Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Les prélèvements obligatoires augmenteront de plus de 4 milliards d’euros en 2018

Emmanuel Macron vous remercie de l'avoir élu :

Unknown-14"L'Insee révèle que les prélèvements obligatoires augmenteront de plus de 4 milliards d'euros l'année prochaine, en raison notamment de l'augmentation de la CSG et de taxes sur le tabac ou les sodas. La majorité LREM avait fait de la hausse du pouvoir d'achat un élément central de sa communication : l'objectif n'est pas tenu.

Tout l'automne, la majorité l'a pourtant martelé : le pouvoir d'achat des salariés Français augmentera en 2018. […]

Pour comprendre, il faut se plonger dans les explications de l'Insee, qui a décortiqué les nombreuses mesures prises par le gouvernement et leur effet dans le temps. Tout d'abord, il y a les baisses d'impôts : la réduction de la taxe d'habitation, la suppression de la contribution exceptionnelle de solidarité des fonctionnaires, la baisse des cotisations sociales des salariés… Toutes ces mesures contribuent bien à augmenter le pouvoir d'achat, tout comme deux réformes favorables aux Français les plus fortunés : la suppression partielle de l'ISF et le prélèvement forfaitaire unique, ou "flat tax" sur le capital.

Mais les hausses d'impôts parallèles, et également décidées par le gouvernement, font pencher la balance du mauvais côté : ainsi, l'Insee indique que "le relèvement du taux de la CSG de 1,7 point au 1er janvier 2018" ne sera "qu'en partie compensé" par la diminution des cotisations sociales. Parallèlement, c'est le rôle de la "fiscalité indirecte sur les produits énergétiques et sur le tabac" qui est pointé par l'Insee : "Le prix du tabac augmentera au quatrième trimestre 2017 puis en mars 2018, et les prix de l'énergie en janvier 2018". En clair, ce que les Français gagneront "directement" grâce à des baisses d'impôts, ils le perdront en payant plus cher des produits taxés par le gouvernement.

En comparant les hausses et les baisses d'impôt, l'Insee en arrive à la conclusion qu' "au premier semestre 2018, le pouvoir d'achat des ménages ralentira franchement (-0,3% au premier trimestre, puis +0,4% au deuxième), principalement du fait d'un regain d'inflation lié à l'augmentation de la fiscalité indirecte". C'est surtout lors de ces 6 premiers mois de 2018 que la fiscalité va peser négativement sur le pouvoir d'achat des Français, notamment parce que la baisse de la taxe d'habitation interviendra plus tard dans l'année alors que les hausses d'impôts seront "plutôt concentrées au premier semestre". […]"

Pendant ce temps, le Sénat américain a adopté la réforme de Donald Trump réduisant la charge fiscale des Américains, entreprises et classes moyennes en particulier, de 1.500 milliards de dollars cumulés dans le temps. Une baisse qui profitera aux classes moyennes.

Partager cet article

12 commentaires

  1. Tous les debats sur les “economies” budgetaires ne servent qu’à endormir les français afin qu’ils ne voient pas l’ouragan qui arrive.
    La dette de la France genere des interets annuels de l’ordre de 44 Mds € dont les deux tiers partent vers des banques etrangeres; l’Etat pratique la cavalerie , il emprunte toujours plus pour payer les emprunts precedents; ceci est supportable -difficilement- parceque le taux est faible, mais le marché obligataire se retourne et le s taux commencent une remontée qui va rapidement nous etrangler.
    Lorsque l’Etat ne pourra plus honorer les dettes arrivées à maturité les fonds “vautour” vont se precipiter sur la France et l’Etat n’aura d’autre solution que de se servir directement sur les comptes de depot en invoquant une situation exceptionnelle.

  2. Il est bien évident qu’alors même les revenus augmentent , que si les prélèvements obligatoires flambent , c’est râpé pour le pouvoir d’achat des Français!

  3. La com’ gouvernementale porte sur des “moyennes”, mais ne précise pas qui “est épongé” et qui bénéficiera de cette apparente hausse du pouvoir d’achat.
    Il faut marteler, encore et toujours, qu’en dépit d’affirmations sur l’universalité du paiement de l’impôt, à mesure des facultés contributives de chacun, plus de la moitié des foyers fiscaux français ne paient pas l’impôt sur le revenu (donc ne verront probablement pas de variation de leur fiche de paie -si tant est qu’ils ne vivent pas exclusivement de la solidarité nationale- quand la retenue à la source entrera en vigueur) et sont entretenus dans l’illusion que l’état-providence est “gratuit”.

  4. Qu’ils aillent se faire foutre !!
    Nous ne buvons plus aucun soda, ou que cela soit, même à la terrasse d’un café ou au resto ……… Pour le tabac, idem plus aucun achat de tabac de quelque nature ou conditionnement qu’il soit.
    Cela histoire de vous faire comprendre qu’il est facile de contrebalancer l’augmentation de cette foutue csh ……….. ou alors buvez, fumez, et payer !!!!!

  5. C’est pas compliqué : du moment que la Pravda française unanime glapit de concert sa haine de Trump, on peut être certain qu’un sale coup se prépare contre les intérêts du peuple français.

  6. ilfaut bien payer la gabegie de ces fumistes. Quand on paye 350000 € pour un retour de Nouvelle-Calédonie, combien doit coûter un déplacement de ces tocards dans Paris ou à Cahors car pour faire intelligent on va faire un conseil des sinistres à Cahors. Avec quel argent le retourner de veste a-t-il payé?

  7. je pense que les idiots utiles qui ont voté cette clique de bourriques comprendront quand on leur piquera leur argent qu’il ne fallait pas voter Jupiter mais les français (enfin un certain nombre) sont tellement bêtes qu’ils en redemanderont

  8. Le prélèvement forfaitaire unique (de 30%) sur les plus-values de placements, est favorable aux gros salaires qui sont justement imposés à plus de 30%. En revanche pour les revenus plus modestes, particulièrement les ménages où l’épouse reste au foyer pour s’occuper des enfants, et qui sont imposés à moins de 15%, cette forfaiture double les prélèvements de l’Etat sur le fruit de leur épargne.
    Non seulement les “Kollabos”, mais aussi l’Iniquité, sont au pouvoir.

  9. @Exupéry et comme il y a beaucoup plus de ” modeste ” que de gros salaires…………
    Moi je ne peux que dire merci à ces guignols, qui m’imposent dans un 1° temps beaucoup moins. J’attends une baisse effective de l’IS pour rapatrier mon siège social en FR. Cela fait maintenant 8 ans que je les nique, niquenique nique avec du 15% au lieux du 33 !!! Et légalement bien évidement.

  10. Fallait il être neu neu pour croire dans un gigolo comme Macron et son parti de refoulés.

  11. Rackett fils de Mammon toujours sur la brèche.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]