Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les raisons du ralliement de Sed Contra à Nicolas Sarkozy

Hugues Kéraly explique pourquoi il est entré dès aujourd'hui dans la politique politicienne:

S La réponse est simple (ne pas confondre avec "simpliste"), au point de tenir ci-dessous en cinq petites phrases seulement :

  1. Depuis le début du mois de mars 2011, tous les politologues français indépendants, non pris de rêve ou de boisson, savent que Marine Le Pen sera en tête (ou au pire en n° 2) du premier tour des élections présidentielles d'avril 2012.
  2. La seule question qui compte aujourd'hui, pour l'avenir politique, culturel et sans doute même religieux de la nation française en 2012, est donc de savoir si c'est Nicolas Sarkozy ou Dominique Strauss-Kahn (DSK) qui va "challenger" la présidente du Front National.
  3. Sedcontra.fr ne considère pas cette alternative comme une question de "politique politicienne" : le président Sarkozy présente beaucoup de très gros défauts, il échoue plus ou moins largement sur tous les projets de redressement national qu'il "emprunte au FN", sans qu'on soit sûr que le FN y réussira mieux ; mais la France française et la France chrétienne n'ont pas encore agonisé sous ses gouvernements ; DSK lui aussi a de nombreux et très solides projets, qui reposent tous sur un ressort à deux lames, dont il nous a lui-même assuré par ses actes qu'il était le sien : le mépris de l'identité nationale (DSK ne répond qu'en basic english, même aux journalistes français), et la soumission intégrale aux bienfaits du gouvernement des hommes par les très grands génies de la Finance Mondiale !
  4. Deux personnalités politiques françaises, et non trois ou quatre, sont en mesure aujourd'hui de barrer l'accès de l'Elysée au projet eugéniste ou plutôt euthanisique du directeur général du FMI : Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy. (A condition bien sûr de se réconcilier très vite, pour l'avenir de la France qu'ils aiment tous deux différemment, et de construire ensemble dès aujourd’hui, loin de Patrick Buisson, dans le plus grand secret, un scénario d'alliance post-électorale et un vrai nouveau programme de gouvernement.)
  5. Sedcontra.fr fait donc en effet campagne depuis le début du mois de mars 2011 auprès de ses 5.000 lecteurs quotidiens, de leurs carnets d'adresses électroniques et de ses merveilleux 50.000 souteneurs en ligne qui lui procurent 500.000 lecteurs de plus. Sedcontra est entré en campagne pour barrer la route par tous les moyens médiatiques et politiques possibles (y compris comme aujourd’hui les moyens légaux) aux convictions radicalement anti-françaises du directeur du FMI.

J'ai pris le temps de faire court. Prenez celui d'y réfléchir un peu. Dans treize mois, c'est demain, si DSK l'emporte, ni vous ni moi n'auront gagné, mais personne en France n'y pourra plus rien…"

Le fait est que ni Nicolas Sarkozy ni Dominique Strauss-Khan ne sont aujourd'hui officiellement candidats. C'est pourquoi, pour ma part, je persiste à penser que ce ralliement sans condition est bien trop prématuré.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

26 commentaires

  1. les catholiques sont ils obligés d’aller s’embarquer dans ces calculs maçonno politiciens ? qu’un candidat défende l’emploi ,la patrie et les points non negociables et il aura le soutien des catholiques .Le reste ne nous appartient pas ,les journaux MINUTE .LECTURES FRANCAISES RIVAROL PRESENT sauront apporter les arguments degonflant les baudruches republicaines .

