Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

Les « réchauffistes » nient l’existence des cycles naturels

D'un lecteur des 4 Vérités :

"Dans le n° 948, vous avez écrit: « La revue “Earth’s future” estime que plus de 2 millions de milliards de m3 de glace vont fondre dans l’Arctique au cours des 10 prochaines années. » Vous devriez pourtant savoir que personne n’a de modèle correct pour prédire l’avenir et, en particulier, pas le GIEC. Ce genre de formulation est typique des méthodes employées par les « réchauffistes » : donner un chiffre inimaginable et surtout sans élément de comparaison dans le but d’affoler le bon peuple. Les mesures par satellite de la banquise arctique, entre 1978 et 2014, montrent une surface variant de 2 millions de km2 à 15 millions. On voit mal comment, avec une surface de cet ordre de grandeur, un tel volume de glace pourrait fondre. Sachant que nous n’avons pas de modèle fiable, tous ceux qui font des prédictions à partir de modèles sont des charlots.

Nous avons toutefois la chance d’avoir des satellites qui font des mesures correctes. Et nous pouvons constater que la surface globale de l’Antarctique augmente depuis environ 1985. Pour l’Arctique, nous constatons une diminution depuis 1985. Un maximum est visible autour de 1970. Mais, si vous regardez bien les variations saisonnières, vous noterez que, depuis 6 ans environ, les glaces ne diminuent plus en moyenne. De même que, depuis 15 ans environ, la moyenne des températures terrestres n’augmente plus. Les modèles du GIEC sont donc faux. L’état d’esprit de ces charlots est révélé par le vocabulaire qu’ils emploient. Ils appellent ça un « hiatus ». Pour eux, les modèles ont la même valeur que les mesures. Les « réchauffistes » nient l’existence des cycles naturels que personne ne sait modéliser. Le GIEC est d’ailleurs pris la main dans le sac avec la « pause » actuelle qu’il n’avait pas prévue. Pour ce qui est du pôle nord, si, comme par le passé, les glaces suivent un cycle de 60 ans environ, la pause actuelle de 6 ans pourrait être le creux et les glaces pourraient augmenter bientôt. Il faudra attendre 4 ans pour le savoir exactement. Mais, si cela s’avérait, le GIEC devrait être supprimé !"

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. On sentait tout cela depuis le début. Il faut être vraiment débile pour imaginer que l’activité humaine puisse avoir une action d’importance sur l’atmosphère du globe. Petit bonhomme sur quelques terres industrialisées, à côté de l’immensité des océans.

  2. Il y a un site picard sur lequel les dunes conquièrent plusieurs hectares par an au détriment de la mer, cette baie s’ensable inexorablement en dépit des efforts faits pour enrayer le processus … C’est à cause des lapins ! Si,si,c’est sérieux, lorsqu’ils ont été décimés en 1950 par la myxomatose, la végétation a conquis le
    littoral et bloqué les sables mus par les tempêtes du Nord sur la plage de cette pointe. D’où la présente extension dunaire.

  3. Que le GIEC mente ne signifie pas que l’homme ne puisse pas avoir une action d’importance sur l’atmosphère du globe… que ce soit un réchauffement ou pas.
    Magister, je vous suggère d’aller faire un tour à Pékin pour un exemple concret.
    Et ce qui donne justement à penser, c’est que le petit bonhomme sur quelques terres industrialisées puisse avoir un impact considérable sur son environnement (que ce soit l’atmosphère ou non).
    Et il faut être totalement aveugle (ou de très mauvaise foi) pour ne pas voir qu’actuellement il est en train de le détruire…

  4. Le 24 juin 2014
    Une découverte absolument hallucinante vient d’être faite aux Etats-Unis par les sceptiques des théories du réchauffement. Accrochez-vous, c’est du lourd !
    http://www.bvoltaire.fr/robindelaroche/rechauffement-climatique-lenorme-mensonge-revele,90752

  5. quid du jeûne climatique ?

  6. Ne tombons pas d’un excès dans un autre !
    Oui les changements climatiques sont largement d’origine naturelle, et l’impact de l’homme sur le climat semble être faible.
    Mais l’impact de l’homme sur l’écosystème, lui, il est visible, mesurable, et terrible.
    Ce que nous faisons aux terres par une agriculture trop intensive, ou par une industrie sauvage, sans parler des accidents nucléaires, ce que nous faisons à la biodiversité par une pêche et une chasse trop massives, ou par la découpe pour ainsi dire industrielle des forêts tropicales et équatoriales, etc.
    Le problème ce n’est pas les gaz à effet de serre ou une prétendue surpopulation, c’est la désinvolture avec laquelle nous traitons la seule planète que nous avons, et que nous léguons à nos enfants…
    [C’est ce que je me tue à dire : cette affaire de réchauffement global du à l’activité humaine pollue le vrai problème du respect de l’environnement. MJ]

  7. Il faut respecter la planète ,c’est évident que moins de pollutions sera un bénéfice pour tous .
    Mais le bobard climatique n’est qu’un prétexte pour racketer des taxes sur les occidentaux !
    Dans un temps où l’on enseignait encore à l’école, tous les petits écoliers savaient que les ères climatiques changent avec des périodes glaciaires, puis réchauffement climatique et retour à l’ère glaciaire ,cela depuis des millions d’années ….

  8. Périodes glacières et périodes de réchauffement ,eux ne peuvent pas le voir leurs cervelles surchauffe impossible de refroidir alors résulta?

  9. Que l’homme ait une part de responsabilité dans le changement de climat que nous vivons : sans doute.
    Mais là encore, prétendre que l’homme en est responsable, c’est lui donner une importance qu’il n’a pas;
    Même si toutes les vaches du monde pètent, ce n’est pas pour cela que la banquise va fondre.
    Je sais : à l’époque des dinosaures dont les pets devaient être lourdement chargés de méthane, c’était encore pire !
    Un seul pet de volcan et vous avez perdu 3 degrés centigrades pendant 10 ans !
    Le réchauffement climatique façon GIEC est un bobard monté par des lobbies qui veulent nous fourguer leur marchandise inutile et pourrie comme les éoliennes et les panneaux solaires et j’en oublie.
    Le fric appelle le fric quels que soient les arguments.
    Le GIEC est pour moi un lobby particulièrement puissant qui joue sur les peurs (comme on le dit du FN) le ressort est le même.
    A dégager.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services