas évidente. Les rapatriés pieds-noirs commencent à vieillir et à se raréfier. Le catholicisme traditionnel donnait du souffle à quelques-uns. D’après les sociologues, une génération de bobos, petits bobos mais bobos quand même, s’est installée dans le centre ville. Il faut lire leurs commentaires à la suite des vidéos des élections pour comprendre leur état d’esprit. Ils attendent tout de l’état-providence dans une licence généralisée.

  4. Le vert des écolos va se confondre avec le vert des musulmans. À Marseille, cela ne changera pas grand chose et ça restera donc invisible.

  5. Question à jamais ouverte, qu’est-ce qu’être de droite ? Les “mauvais” français, bannis par la République ont répondu, Maurras, de Mun, de Mestre et tant d’autres mais leur voix est interdite dorénavant. Qui défend son pays et sa nation, sa foi, son peuple de souche, son indépendance, ses traditions et son Histoire est de droite. En conséquence de quoi cela fait un sacré paquet d’années que nous n’avons que des dirigeants de gauche. Tout cela est sans surprise.

  6. Cependant,peut on pour pour autant prétendre que Marine LE PEN est de droite ?? Malheureusement je crains qu il faille boire la coupe jusqu’à la lie!! Vassal avait laissé sa place à Teissier mais Marine pourrait elle le faire avec Marion ?? ça changerait beaucoup de chose à n’en pas douter…

  7. Et Sam-y’a-Gali va échanger son soutien contre un mandat de 1er adjoint (ambition parfaitement justifiée par ses 2,89% de votes et surtout tout le poids du 8ème secteur qui constitue la tête de pont de la conquête musulmane de la plus vieille cité de France).
    La bouillabaisse part vraiment en c****e et ne sera bientôt qu’un lointain souvenir, remplacée par le couscous, les tajines et les loukoums.

  8. Ça fait mille ans que je dis que LR est un parti de gauche.
    Mais quand les gens vont-ils enfin le comprendre ?

  9. Cela n’a rien de nouveau, cela fait des lustres qu’ils font cela.
    Il n’y a que les gogos qui croient que LR est de droite…

  10. Faut arrêter avec cette histoire d’alliance avec le RN. il est évident que si cette alliance avait eu lieu, une partie des conseillers municipaux de la liste Vassal ou Gilles auraient voté pour la gauche. C’est d’ailleurs ce qu’a fait Lise Narducci alors même que cette alliance n’existait pas. Faut dire que comme femme de droite, on a vu mieux. Candidate du parti radical sur la liste socialiste, elle avait déjà rejoint Gaudin pour aller à la bonne soupe. Elle est retournée dans son vrai camp pour la même raison.

  11. Et plutôt que Michèle Rubirola mettant la main sur Marseille au prix de magouilles dignes de la dictature Deferre, je préfère Connie Rubirosa, assistante du Procureur de New-york (pas de publicité cinématographique)…

  12. Les conditions étaient réunies pour que la débâcle de la droite soit inévitable et les responsables sont sans doute nombreux, à commencer par les électeurs de droite eux-mêmes qui ont boudé les urnes. Ensuite, les responsabilités sont partagées entre de nombreux protagonistes :
    – Gaudin qui a promis sa succession à chacun et à tous créant par là-même des rivalités et des rancunes dans son propre camp d’où la scission Gilles Assante
    -le diocèse et les sœurs de la Compassion qui “tancent” Vassal la privant ainsi d’une partie des voix des chrétiens
    -les négociations bouillabaisse pour obtenir les voix de la traîtrise qui se vend au plus offrant
    -le refus des “voix de la honte” qui auraient pourtant conservé Marseille à droite
    -l’aveuglement des Marseillais qui ne voient pas que derrière le logo de l’écologie verte, il y a le rouge du communisme, de la France insoumise…
    Mais maintenant, grâce à ses nouveaux élus, demain on rasera gratis et Marseille pourra enfin devenir une ville propre tant dans ses rues que dans son fonctionnement : plus de détritus, plus de compromissions, plus de clientélisme, davantage de migrants, de manne pour les quartiers de la drogue et de la délinquance, moins de squats, moins d’armes en circulation, moins de règlements de comptes… En somme, liberté égalité, choucroute.
    A se demander comment la Bonne Mère peut continuer de veiller sur sa ville

  13. Euh, il ne faut pas mettre les choses à l’envers. Pourquoi le rn n’a pas voté Teissier ? Et quid du dissident de droite qui a voté à gauche ?

    • @Montalte
      Le RN n’a pas voté pour Teissier tout simplement parce que celui-ci avait annoncé refusé toute voix du RN. On est un républicain démocrate ou on ne l’est pas…
      … quitte à livrer la ville aux folies destructrices de l’extrême gauche.

  14. il y a aussi tarascon et bollène où le rn a fait élire la gauche

  15. nebro83 a bien résumé la problématique marseillaise qui remonte à quelques années en arrière et qui voyait des présidents de région élus avec les voix FN contraints de démissionner. A partir du moment ou Narducci a changé de camp les choses étaient claires. En cas de 3ème tour du 3ème tour à la majorité simple, Rubirola ne pouvait que gagner. Si Ghali avait fait gagner Teissier, elle ne sortait pas vivante de l’hémicycle. Les gauchos lui ont malgré tout octroyé un poste de 2ème adjoint, probablement pour ménager un avenir très incertain. Je ne connais pas Connie Rubirosa. Mais il y a eu Porfirio Rubirosa, consul à Paris d’une république bananière d’Amérique centrale. Acteur éminent de la vie parisienne, il était très apprécié par ces dames. Notamment Danièle Darrieux dont il fut l’éphémère mari. Il était aussi champion de polo. J’ai pu le voir à l’oeuvre à Bagatelle. Rubirosa et Rubirola : une autre époque. Je ne sais pas si Offenbach apprécierait l’époque actuelle. Pour conclure sur une note rabelaisienne, faut-il plus se lamenter sur le sacre de Rubirola que se réjouir de la chute de la maison Vassal? Plus ça va, plus je comprends les abstentionnistes.

  16. Les LR ne sont pas de droite et aubert est un rigolo comme il y en a tant dans ce parti fantoche. Point barre

  17. Avec les taux d’abstention et les conditions des 2 tours, ces élections sont une triste mascarade.
    Le communisme déguisé en vert, PS, LFI, etc continue sa progression avec à peu près les mêmes objectifs que les ultra libéraux LREM : détruire la famille, le catholicisme, l’histoire de la France.
    Il faut tenir bon sur nos valeurs et prier pour le réveil des moutons.

  18. Je me demande depuis un certain temps si ce “sympathique” Julien Aubert ne serait pas franc-maçon … ça expliquerait ses curieuses manœuvres … quelqu’un peut-il me renseigner ?

  19. Marseille & Samia Ghali & villa de 3,5 millions d’€: https://marsactu.fr/comment-la-senatrice-samia-ghali-a-fait-regulariser-sa-piscine/

  20. je ne pige pas “n’accepte pas les voies des uns ou des autres”
    je croyais que les urnes n’avaient pas d’odeur ?
    je me trompe, pas d’urne, mais si vote il y a, lors du décompte des voies, comment refuser ou accepter telle ou telle ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services