Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les promesses que François Fillon n’a pas appliquées

L'ancien Premier ministre, qui n'a pas trouvé le temps, lors de ses 5 ans à Matignon, d'effectuer les réformes qu'il aurait voulu faire, liste les promesses qu'il compte faire gober aux électeurs.

Partager cet article

12 commentaires

  1. MR FILLON de l’UMPS aucun intérêt
    il nous fait croire qu’il est catholique
    en étant pour le mariage gai…
    les moines de Solesmes ont hontes de vous….

  2. Encore un qui se « place » pour la prochaine présidentielle…
    ILS NE PENSENT QU’A CELA : avoir l’opportunité de « régner » et pour y arriver ils sont prêts à faire toutes les promesses possibles.
    Leur programme : éliminer leur ennemi commun le FN.
    Jouer le sauveur à venir, ça ne prend plus… CE QU’ON VEUT SURTOUT : NE PLUS VOIR LEUR TETE (DE MENTEURS) !

  3. Fillon est franc maçon
    Donc……

  4. Promesses : (consultables sur « force républicaine » le courant de M. Fillon)
    **Proposition 1: la suppression de la durée légale du travail
    On peut fortement douter que M. Fillon remette en cause un accord entre le patronat et les syndicats (ENI) qui a suscité une grande joie dans son groupe !
    **Proposition 2: augmenter encore la TVA pour baisser le coût du travail
    Vu l’effet de la TVA version Hollande, on peut douter qu’il se plonge dans un tel outil !
    **Proposition 3: supprimer la représentation syndicale dans les entreprises de 50 à 75 salariés.
    Comme si c’était çà qui empêchait nos entreprises d’embaucher ! Et là encore, je vois mal M. Fillon faire sauter l’accord ENI !
    **Proposition 4: investir là où c’est utile.
    Vu le succès passé de l’ex PM pour déterminer les secteurs stratégiques de notre beau pays, son crédit est plus qu’entamé !
    **Proposition 5. Responsabilité plutôt que précaution…
    Bonne chance pour obtenir les 3/5 ! Surtout que, maintenant, le Conseil Constitutionnel en a fait un principe constitutionnel ! Mais bon, M. Fillon doit compter sur TAFTA pour aplanir le terrain !
    **Proposition 6. Davantage de libéralisme dans les universités et le code du travail.
    Là encore, M. Fillon fait sembler d’oublier l’existence d’ENI ou des magnifiques performances de la loi pécresse !
    **Proposition 7 : réforme fiscale
    M. Fillon prêche pour les pauvres ISFistes. Mais il a tort de se faire du souci. M. Hollande fait déjà le nécessaire !
    **Proposition 8: remettre en cause les indemnités chômage pour leur privilégier les indemnités formation
    Mais qu’attend donc l’ex PM pour applaudir les formations d’urgence réclamés par Hollande pour 100.000 chômeurs en 2014 ?
    **Proposition 9: la suppression du CDIéba
    De toute évidence, M. Fillon n’écoute pas les débats à l’A.N ! Ignore t il donc l’existence de la loi sur la « flexibilité de l’emploi » votée au printemps 2013 ? (Pardon, de sécurisation de l’emploi)
    **Proposition 10: la suppression d’un poste de fonctionnaire en retraite sur deux
    Il faut lire entre les lignes. M. Fillon ne propose (en vérité) que le non remplacement desdits fonctionnaires…Et il n’inclue pas les fonctionnaires locaux. Normal…Il faudrait pour çà accepter de se battre avec des élus locaux !
    **Proposition 11: simplifier les corps de la fonction publique
    M. Fillon, qui fut PM, n’a pas jugé bon d’instruire d’un tel voeu son Ministre de la Réforme de l’Etat !
    **Propositions 12 et 13: la rigueur dans les collectivités locales
    Petit souci pour M. Fillon : la fusion d’un ensemble nécessite le consentement des élus « fusionnés » ou un référendum. Et sur le plan des collectivités, c’est le Sénat qui a « le dernier mot ». On peut douter que M. Fillon trouve un courage qu’il n’a jamais eu !
    **Proposition 14: transformer les chefs d’établissement en chefs d’entreprise
    Bonne chance pour négocier avec la FSU ! C’est elle qui a obtenu (en 2008) un droit de veto sur tous les textes de loi. De la part de qui ? Ha…M. Fillon (circulaires de 2008)
    Pour info, la FSU serait pas forcément contre, à condition que le chef d’établissement ait également un droit de sanction (positive ou négative), une formation adéquate pour répondre aux nouvelles compétences exigées, la création d’un diplôme particulier (pour œuvrer en milieu scolaire) et bien entendu une concertation scolaire similaire à ce qui existe en entreprise. Autant dire que le « directeur d’établissement » risque de ne plus être aussi « disponible » pour les élèves et parents (alors que généralement gère une partie en classe) qu’actuellement ! Sans parler de la question des finances : pourra t on refuser des élèves pas assez riches pour se payer des études optimales ?
    **Proposition 15: test en 6ème pour ceux qui « décrochent »
    Et après le test, rien ?
    **Proposition 16: professionnaliser l’enseignement … au collège.
    Pourquoi faire un « test » en sixième alors ? Si c’est, pour in fine, n’en pas tenir compte !
    **Proposition 17: annualiser le temps de travail enseignant
    En retard d’une guerre le pauvre Fillon ! Et là encore, avant qu’il se frotte à la FSU, y a du temps. Surtout quand on a pour soi un Gouvernement désargenté !
    **Proposition 18: le retour à l’uniforme
    Notons le coté étrange de la proposition. Il faut élaborer un uniforme…Mais les modalités d’un tel vêtement, doivent être étudiés établissement par établissement !
    **Proposition 19: exiger du travail gratuit contre le RSA
    Désolé de l’apprendre à M. Fillon, mais le bénévolat doit être un acte volontaire ! Sinon, on entre dans la catégorie de travail sous le contrainte. Et on peut même y voir une concurrence déloyale envers les prisonniers (qui accomplissent une peine) et les stagiaires !
    **Proposition 20: lutter contre la fraude aux prestations sociales
    Vu comme M. Fillon a contrôlé les finances de son parti, on peut douter de ses compétences à contrôler d’autres ensembles bien plus complexes !
    Il y en a encore 10, mais j’arrête là.

