Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Les Portugais devront travailler à la Toussaint

Lu ici :

"Lisbonne a négocié avec le Saint-Siège la suppression de ce jour férié, ainsi que celui de la Fête-Dieu, célébrée 60 jours après Pâques et désormais fixée au dimanche suivant. Pour faire bonne mesure, le gouvernement rayera également du calendrier 2 jours fériés civils. Il a promis à l’Union européenne et au FMI d'améliorer le marché du travail du pays, en échange d’une aide financière de 78 milliards d’euros. La suppression de ces jours fériés entrera en vigueur l’an prochain et, théoriquement, pour 5 ans seulement. Sera-t-il possible de revenir en arrière?"

Partager cet article

10 commentaires

  1. Le gouvernement portugais est actuellement dirigé par Pedro Manuel Mamede Passos Coelho, du parti social-démocrate (comme J.M. Barrosso, qui fut chef du gouvernement portugais de 2002 à 2004; il succède au socialiste José Sócrates Carvalho Pinto de Sousa (2005-2011).

  2. Doit-on comprendre que ça nous pend au nez aussi ?
    Comment peut-on “négocier”, les dés sont pipés d’avance, non ?

  3. La Fête-Dieu supprimé sur l’autel de l’UE et FMI.
    Cette infamie va encore plus rapidement plonger le pays dans la ruine et le désespoir.

  4. Et le Saint-Siège a accepté ?
    Mais sur qui peut-on compter si les plus hautes autorités religieuses acceptent si facilement de saborder par “petits” trous le navire Eglise ?

  5. Ce qu’il faut voir, c’est que cela a été imposé par l’Europe, pour augmenter la productivité !
    C’est du pur esclavagisme.

  6. En ce qui concerne la Fête Dieu, seuls les tradis la célèbrent à l’ancienne date et lui conservent sa solennité et son nom qui lui correspondent tant.Je connais le Portugal comme ma poche, j’ai participé à des processions dans la Mouraria et les autres vieux quartiers de la capitale, une grande ferveur mais un clergé qui a abandonné le belle liturgie, quel grand dommage ! Par ailleurs, comment comprendre les paroles de Ste Lucie qu’elle tienait de N.D.de Fatima selon lesquelles : “Au Portugal, se conservara toujours la foi catholique ?”

  7. Pour Marie : pas sûr que le Saint Siège puisse avoir un quelconque pouvoir juridique au sein d’une nation étrangère ! Le nonce au Portugala sûrement fait le nécessaire, mais ses pouvoirs sont par nature limités

  8. L’intention de Pedro Passos Coelho etait de supprimer aussi ‘l’Assomption de la Vierge Marie’ !!
    Les jours de fêtes catholiques sont fixés dans le Concordat de 2004 signé entre le Portugal et le Saint-Siège. ‘La suppression des jours fériés pour les fêtes religieuses pourrait signifier, petit à petit, une perte des références religieuses catholiques dans la vie sociale portugaise’, a déplore le patriarche de Lisbonne.
    L’art. 30 du Concordat mentionne comme fêtes catholiques fériées le Nouvel An et Sainte-Marie Mère de Dieu (1er janvier), la Fête-Dieu ou Corpus Christi (célébrée un jeudi, 60 jours après Pâques), l’Assomption (15 août), la Toussaint (1er novembre), l’Immaculée Conception (8 décembre) et Noël (25 décembre).
    http://www.cath.ch/detail/le-gouvernement-portugais-veut-supprimer-deux-jours-fériés-catholiques
    ces mesures d’austérité proposées par le gouvernement pour faire face à la grave crise économique que traverse le Portugal ??? on croit rever !!!

  9. ce n’est pas le fil du sujet, si ce n’est qu’il fait reference a la crise financiere
    ‘Analyse sur la crise à venir’, un bon article de Charles Gave sous :
    http://institutdeslibertes.org/2012/05/09/prenons-un-peu-de-hauteur-et-revenons-en-arriere-analyse-sur-la-crise-a-venir/

  10. Cela montre comment l’UERSS veut se débarasser de la religion catholique. La finance apatride (FMI, BCE..) est vraiment Franc-Maçonne

Publier une réponse