Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme / Europe : politique

Les racines léninistes de l’UE(RSS)

Vladimir Boukovski, 70 ans, ex-prisonnier
politique de l'ex-Union soviétique, avait écrit en 2007, "URSS-EURSS ovvero il complotto dei rossi" (L'Union européenne, une nouvelle URSS ?)
dans lequel est reconstruit, sur la base de documents copiés à partir
des archives soviétiques en 1992, le plan de transformer l'UE en une
Union des Républiques socialistes en tous points identiques à l'ancienne
Union soviétique.
Il vient d'être interrogé par Radici Cristiani. Extraits de la traduction de Benoît-et-moi :

M. Boukovsky, au moins depuis l'an 2000, vous soutenez que l'Union
européenne est la copie conforme de l'Union soviétique
. Les aspects en
communs que vous avez mis en évidence partent de la sructure-même de la
nouvelle Europe: une union de républiques d'implantation socialiste,
dirigée par une poignée de gens non élus qui font des promesses
typiquement bolchéviques – l'égalité, l'équité et la justice – et ne
reconnaissent pas les nations, mais seulement les citoyens d'un peuple
nouveau, avec "européen" au lieu de "soviétique". En commun, en outre,
les deux unions auraient la corruption typique d'une république
socialiste, une corruption organisée d'en haut, l'agressivité vers
l'extérieur et à l'intérieur, même, le goulag. Plusieurs années plus
tard, les événements vous donnent-ils la raison?

B«Vous avez oublié la
similitude dans la façon de démarrer. Comment fut créée l'URSS? Bien
sûr, par la force militaire, mais aussi en contraignant les républiques à
s'unir sous la menace financière, leur faisant économiquement peur.
Donc, nous y sommes.
Mais nous en sommes encore au début, à la
première étape. Le but ultime de toutes les unions qui se sont
construites à ce jour ne s'achève pas avec la soumission au contrôle de
Bruxelles, mais va plus loin. Ce vers quoi on pointe, c'est la
construction d'un Etat unique sous un gouvernement mondial, avec une
seule loi …. Les crises financières servent à pousser dans cette
direction.

L'appauvrissement général serait donc voulu?

«C'est
le concept même d'"union" qui enlève la flexibilité de l'économie. Une
économie unique rend impossible les continuels ajustements nécessaires
pour faciliter les échanges.
N'oublions pas que même l'Union
soviétique a fait faillite. Certes, nous étions allés bien plus loin sur
la voie de l'intégration vers un unique Etat, et pas seulement la
monnaie unique, mais aussi un peuple unique. […]

Vous avez dit que la crise a été la première étape. Et la seconde?

«Avec
le temps, on passe à la méfiance, qui peut conduire à l'hostilité.
C'est la prochaine étape
. Les exemples abondent, il suffit de penser à
la Yougoslavie, à l'URSS … Des pays obligés de vivre sous le même
toit. J'ai moi-même grandi sous un drapeau fédéral. Mais c'est une
cocotte-minute qui explose tôt ou tard. […] Vous, en Italie, ce n'est pas par hasard que vous avez un Premier ministre non élu.

Ils se servent de l'économie pour écraser l'Etat-nation?

«Il
me semble à moi qu'ils l'utilisent pour écraser les gens. Les gens, ils
les manipulent pour éviter qu'ils s'opposent aux nouveautés politiques,
qui doivent, au contraire, leur apparaître comme l'unique espérance.

Donc, à Bruxelles, ils sont tous socialistes?

«C'est
le projet qui est socialiste. Je ne connais pas ces gens
personnellement, mais la plupart d'entre sont à gauche, plus ou moins
extrême. Autrement dit, ils favorisent des solutions étatistes et la
réglementation de tout. Et ils parlent tous comme dans le livre de
Lénine "L'État et la Révolution", qui explique comment mourra
l'État-nation. Ses mots sont "il se flétrira jusqu'à disparaître".
De
leur côté, les conservateurs persistent dans la curieuse idée qu'on
peut changer le projet de l'intérieur. Le PPE n'oppose pas de résistance, et essayer de
l'influencer de l'intérieur devient une excuse pour ne rien faire.

Alors, c'est chez Lénine que l'on trouve la matrice de ce que nous vivons?

«Le
rêve des socialistes, le "Programme Maximum" a toujours été d'éliminer
la propriété privée, la famille et l'État-nation
. Avec la propriété
privée, ils n'ont pas réussi, mais ils continuent sur le chemin de la
destruction de la famille et de la nation. Le plan qui a échoué à
l'Est a été transféré à l'Ouest; les Européens et Moscou ont travaillé
ensemble pour mettre en œuvre la "convergence" de la "maison commune
européenne"
. […]

Chez nous, socialiste est un terme très
différent de communiste. Vous semblez l'appliquer au paradigme
soviétique comme synonyme de communiste.

«Non, le socialisme est la
forme moins violente et progressive du communisme et le projet de
l'Union européenne, qui est né à Maastricht en 1992, est socialiste
.
L'intention était celle de sauver le socialisme en Europe après la chute
du mur de Berlin et la faillite attendue de l'État-providence en
Occident. Les dépenses sociales augmentaient, et il n'y avait aucun
moyen de les contrer ou de les arrêter. […]

Parmi vos prédictions pour l'UE-URSS il y avait aussi le goulag. Vous confirmez?

«Malheureusement,
oui. L'UE est entrain de les créer lentement. Le politiquement correct
qui est imposé non pas par la persuasion, mais par la répression
. En
Grande-Bretagne, le mois dernier, ils ont mis en prison pour incitation à
la haine, "hate speech", un jeune de dix-neuf ans qui avait écrit
quelque chose d'offensant sur Twitter au sujet d'un footballeur à la
peau noire. Il a été condamné à un mois et demi de prison. Comme
personne ne proteste, peu à peu ils élargissent le filet, et à la fin
nous allons trouver le goulag
. Et rappelons-nous que la police bénéficie
d'une immunité, quelque chose qui n'était pas garanti, même pas au KGB!
[…]"

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Merci monsieur Boukovski de ce parallèle (meme motif memes conséquences) car nous attendons maintenant avec impatience l’implosion de l’Union Européenne …

  2. Le dragon rouge et ses douze têtes couronnées a beau s’en être fait couper une vers 1989, cela ne l’a pas empêché de proliférer de plus belle.
    L’UE n’est qu’un avatar supplémentaire de l’idéologie libérale libertaire, un monstre totalitaire déguisé en défenseur de la liberté pour mieux asservir les peuples européens.

  3. A propos de Russie, Poutine a proposé d’accueillir Depardieu et lui donner des papiers : http://fr.novopress.info/128608/poutine-propose-un-passeport-russe-a-depardieu-video/

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services