  5. Voter pour Fillon? Pourquoi pas Juppé tant qu’on y est?
    Ca fait trop longtemps que ces sangsues de l’administration d’Etat sculptent de la fumée.
    Ce parti commence à poser un vrai problème.

  6. L’art de prendre les électeurs de droite pour des c…

  7. Ce plan n’a qu’une vision économique de la lutte contre la déréliction du pays, cela ne suffira pas sans changer les mentalités et on en est très loin puisque fillon n’évoque rien sur la suppression de la loi taubira, sur la réforme nécessaire du système scolaire, sur l’immigration, cela fait beaucoup trop de questionnement sur son « projet » politique pour le prendre au sérieux.

  8. Monsieur Fillon n’est qu’une ordure au service du grand capital et des parasites (actionnaires). Ce monsieur avec son programme veut renforcer les revenus du non travail (dividendes). L’économie ne s’en sortira que si l’on fait du protectionnisme intelligent et que l’on sort de l’Europe.
    Les diktats de bruxelles et de la finance apatride n’ont rien résolu en Espagne et dans les autres pays si ce n’est que les riches se sont enrichis et tout le reste s’est appauvrit

  9. Vu que cela continue de fonctionner en partie on ne voit pas pourquoi M. Fillon cesserait de prendre les français pour des cons.

  10. Certes Fillon n’a pas fait ce qu’il promet de faire. Mais le candidat de 2007 qui avait tant promis, dont LA rupture avec le socialisme, c’était N. SARKOZY. Lequel a demandé à Fillon, qui certes l’a accepté, de prendre des gens de gauche, dont un pédophile notoire (Mitterrand) et un euthanaziste avéré (Kouchner), dans son gouvernement.
    Et pourtant beaucoup ont revoté pour ces deux-là en 2012, sans tenir compte du peu de politique de droite de FILLOn, mais surtout de SARKOZY : il est inutile de croire qu’on puisse accabler l’un sans faire remonter les reproches à l’autre.
    Les manquements de FILLOn sont le strahisons de Sarkozy.

  11. Pour réveiller les gogos:
    – sa réforme des retraites? Sarkosy annonçait en public que cela garantissait la répartition jusqu’en 2020…
    – la baisse des taxes? M.Fillon créa le forfait social à 2% puis le porta en peu de mois à 8% (à comparer avec le rendement des fonds en €) Il renforça les prélèvements sociaux
    – le patrimoine? M. Fillon taxa en amont et en aval les retraites d’entreprise article 39 du CGI que M. Sarko, ce grand économiste de oui-ouiland nommait abusivement retraite -chapeau. Avec le superbe résultat que les milliers de bénéficiaires de ces rentes souvent de faibles montants se trouvaient spoliés et pire, avaient intérêt à ne pas bénéficier de valorisation.
    la morale? M. Fillon créa le contrat de santé responsable qui contraignit les salariés à devoir souscrire des régimes de « mutuelle » d’entreprise avec des clauses immorales du fait de l’obligation de suivre les actes de la Sécurité sociale. Une sorte d’Obama care.
    Questoin morale et politique démographique , M. Fillon continua à favoriser la politique abortive du pouvoir et du grand remplacement.
    Chapeau l’artiste! Mais on lui accordera qu’il est toujours bien coiffé.Cela compte, la présentation.

  12. La seule reforme qui m’interesse est l’arret de l’invasion migratoire et l’expulsion de ceux qui,d’origine étrangère ,ne travaillent pas .
    C’est la seule réforme qui diminuera le parasitisme des droits sociaux à réserver aux notres pas aux autres déferlant par millions chez nous pour ca .
    C’est la seule réforme qui aboutira à diminuer le chomage et à réduire le racket fiscal au détriment des travailleurs et petit patronat …..
    C’est la seule reforme qui améliorera drastiquement la sécurité pour les francais de souche sur leur propre territoire et réduira la délinquance ,à 80% d’origine migratoire étrangère .

Publier une réponse