Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

“Les prophéties d’Humanæ Vitæ” sur la contraception

Le P. Paul Marx, fondateur de Human Life International, est décédé il y a quelques jours. Il venait de faire parvenir au Population Research Institute, une réflexion intitulée « Les prophéties d’Humanæ Vitæ ». Traduction :

"Le 25 juillet 1968, l’encyclique Humanæ Vitæ de Paul VI réaffirmait l’enseignement catholique sur la vie, l’amour et la sexualité humaine. Dans ce texte, il dressait la liste des conséquences d’une existence vécue en dehors de l’enseignement catholique. Il prédisait que :

  1. La contraception conduirait à l’infidélité conjugale.
  2. La pratique contraceptive conduirait à “un abaissement général de la moralité”.
  3. La contraception conduirait les hommes à cesser de respecter le femmes dans leur intégralité, et les amènerait à traiter les femmes comme “de simples instruments du plaisir égoïste” plutôt que comme des partenaires chéries.
  4. Et, finalement, l’acceptation généralisée de la contraception au sein des couples conduirait à l’imposition massive de la contraception par des gouvernements sans scrupule.

En d’autres mots, le pape Paul VI prédisait que la contraception évoluerait d’un “choix de mode de vie” à une arme de destruction massive. Comme sa prophétie a été affreusement justifiée par les programmes de contrôle démographique et de stérilisation imposée, par la réduction des taux de fécondité et la promotion de l’avortement pratiquement partout dans le monde. La destruction par la contraception de l’intégrité de l’acte marital – unitif et procréatif – a de terribles conséquences pour la société et pour nos âmes. La contraception, pour le dire autrement, est le rejet de la manière dont Dieu voit la réalité. C’est un coin enfoncé dans dans la sphère de communion la plus intime que l’homme puisse connaître en dehors du Saint Sacrement de la Messe. C’est un poison dégradant qui flétrit la vie et l’amour, dans le mariage comme dans la société. En brisant le lien ordonné, naturel et divin, entre le sexe et la procréation, les hommes et les femmes – mais plus particulièrement les hommes – se concentreront sur les possibilités hédonistes qu’offre le sexe. Les gens cesseront de considérer le sexe comme quelque chose qui était intrinsèquement lié à une nouvelle vie et au sacrement du mariage. Quelqu’un peut-il douter que c’est là où nous en sommes aujourd’hui ?"

Partager cet article

8 commentaires

  1. Il fallait une grande force d’esprit pour promulguer cette encyclique en juillet 1968.En pleine révolution européenne.A contre-courant du “monde”.Gloire à son auteur.

  2. Ce ne sont pas les hommes qui sont les seuls atteints. Par expérience personnelle, je peux vous dire que les femmes en sont autant atteinte. Elles en perdent la notion de couple, celle de maternité, de fidélité, parlent de liberté en couchant avec n’importe qui, et fuient devant l’autorité de la moralité naturelle…
    peut être ont elles mis plus de temps à basculer en masse dans ce poison, mais je peux dire qu’aujourd’hui la majorité des femmes ont perdu toute ou une grande partie de notion du bien et du mal dans ce domaine.

  3. On a bien eu, successivement, une crise morale entraînant une crise de société puis une crise économique.

  4. Ce qui est d’autant plus compliqué aujourd’hui, c’est que 80% des femmes catholiques utilisent des moyens de contraceptions. De ce fait, jamais un pretre n’osera en parler dans un sermon quand 80% de son assemblée estiment qu’ils n’ont pas besoin de mettre Dieu au coeur de leur sexualité. Il y a seulement 5% des femmes en France qui n’utilisent pas ces moyens.

  5. Si j’ai bien compris l’article et le post précédent, la contraception conduit à l’infidélité, et d’après le post précédent, 80% des femmes catholiques auraient recours à la contraception, on peut en conclure que de nombreux maris devraient se soucier de la fidélité de leur femme. Donner le nombre d’Hommes catholiques recourant à des moyens de contraceptions et vous serez alors désespéré…

  6. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec tout ce que je lis MEME SI LA CONTRACEPTION N EST PAS SELON LE PLAN DE DIEU..Je ne crois pas que cela conduise plus à l’infidélité, n’y même à l’utilisation de la femme comme objet seul de désir, même dans les cas où la contraception existe dans les couples, IL PEUT Y AVOIR BEAUCOUP D’AMOUR ET DE FIDELITE, DE RESPECT ET DE TENDRESSE… Cela voudrait dire que la sexualité est inévitablement le principal dans un couple ?… Non là je crois qu’il y a un peu d’éxagération et une déformation de l’enseignement de l’Eglise, qui par ailleurs a raison de rappeler que cela peut conduire à ces dérives là, mais de là à en faire une généralisation. NON !! c’est totalement faux…
    Bien fraternellement
    [Lisez Humanae Vitae : la contraception tue l’amour authentique. MJ]

  7. Je ne pense pas que cela soit la seule explication de l’infédilité . Nous vivons dans une société déresponsabilisé ou tout est permis alors il faut pas s’étonner que les couples cassent . Quand les gens quelque soit le sexe préfère aller voir ailleurs que vivre leur vie de famille je ne pense pas que cela soit a cause de la contraception .

  8. Tout à fait d’accord avec Jeff, pourtant contrairement à ce je me laisse dire, j’ai lu humanae Vitae, d’une grande beauté, sur le mystère de la vie, de Dieu et de l’Homme.
    Cependant je persiste à penser que le manque de moralité actuelle ne vient pas de la contraception seulement…LA VERITE REVELEE NE SE PLAQUE PAS D’UNE MANIERE SIMPLISTE SUR L’HOMME, il faut la pleine adhésion du coeur, un coeur libre et sincère. De grâce ne faisons pas de l’enseignement de l’Eglise ce qu’il n’est pas..de plus les vérités et les réponses toutes faites ne servent ni l’Eglise ni l’homme que Dieu aime plus que tout…
    bien fraternellement
    Clément.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]