Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les régionales et le MPF

Alors que le MPF semble se satisfaire de l'obtention de 10 conseillers régionaux grâce aux accords passés avec l'UMP, il est intéressant de constater que, selon Pierre Regnault, maire socialiste de La Roche-sur-Yon, le scrutin de dimanche dernier serait marqué par une victoire de la gauche en Vendée :

"Au second tour, et c'est historique, la Vendée vote majoritairement à gauche : 50.28 % pour Jacques Auxiette. Cela n'était pas arrivé depuis près d'un siècle ! (…) Aujourd'hui les vendéens (…) ont rejeté Philippe de Villiers (…)

Les résultats de ces élections régionales n'ont pas fini de faire parler d'eux. Un séisme politique a eu lieu en Vendée. Des répliques se produiront dans un avenir plus ou moins lointain."

On comprend ainsi mieux les déclarations de Philippe de Villiers :

"Les électeurs ont fait un choix national et non pas régional, ou local. La Vendée est l'un des départements qui a le mieux résisté à la poussée nationale de l'opposition de gauche. La majorité départementale a été unie. Elle le sera, demain, pour l'échéance cantonale."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. Les gens commencent à ouvrir les yeux sur les manoeuvres des girouettes politiques dont les opinions varient au fil des opportunités.

  2. Oui Monsieur de Villiers, “La Vendée est l’un des départements qui a le mieux résisté à la poussée nationale de l’opposition de gauche”
    c’est vrai. Mais ce que vous ne dîtes pas, c’est que la Vendée est des départements les plus à droite de France!! Sans conteste le département le plus à droite de la moitié Ouest de la France.
    Donc, c’est NORMAL, que la gauche fasse moins bien ici qu’ailleurs !! Et malgré tout elle est majoritaire ici aussi…

  3. Le MPF a perdu parce qu’il est incapable de proposer une solution crédible et non démagogique, préférant prendre ses électeurs pour des imbéciles en utilisant les vieilles notions dépassées et illusoires de clivage droite/gauche (de bons contre les méchants). L’alliance avec un parti de “droite” ne changera rien de la même manière que s’il avait fait alliance avec un parti de “gauche”.
    Est-ce que ça a changé quelque chose en bien que la “droite” ou la “gauche” soit élue depuis 40 ans ? Est-ce qu’un programme positif a été appliqué ?
    Et finalement devant la vacuité d’un programme politique, on en revient toujours au but réel de la politique, à savoir encore et toujours de placer des copains et de se placer soi-même. Et la sanction a été immédiate et bien méritée.
    Dommage qu’il y ait encore trop de gens qui croient aux programmes des partis politiques quelque soit leur bord.

  4. Et Philippe de Villiers est toujours aussi aveugle.
    Pauvres de nous !!!

  5. Peut-être que les vendéens n’aiment pas trop sa collaboration avec l’UMP… Ils préfèrent un Philippe de Villiers entier et indépendant.
    Mon hypothèse n’est pas à exclure.

  6. Le Puy du Fou présente une nouveauté cet été : “Le secret de la lance”. L’histoire ? Celle, maquillée, de Jeanne d’Arc qui offre à une jeune bergère SA lance au pouvoirs surnaturels, dont LA MAGIE l’aidera à vaincre les Anglais…
    Moi, c’est ce revirement-là, pervers, qui m’inquiète et me choque profondément, plus que les atermoiements politiques d’un homme qui n’aurait jamais dû approcher la politique politicienne.

  7. 50.28 % oui, mais des VOTANTS !
    Si la plupart des abstentionnistes sont de droite, le calcul est bien différent !
    Et si Ph de Villiers ne s’était pas raccroché à l’UMP, le pourcentage, lui aussi, serait bien différent !
    Et, en face, c’est 49,71 % : ce n’est pas une majorité, c’est moitié-moitié !

  8. TFP : Si la Vendée est un département à droite, n’est-ce pas dû à l’action de Ph de Villiers qui en est le “patron” depuis plus de 20 ans ?

  9. Le Vicomte, à force de tourner comme une girouette, se retrouve dans le sens du vent qui souffle actuellement à gauche.

  10. et certains ne seront heureux que quand la Vendée sera à gauche, ce qui favorisera un «sursaut national», comme en 1939

  11. arrêtez de tirer sur l’ambulance? Philippe de Villiers est des nôtres, je l’ai rencontré hier à Lourdes, il faisait son pèlerinage et si tous les cathos de ce pays s’unissaient derrière lui, il n’aurait sans doute pas été contraint de faire une petite alliance avec sarko, malheureusement les cathos donnent un peu trop leurs voix n’importe où . Et puis au lieu de harceler, si on s’informait auprès de lui où de ces responsables nationaux et si on leur expliquait qu’on n’est pas d’accord avec cette façon de faire peut-être que cela changerait bcp de choses.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services