Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les Républicains, combien de divisions ?

Les Républicains, combien de divisions ?

Laurence Trochu, la présidente de Sens Commun, regrette dans une lettre ouverte que certains élus Les Républicains souhaitent se débarrasser du mouvement :

« Monsieur le député, courageux anonyme,

Vous exprimez dans le JDD du 7 octobre 2018 votre volonté de ne pas voir « Sens Commun reprendre une place dans notre famille politique ». En guise de réponse, c’est un hommage que je vais rendre. Il vous permettra de mesurer que Sens Commun n’a pas de place à reprendre parce que Sens Commun n’a pas cessé de l’occuper.

Cet hommage, je l’adresse aux élus Sens Commun qui, loin du bruissement et de l’agitation des chapeaux à plumes, vivent leur engagement politique au quotidien et voient dans vos propos l’intolérance qui vous aveugle. Conseillers municipaux, adjoints, maires, conseillers départementaux ou régionaux, ils sont aux premières lignes, « à portée d’engueulades » comme le dit si souvent le Président du Sénat.

L’élu Sens Commun pilote des projets d’aide à la parentalité parce qu’il sait que la famille est la cellule de base de la société et qu’il est convaincu que prendre soin des familles, c’est prendre soin de la société tout entière. […]

Dans quelques jours, nous élirons des Présidents de fédération, des délégués de circonscription et les membres de ces comités, des conseillers nationaux, toutes ces forces vives qui font le parti Les Républicains. Notre famille politique a souffert des défaites et des dissensions qui les ont accompagnées. Cette douleur, c’est aussi celle des militants qui, au confort matinal du week-end ont su préférer la pluie des marchés pour tracter, pour faire campagne, pour faire votre campagne aussi.

[…] La place de Sens Commun est au plus près des préoccupations des Français, en phase avec les aspirations d’un peuple de droite qui ne supporte plus les divisions que vous nourrissez. Le travail, Monsieur le Député, en lieu et place de la critique, est seul digne d’honneur ! »

Partager cet article

6 commentaires

  1. En fait LR ne comprend pas qu’en rejetant sens Commun ils vont imploser car cette doctrine juste aurait pu être le ciment d’une vraie reconstruction

  2. Les Machin-chose (les LR) ne valent rien, ne représentent plus grand chose ni plus grand monde… Il y a encore pas mal d’électeurs à droite qui s’imaginent que LR est le descendant du RPR d’autrefois… foutaises ! Ils ne sont plus que les toutous craintifs de la gauche et la bien-pensance !

  3. Ca donne quand même l’impression que les militants Sens Commun sont les petites mains, idiots utiles des députés LR : “pour faire votre campagne aussi” avoue leur présidente.

    LR… ? Les Répugnants.

  4. Sens Commun en 2016, a soutenu Fillon contre J.Frédéric Poisson.
    Un tel renoncement a montré leur mollesse, et les politiciens sans principes qui tiennent l’appareil, ne leur en sont pas reconnaissants, au contraire ils les tiennent pour quantité négligeable.
    La bourgeoisie versaillaise et ses petits philosophes,a peur de se montrer de droite, chrétienne, nationale.
    Avoir hurlé avec les loups contre le “danger extrémiste” est mal récompensé.

  5. le suicide français s’accomplit!
    les bobos resteront au pouvoir, le déliquescence se constate chaque semaine: voir les deux dernières photos du président, l’insécurité, le chomage, les taxes de plus en plus diverses, etc

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services