  2. Parceque Monsieur Kéraly pense que l’UMP de Sarkozy a fait beaucoup pour les catholiques, ou plutôt pour les valeurs qu’ils défendent?? Parceque de vrais alternatives sont proposées face à l’utilisation massive de l’avortement?? Parcequ’une politique familiale courageuse et ambitieuse est mise en place depuis 2007?? Parecque les parents soucieux de la qualité de l’éducation de leurs enfants ont les moyens de garder la main?? Allons un peu de sérioeux, la récré est finie, nous n’avons pas plus à attendre de Sarkozy que de DSK (quant à Marine, je réserverai aussi ma réponse)

  3. ” mais personne en France n’y pourra plus rien…”
    FAUX ! ARCHIFAUX ! ERREUR TRAGIQUE DE RAISONNEMENT !
    Il faut sortir de la matrice républicaine dans laquelle la France est enfermée !
    En termes de management on appelle cela ” sortir de la boîte logique ” dans laquelle l’esprit est enfermé sans s’en rendre compte ; ce qui lui interdit de trouver la solution au problème posé !

  4. Je dois pas être très réveillé, j’ai rien compris.
    Mais j’ai la vague impression que ça tente de justifier la sempiternelle théorie du “moindre mal”, piège énorme qu’on aurait pu enfin espérer définitivement disparu de certains milieux.
    Non possumus.

  5. […]

  6. Je pense que si DSK est effectivement pire que Sarko ils sont de la même engeance, 5 ans passent vite et ce n’est pas la catastrophe non plus. Je me souviens qu’en 1981 certains faisaient leurs valiss en voyant arriver les communistes….le risque est moindre avec DSK. Ce qui est sur c’est que nous descendrons encore plus bas qu’avec Sarko. Mais la question que Keraly ne se pose pas est celle de savoir s’il n’est pas bon que Marine empeche Sarko d’être élu pour faire exploser l’UMP.

  7. Non, merci
    1)
    c’est très partiel sur le fond comme argument
    2)
    et stratégiquement ce n’est pas le moment de se déclarer; si Sarkozy sait qu’il peut compter sur la ligne “de Kéraly”, il ne va rien changer à ses habitudes (nombreux éléments déjà indiqués par Michel Janva), quant au contenu, et quant à la manière (le tromperie à grande échelle).

  8. D’autant plus, MJ, qu’il peut se passer des choses en 13 mois.
    L’analyse de HK n’est pas dénuée de sens mais effectivement, il est trop tôt.
    Il me semble qu’il oublie la versatilité incroyable des électeurs. Pensez par exemple aux attentats de Madrid en 2004 : Aznar était très largement favori. Il a mal géré le sujet à quelques jours des élections et c’est Zapatero qui a été élu.
    Beaucoup d’évènements peuvent survenir d’ici là et changer la donne au dernier moment. Il est trop tôt pour prendre position en faveur de Sarko. En revanche, je soutiens volontiers l’idée d’un rapprochement en “off” entre Sarko et Le Pen, même s’il me paraît très hautement improbable car extrêmement risqué politiquement pour Sarkozy.
    Il a tout intérêt à se déplacer au centre, faire monter Le Pen et se retrouver face à elle au 2° tour. Strauss Kahn sera coincé par son aile gauche qui ne peut passer au 2° tour. “Front républicain” et Sarko repasse…

  9. si Nicolas Sarkozy est vraiment le candidat de “l’identité française” ou quelqu’un défendant des valeurs chrétiennes comme H Keraly semble le croire, il trouvera un moyen, si besoin est, de passer une alliance avec le Front National. S’il refait le coup du mal nommé “Front Républicain” qui a permis à Jacques Chirac d’être élu avec 80% des voix, cela montrera clairement que la défense des valeurs chrétiennes et patriotiques ne le concerne pas vraiment. Bien sûr de l’autre côté, Marine Le Pen devra faire un certain effort de pragmatisme mais jusqu’à maintenant l’excommunication du FN de la vie politique française est venue de l’UMP et non le contraire.
    Rappelez-vous que l’histoire n’est pas la simple répétition du passé (“ne ressert pas les plats” selon Marx je crois).

