Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Les problèmes moraux restent moraux même manipulés par la politique

À la fin de la première journée de la Conférence épiscopale des Etats-Unis, son président, le cardinal Francis George, archevêque de Chicago, a fait une déclaration pour mettre les choses au point sur l'ObamaCare. Il a rappelé que l’Église devait être le « levain » du débat politique qui agitait les États-Unis.

"Limiter notre enseignement ou notre gouvernance à ce qui n’intéresse pas l’État, ce serait trahir à la fois la Constitution de notre pays et, de manière encore plus importante, le Seigneur Lui-même. Nous allons travailler à convaincre le Sénat de suivre l’exemple de la Chambre en insérant ces protections [l’amendement Stupak/Pitts] dans sa version de la loi sur la réforme de la santé (…) Les questions qui sont des problèmes moraux avant qu’elles ne deviennent des problèmes politiques demeurent des problèmes moraux quand ils deviennent des problèmes politiques".

Partager cet article

1 commentaire

  1. Heureux catholiques américains qui ont une conférence épiscopal qui rappelle haut et fort aux politiques les principes catholiques non négociables.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services