Bannière Salon Beige

Partager cet article

Franc-maçonnerie

Les racines maçonniques de l’UE

Ce communiqué du Droit Humain est explicite :

"La Fédération française du Droit Humain représentée par son Président, Monsieur Michel Payen, a été reçue le 8 avril 2008 par le Président de la Commission Européenne, Monsieur José-Manuel Barroso, dans une délégation composée de la Grande Loge Féminine de France, du Grand Orient du Portugal et du Grand Orient de France […].

Cette rencontre constitue un événement majeur quant à la place de la Maçonnerie dans la construction de l’Europe ; cette place a été soulignée non seulement par l’intérêt et l’écoute réelle que le Président Barroso a montré à la délégation et au temps qu’il lui a consacré mais aussi par les engagements pris en termes d’attention aux valeurs défendues par la Franc-Maçonnerie libérale et adogmatique, à ses prises de position et à l’expression de son opinion sur les grands sujets qui la concernent. C’est la première fois que la Franc-Maçonnerie a pu s’exprimer es qualité à un si haut niveau des instances européennes.

La délégation a reçu l’assurance de l’attachement du Président Barroso à la liberté de conscience, à l’esprit de laïcité et au principe de séparation des religions d’avec l’Etat. La délégation a fait valoir l’importance des Lumières dans l’histoire de l’Europe, dimension à prendre en compte au moins autant que les racines religieuses et certainement plus en lien avec ses racines antiques.

Enfin, le principe a été retenu d’une communication des Ordres et Obédiences Maçonniques libérales et adogmatiques avec les services de la Commission en tant que de besoin. Aussi, la Fédération française du Droit Humain fera-t-elle dans un avenir proche une proposition de recommandation concernant le principe d’émancipation qui devrait sous-tendre l’ensemble des systèmes éducatifs en Europe, en relation directe avec la reconnaissance de l’apport des Lumières dans la culture commune des peuples qui la composent et en accord avec les principes de la Charte des Droits fondamentaux.

En conséquence, les Francs-Maçons de la Fédération française du Droit Humain sont invités à débattre très largement sur les questions concernant l’Europe et à faire remonter leurs avis pour qu’une expression originale, forte et nourrie puisse nous caractériser dans le débat européen."

Michel Janva

Partager cet article

7 commentaires

  1. Remplacez “Lumières” par “Ténèbres”et vous comprendrez clairement pourquoi nous en sommes arrivés là…A pleurer

  2. “Les francs-maçons sont invités à débattre…” Combien sont-ils en France et en Europe ? Il me semble que d’autres “minorités” sont autrement plus nombreuses mais n’ont pas voix au chapitre ! comme les chrétiens !!!
    Mais cela, Barroso et cie s’en f…puisque ce sont des despotes et des totalitaires !
    Aux armes citoyens !!!!!!!!!!!

  3. A quand la séparation de la francmaçonnerie d’avec l’Etat ? Comment peut-on croire à l’impartialité d’Etatsou de structures étatiques dont les plus hauts respnsables et beaucoup d’autres appartiennent à uns société secréte qui pousse à toujours favoriser les siens ? Et on appelle ça “démocratie “…Qu’importe le nombre le pouvoir seul suffit…

  4. Pour info , voici une déclaration de Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, le 11 avril ; “Nous avons besoin d’une gouvernance mondiale en matiére agricole où l’Europe a un role majeur à jouer”. Source ; Ouest-France du 12-13 avril.
    Si l’on décode bien, c’est l’avancée d’un pion nouveau du gouvernement mondial, tant souhaité par les FMs, toujours sous couvert de bien pour l’humanité.
    Prions notre Sainte Mère, l’Archange Saint Michel, l’Ange du jour et Saint Martin (Saint d’aujourd’hui), qu’ils intercédent pour notre délivrance des griffes de l’ennemis.
    Restons dans la Patience et dans l’Espérance derriére notre Seigneur Jésus Christ.

  5. Pourquoi s’etonner des progres de la FM: la nature a horreur du vide, si le christianisme recule, la FM avance.
    La bonne question à se poser est de savoir si l’Eglise recule volontairement ou non.

  6. Rien de surprenant: bas les masques.
    L’UE est aussi pourrie par la franc maconnerie que les institutions francaises.

  7. “Adogmatique”, j’aime bien, si elle est “adogmatique” elle a au moins un dogme c’est celui de ne pas en avoir.
    L’Antiquité juive et chrétienne de l’Europe ces individus ne connaissent pas. Saint Pierre, saint Paul, l’historien Josèphe, saint Augustin, saint Jean Chrysostome, les innombrables écrivains chrétiens de l’Antiquité, il faut les passer sous silence.
    La laïcité qui consiste à interdire aux croyants de s’exprimer en tant que tels est encore un élément des mensonges maçonniques. C’est le fanatisme. Comme le dit en d’autre termes et mieux que moi AML : « Les francs-maçons sont invités à débattre…” Combien sont-ils en France et en Europe ? Il me semble que d’autres “minorités” sont autrement plus nombreuses mais n’ont pas voix au chapitre ! comme les chrétiens !!!
    Mais cela, Barroso et cie s’en f…puisque ce sont des despotes et des totalitaires ! »
    Les “Lumières” ont échoué dans le communisme et le nazisme et le fascisme, elles ont échoué à proposer une morale en dehors de la morale chrétienne, alors que c’était leur intention.
    Les franc-maçons n’ont aucun droit à être reçus par Baroso, alors que ni pape, ni cardinal, ni pasteur, ni rabin, ni autre autorités religieuse ne l’ont été.
    Si les franc-maçons n’ont pas de dogmes, s’il ne croient à rien, ils ne devraient avoir rien à dire.
    Souvenons-nous de Rocco Buttiglione en 2004 :
    “En juillet 2004, il a été pressenti par José Manuel Durão Barroso, futur président de la Commission européenne, qui aurait dû entrer en fonctions le 1er novembre 2004, pour y occuper le poste de commissaire chargé de la Justice, des Libertés et de la Sécurité.
    Sa nomination a entraîné une vive polémique, ses opposants lui reprochant notamment ses prises de position publiques, devant les commissions du Parlement européen, présentées comme hostiles à l’homosexualité (qu’il voit comme « un péché en tant que chrétien », mais dont il précise qu’en tant que Commissaire européen, il ne fera rien pour la combattre) et sa vision de la famille (jugée par eux « rétrograde » : pour lui, « la famille existe pour permettre aux femmes d’avoir des enfants et d’être protégées par un homme qui prenne soin d’elles »), etc.”
    L’adogmatisme des franc-maçons aboutit à interdire des opinions et à dogmatiser en matière de morale qu’il existe des opinions interdites. Car ce que l’on a reproché à Buttiglione, ce sont des opinions non conforme à l”‘adogmatisme” !
    Il s’agit donc d’imposer une opinion par la voie officielle et par la voie occulte. Il s’agit de mentir toujours et partout.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]