  10. Les éternels cocus de la droite sont de retour.
    Croire au discours de Sarkozy au Puy-en-Velay relève d’une naïveté qui confine à la sottise.
    Maurras disait fort justement : “La politique du pire est la pire des politiques”. Aujourd’hui et paradoxalement, la politique du pire, c’est de laisser le choix aux français entre deux apatrides anti-nationaux que sont Dominique Strauss-Kahn et Nicolas Sarkozy. Nous avons le recul nécessaire pour voir la complicité et la similitude de point de vu de ces deux atlantistes. Il existe une chance, une infime chance de modifier le processus de destruction de notre nation. C’est faire le choix courageux de voter pour Marine Le Pen. Il faut pour cela être sûr qu’elle soit opposée à DSK dans un second tour. Dans ce cas de figure, les consignes de vote de l’UMP ne seront pas respectée par les électeurs traditionnels de la droite. Alors il n’y aura plus que deux solutions qui toutes deux seront positives.
    1° La majorité des électeurs de droite se rallie à MLP et elle gagne! (ce n’est pas forcément le scénario le plus optimiste car en politique il faut durer).
    2° Beaucoup d’électeurs de droite se rallie à MLP et elle perd, mais pas avec l’écart de 2002, mais disons, 60% pour DSK et 40% pour MLP. C’est le plus réaliste des scénario.
    Dans les deux cas, l’UMP explose, et le FN devient la seule force d’opposition au socialisme et la bipolarisation du système politique français devient : Front National contre Front républicain.
    Alors seulement à ce moment là, l’espérance de voir la France renaître pourra rejaillir.
    C’est pour cela que dès aujourd’hui, le pire ennemi de la France éternelle, de la France catholique n’est pas à gauche, mais bien à droite et à l’UMP.
    C’est pourquoi, partout, dans chaque canton, dans chaque circonscription, sur chaque panneau électoral, il convient de faire barrage à l’UMP et aux suppôts de Sarkozy. Et de faire taire par tous les moyens les traîtres qui appellent à voter Sarkozy.
    Je voterai et j’appellerai à voter donc Marine Le Pen des deux mains, des deux stylos, des deux jambes, aux élections présidentielles du printemps 2012. J’y convoquerai mes vieux amis de la presse monarchiste, orléaniste, légitimiste, pied-noir, vendéenne, savoyarde, bretonne et patagonne aussi.

  11. Le fait est que ni Nicolas Sarkozy ni Dominique Strauss-Khan ne sont aujourd’hui officiellement candidats[…]
    et ce n’est pas tout, il faut obtenir 500 signatures.

  12. Je trouve ces arguments plus convainquants que tout ceux que M. Kéraly avait avancés jusqu’à présent : c’est le “21 avril à l’envers”, qui pose en effet problème.
    Certains ici semblent considérer avec beaucoup de philosophie une victoire socialiste en 2012 (–> mariage gay + euthanasie, pour ne parler que de leur première année), si cela peut “donner une bonne lecon” a l’UMP et/ou promettre une bipolarisation FN-PS… moi, non. On nous a déja trop fait le coup du “vote utile” automatique RPR/UDF/UMP, mais on nous a aussi déja fait le coup des lendemains FN qui chantent et du “système sur le point de s’écrouler.
    Donc je crierai moins que d’autres haro sur M. Kéraly.
    Mais la question demeure : pourquoi un ralliement si tôt, et sans conditions ? Non, rien ne garantit que Mme Le Pen sera au second tour, sans parler de la multitude des autres paramètres.

  13. Il est important de voir où Hugues Kéraly se situe. Mais il est encore plus important de voir d’où il vient, car cela permet de voir non pas un instant, mais une trajectoire, et donc de prévoir où il ira.
    En effet, il y a trente ans, HK était plus à droite que la droite … Il est le frère de deux prêtres anciennement sédévacantistes (ou du moins “guérardiens”), et à l’époque il avait les mêmes idées. Le temps passant, il s’est “recentré” (ainsi que ses frères, qui sont maintenant des soutiens actifs de BXVI).
    Si on poursuit la trajectoire qui l’a mené aujourd’hui à Sarkozy, on devine où il sera dans dix ans !!! Il soutiendra peut-être DSK si celui-ci agite l’épouvantail de l’islam…
    Ceci montre ce qu’on toujours fait les hommes sans vrais principes intellectuels : partis de là où leur éducation les avait placés, ils se sont laissé porter par le vent dominant, et au bout de deux ou trois décennies on les retrouve à la solde du système. Depuis deux siècles, il y a des milliers de cas identiques.
    Conclusion : ayons de vrais principes intellectuels, ne soyons pas des hâbleurs comme HK.

