Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Liberté d'expression

Les promoteurs de la culture de mort hostiles au dialogue

Lu dans Daoudal Hebdo :

Z "Le site internet Enquête & Débat correspond vraiment à son titre. A savoir qu’il organise de vrais débats, entre des personnalités qui ont des points de vue diamétralement opposés, et qui peuvent s’exprimer longuement et sans tabou. Des débats comme il n’en n’existe pas à la télévision. D’ailleurs on n’imagine même pas qu’une chaîne de télévision puisse permettre que deux personnalités s’affrontent pendant une heure, sans intervention extérieure, et sur des sujets… dont on ne doit pas débattre. Pour son 17e débat, Enquête & Débat, qui avait déjà longuement donné la parole à Philippe Isnard, le professeur suspendu pour avoir… permis un débat sur l’avortement dans son collège, voulait organiser un débat entre ce professeur et Anne Zelensky, féministe historique, cofondatrice avec Simone de Beauvoir de la Ligue du Droit des Femmes, initiatrice du Manifeste des 343 salopes pour un avortement libre et gratuit, et membre de Riposte laïque. Or Anne Zelensky refuse le débat. Parce qu’elle ne veut pas que son contradicteur puisse argumenter contre l’avortement… le texte qu’elle a envoyé à Enquête & Débat est caractéristique de la mentalité totalitaire des artisans de la culture de mort."

Philippe Isnard a répondu à ce texte. En quelque sorte, le débat a donc eu lieu. Extraits :

I "Zélenski ne sait visiblement rien de la situation dramatique des femmes enceintes en détresse, souvent contraintes par leurs compagnons, leurs parents et la pression sociale à avorter. […] Elle ignore sans doute aussi que davantage de femmes sont mortes chaque année des suites d’un avortement après la loi qu’avant la loi. […] Contrairement à ce qu’elle prétend, les 220 000 avortements annuels (1 pour 4 naissances) rapportent gros. Outre les millions d’euros attribués au Planning Familial, le forfait payé aux avorteurs vient d’être doublé, démanteler un fœtus, en quelques minutes, est deux fois mieux payé qu’un accouchement qui peut durer plusieurs heures! Aveuglée par la culture de mort, Zélenski, avec le débat, refuse la science. Cette science qui nous apprend que le fœtus est un être humain à part entière, qui a dès la première cellule un patrimoine génétique propre et unique. […] J’ai été traîné dans la boue par les médias, qui ne m’ont accordé aucun droit de réponse et ont été comme France Télévisions jusqu’à interroger des élèves que je n’avais pas en classe. Comment approuver la dérive totalitaire du régime? Au contraire, venons en au débat. J’ai respecté tous mes élèves, tous ont pu parler librement. Et je n’ai fait qu’appliquer les textes qui régissent l’ECJS, qui nous demandent d’éveiller les élèves, à l’esprit critique, y compris face à la loi. Je n’ai pas bafoué la loi mais appliqué les textes qui m’ordonnent d’organiser des débats contradictoires et critiques sur des grands sujets de société. Et je n’ai jamais cherché à imposer mes idées. D’ailleurs, les arguments pro-avortement ont été présentés, et j’ai distribué le discours de Mme Veil ainsi que le texte de la loi."

Partager cet article

3 commentaires

  1. La peur et la haine. Voilà ce qu’ont à opposer les tenants de la culture de mort.
    La peur: celle d’Anne Zelenski qui a bien compris qu’elle allait tout simplement être confondue par les arguments de Philippe Isnard. La haine? Elle suinte de la réaction de Christine Tasin qui regrette de ne pas avoir été sollicitée pour ce débat simplement pour dire à Philippe Isnard qu’il aurait dû être viré de l’Education Nationale… Je crois sincèrement depuis les Assises sur l’islamisation de décembre dernier qu’un rapprochement avec les militants de Riposte laïque est possible au nom de l’intérêt supérieur de notre pays. Mais je crois également que la présence dans leurs rangs d’une Zelensky ou les positions aussi totalitaires qu’affiche Christine Tasin, l’une des responsables de cette association, hypothèquent lourdement toute convergence, même dans l’optique de lutter contre l’islamisation de la France.

  2. Comme le dit Philippe Isnard, Anne Zelinsky est aveuglée… Et refuse l’évidence : le fœtus est une personne a part entière!!! Comme tous ceux qui “œuvrent” au funeste “Planning familial” ou plutôt anti- familial, il faudrait un electro-choc , tant leur discours est faux et complètement a l’envers… Quel electro- choc? La prière … Gardons l’espérance…

  3. J’ai rarement vu un aveu de faiblesse aussi maladroit, mal déguisé, mal argumenté que la lettre de Zelenski.
    Zelenski est vieille à tous les sens du mot, elle est réactionnaire, point à la ligne.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services