Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Les réfugiés en France sont en insécurité

Rayhana, comédienne et metteur en scène réfugiée en France après avoir vécu sous la menace des islamistes en Algérie, a été abordée par deux inconnus qui l'ont insultée en arabe avant de brandir une bouteille, de l'asperger de White Spirit et de lui jeter un mégot incandescent au visage pour tenter en vain de l'enflammer.

L'affaire est prise d'autant plus au sérieux que l'artiste avait fait l'objet d'une première prise à parti le 5 janvier, à la sortie de son domicile dans le quartier de Belleville. «Deux hommes m'ont traité de putain et de mécréante», a expliqué Rayhana dans une conférence de presse jeudi. Aucun coup n'avait été porté et une première plainte avait été déposée. «C'est un avertissement», lui avait glissé un agresseur.

L'agression est intervenue dans un quartier considéré comme une enclave islamiste par les policiers. Dans le quartier, leur souffle religieux s'inscrit dans le paysage. Les commerces communautaires ont peu à peu remplacé les échoppes traditionnelles. «C'est une des seules rues de Paris où se commercialise la burqa», fait remarquer Philippe Mourrat, le directeur de la Maison des métallos.

Depuis l'agression, Rayhana fait l'objet d'une protection policière, et quatre agents en tenue de la mairie de Paris sécurisent la salle de spectacle. Elle a déclaré qu'elle avait l'impression de revivre en Algérie, sous la peur.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Pour les plaintes il y a la Halde,le MRAP,le CRAN,bref,cette comédienne a le choix,on est en France,pas en Algérie.

  2. Sans oublier la “Libre Pensée”.

  3. La protection est peu efficace avec un gouvernement qui idéologiquement ne veut rien faire et rien voir si ce n’est qu’à nous rassurer sur le contraire de ce qu’il laisse faire.Si vous avez eu le malheur d’entendre et de pouvoir supporter le blabla d’un certain Mr BRESSON vous avez autant de mérite que MOI.

  4. Il y a des “enclaves islamistes” dans la France de Nicolas “Karcher” Sarkozy ? Pas possible !
    Et encore, elle a de la chance, elle n’a pas encore été poursuivie pour Islamophobie par le Mrap, la Halde, SOS-Racisme ou la ligue des droits de l’homme.
    “Elle a déclaré qu’elle avait l’impression de revivre en Algérie, sous la peur.” : elle n’est pas la seule. En tout cas, elle est plus lucide que Sarkozy – Besson. Ce qui lui arrive fait partie de notre nouvelle “identité nationale” et des “valeurs de la république”.

  5. Il s’agit de la rue Jean-Pierre Timbaud (11ème) et du quartier qui rejoint le boulevard de Belleville, on y trouve un certain nombre de boutiquiers islamiques qui font penser (excusez-moi de la comparaison malvenue !) aux “marchands du temple” de Lourdes ou Fatima, sauf qu’ici, c’est un pays qui dans le passé a combattu la fausse religion de Mahomet.Pour quelques euros, vous y trouverez des DVDs sur le “prophète Jésus” niant sa crucifixion, des bibelots de toutes sortes, tous les livres des frère Ramadan et autres tapis de prières.On ne me fera pas croire que nombre de ces ouvrages ne sont pas des prêches extrémistes qui devraient tomber sous le coup de la loi au même titre que des films pédophiles ! Hélas, la capitale compte plus d’un grand quartier de la sorte, outre Barbès et la goutte d’or, la porte de la vilette et sa cité Curial, supermarché dangereux de la drogue, une partie du 17ème, du 20 ème autour de la porte de Montreuil et même certaines cités des 14ème et 15ème sont infréquantables.
    Alors, Monsieur Besson, vous n’avez soufflé mot de notre angoisse qui n’est pas qu’un “sentiment d’insécurité” ?!

  6. Cette affaire est à rapprocher de celle de Caen (c’est bien cette ville-là ?), où des réfugiés irakiens ont dû être relogé en urgence, leurs voisins musulmans ayant découvert qu’ils étaient chrétiens.
    En encourageant les nouveaux arrivants à “faire comme chez eux”… il fallait s’attendre à ce qu’ils fassent effectivement comme on fait chez eux.
    Une conséquence immédiate est qu’il n’y a alors plus de place pour les “traîtres” (vus de chez eux) qui étaient venus chercher l’asile de la société occidentale.

  7. Ils ont tué la poule aux oeufs d’or nommée “France”, celle où la Caf donnait à manger et l’Etat de droit, la sécurité, quoiqu’en disent encore aujourd’hui les éditoriaux de Libé !
    Ils ont voulu sa peau, ils l’ont eu.
    Cette dame n’a qu’à aller voir ses amis bobos pro – FLN pour leur parler de la “France d’avant”.

  8. Cette femme, un étrangère, qui certe a le courage de dénoncer les “bienfaits de l’islam”, bénéficie d’une protection policière alors que tant de citoyens français menacés chaque jour n’y ont pas droit.Mais suis-je bête, il est vrai que selon M.Besson, le peuple français n’existe pas

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services