  14. @X-E G
    “2° Beaucoup d’électeurs de droite se rallie à MLP et elle perd, mais pas avec l’écart de 2002, mais disons, 60% pour DSK et 40% pour MLP. C’est le plus réaliste des scénario.”
    Ce serait le meilleur scénario pour 2012. Qu’il se réalise et la Nation Française est en voie d’être sauvée. Les 40 pourcent de Marine Le Pen porteraient un coup mortel au Système UMPS (pas seulement à l’UMP comme le croient les médias qui jouent Le Pen contre Sarkozy pour faire gagner DSK); C’est “tout” le Système qui entrera alors en crise.
    Le chemin qui nous mène à 2012 est aussi étroit que le défilé des Thermopyles et les Ephialtès sont légion.

  15. @ Bergstein
    Si je vous ai bien lu, les frères abbés de M. Kéraly soutiennent activement le Saint-Père le Pape et leur parcours est à rapprocher de M. Kéraly qui se ferait, d’après vous, le soutien de M. Sarkozy. Votre parallèle est surprenant.
    Je n’ai compris que M. Kéraly soutenait directement M. Sarkozy mais seulement indirectement pour barrer la route à DSK. C’est un point de vue qui n’est pas dénué d’intérêt. On peut s’interroger sur la pertinence d’engager cette réflexion un peu trop tôt. On peut ne pas être d’accord avec quelqu’un sans pour autant l’attaquer personnellement.

  16. Quel que soit le pseudo habillage intellectuel à ce ralliement, cela montre qu’Hugues Kéraly est du même niveau qu’un Patrice de Plunkett ou qu’un journal comme Famille chrétienne.
    Hugues Kéraly me fait penser à ces “courageux” émigrés qui ont fui la France au moment de la révolution pour servir sous les ennemis étrangers de la France au lieu de rester sur place pour combattre contre les ennemis intérieurs de la France.

  17. Monsieur Janva, je n’ai pas lu tous les commentaires, mais pourquoi parlez-vous de “ralliement sans condition” alors que Kéraly en met explicitement une en écrivant, parlant de Sarkozy et MLP : “à condition bien sûr de se réconcilier très vite, pour l’avenir de la France” ?
    [HK a parlé du 1er tour ici et sans condition : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/03/hugues-k%C3%A9raly-a-d%C3%A9j%C3%A0-choisi-nicolas-sarkozy.html#tp
    MJ]

  18. Assez délirant et pour tout dire sans intérêt.

  19. Pour moi ce n’est pas chrétien comme démarche.
    Hugues Kéraly: au lieu de voter pour le bien, la candidate la plus proche des points non-négociables, au Premier tour, vous votez pour un autre pourquoi? Parce que les miracles dans l’histoire d’une nation ça n’existe pas? Et que la bataille de Lépante gagnée grâce à la Ste Vierge c’est du bidon?
    C’est comme si Jeanne d’Arc au lieu de soutenir le dauphin Charles, la seule autorité légitime, s’était dit: “j’ai le choix entre l’Anglais et Philippe d’Orléans, je soutiens ce dernier.”
    Vous entendez peut-être des voix, heureusement Ste Jeanne d’Arc a eu de vraies apparitions.

  20. H.K. aurait donc 50.000 “souteneurs” en ligne,
    le terme est assez mal choisi car inévitablement on pense à l’hétaîre qui fait le tapin pour le chef des souteneurs…

  21. Je crois que HK ferait mieux de relire Jean de La Fontaine : la fable de “la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf” !
    Son raisonnement est un brouilli amphgourique qui n’a ni queue ni tête !
    Avec HK comme sherpa de NS, ce dernier va encore baisser dans les sondages !

