Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Les prédateurs sexuels de l’UNEF

ULe Monde publie une "Enquête sur un système de violences sexistes au sein du syndicat étudiant UNEF".

Petit à petit, la pelote se déroule. Qui seront les suivants ?

En une seule phrase, une tribune résume Mai 68 :

"Sous le couvert de la libération sexuelle, il s’agissait en réalité d’un véritable contrôle du corps des femmes."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Li n’y a pas plus hypocrite que la gauche.

  2. Hypocrite et misogyne ! Pour ces beaux messieurs de la gauche, vous devez, mesdames, être libérées…
    C’est à dire que vous devez être à leur disposition lorsque leur viennent des humeurs ou des pulsions physiques que vous devez satisfaire immédiatement, bien sûr !

  3. Que pense Cohn Bendit du procès du prof qui avait séduit une lycéenne de 14 ans ? Où sont les lanceurs d’alerte ?

  4. Témoignage dans cette tribune au « Monde » de 83 adhérentes :
     » Lors des rencontres nationales, quelques hommes se sont servis des failles de l’organisation pour développer des stratégies particulièrement graves : approcher leurs proies, parfois très jeunes, les faire boire, voire les droguer, pour se passer de leur consentement. »
    Il s’agit bien d’une culture du viol.

Publier une réponse