  22. @ Michel JANVA
    Comme @ Xavier SOLEIL, il me semble qu’Hugues KERALY est plus nuancé que vous ne le dites : il parle de la morale naturelle et rappelle le questionnaire de 1977. Qu’il re- publie sur son site, et qui a d’ailleurs bien vieilli dans sa formulation et ses exigences : peu précis et ne prenant pas en compte – et c’est logique- toutes l’histoire politique et l’évolution de la société française depuis cette date.
    Mais il est exact et là dessus je vous donne raison, qu’il est un peu tôt pour entamer ce débat : nous n’en connaissons pas les termes exacts, sauf un, à savoir que même si M LP n’est pas présente au second tour, il apparaîtra invraisemblable qu’encore une fois le FN n’ait pas un seul député à l’issue des législatives. Or c’est le mode de scrutin qui sert de verrouillage pour les partisans de la culture de mort.
    Et de cela Hugues KERALY ne tient aucun compte : en 1977 le FN et JM LP ne dépassaient pas 1 % aux élections.
    Il faudrait reprendre ce sujet sereinement et dans tous ses aspects.

  23. Le système électoral est pipé ! Donc rien à attendre de ce côté là.
    Par contre, l’effondrement de notre société apparaît devant nous de plus en plus comme évident. Nous vivons une fin de civilisation.
    Une civilisation qui ne sait plus différencier un homme d’une femme est vouée à disparaître. C’est ce qui attend la civilisation occidentale.
    La question peut être : Faut-il ou même est-il possible de freiner ou d’éviter cela ? Ce point me paraît important.
    La seule chose en laquelle je crois, c’est la promesse du Christ faite à St Pierre. “Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise, et les portes de l’enfer ne prévaudrons pas sur elle.”
    L’Eglise a survécu à la chute de l’empire romain. Demain, elle survivra à la chute de notre société puante et en voie de décomposition.

  24. Curieux homme ce M Kéraly. Il refait surface trente ans après avoir collaboré à Présent, se procure nos adresses mail, nous raconte un tas de choses intéressantes sur Florence Cassez, nous informe en passant qu’il a voté Sarko aux deux tours en 2007 mais qu’il s’est trompé. Et puis patatras, sans qu’on lui demande rien, il nous dit qu’il recommencera en 2012 et nous invite à en faire autant. Moi je préfère la manière de Jérôme Bourbon, qui n’aime pas MLP, sorte de Ginafranca Fini, mauvaise doublure de Sarko, et qui le dit franchement, mais qui ne donne aucune consigne de vote. La stratégie à plusieurs bandes avant ça n’a jamais eu payé.

  25. Je ne suis pas aussi expert que de nombreux posteurs.
    Dites moi juste le bon tiercé pour faire péter le système :
    Marine dans la 1ère
    DSK dans la 2 ème ?
    Néanmoins 5 ans c’est beaucoup, c’est le temp pour de (nombreuses) familles (nombreuses) de venir s’installer içi…
    Je ne sais plus quoi penser, mais hors de question de se rallier à Nicolas.

  26. Pas de différence de nature mais seulement de degré pour tous les candidats du système.
    Hugues Kéraly nous refait le coup du “ralliement”… on voit les résultats depuis plus d’un siècle : “le petit père Combes” est bien content de MLP-SARKOZY-DSK-MELANCHON-BESANCENOT-DUPONT AIGNANT-FILLON et de tous les autres… dont la religion est affaire privée respectable mais sans interférence avec la vie de la Cité ni la république.
    Tout se vaut, quid de la Vérité ? : question politiquement incorrecte qui ne devrait laisser personne indifférent sauf à être gravement malade du système apostat dont la source vitale est le suffrage universel.
    Pour bien faire, il faut dire NON à tous les “ralliements”, NON à la république et, à tout le moins, cesser de voter au suffrage universel,: http://www.viveleroy.fr/Principe-du-moteur-de-la,71
    Mais les “collabos” sont parmi nous et parmi les hommes d’Eglise hélas !, pour combien de temps encore ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services