Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Les pilules sont une violence faite au corps de la femme

Lu sur le blog de l'Homme Nouveau :

"La politique du risque zéro est bien vite
oubliée lorsque l’idéologie ou l’argent sont en jeu. Que l’on ne s’y
trompe pas, la contraception représente un marché extrêmement juteux.
Par ailleurs, la remise en cause radicale de la pilule n’est pas
compatible avec la politique anti-vie menée par nos dirigeants
. La
pilule ne peut, ne doit pas être assimilée à un produit dangereux et les
Françaises sont priées d’oublier qu’elles ingèrent des produits
destinés à perturber un cycle pourtant normal non pas pour soigner –
auquel cas la pilule est utilisée comme un médicament – mais pour
empêcher la vie d’advenir. Les pilules sont une violence faite au corps
de la femme mais c’est un secret d’État bien gardé…"

Partager cet article

5 commentaires

  1. Et pour l’environnement puisque le taux d’hormone feminine dans les rivières et nappes phréatiques est très import,perturbant au passage les poissons.

  2. Autre secret bien gardé, les pilules sont sont également une violence faite au corps de l’homme.
    Puisque les oestrogènes contenues dans l’urine des femmes ne sont pas retraitées par les stations de traitement des eaux usagés et que ces molécules résiduelles se retrouvent ainsi dans l’eau du robinet (pas les eaux de source qui elles sont plus en profondeur).
    Les poissons des rivières subissent d’ailleurs massivement cette féminisation par les oestrogènes, ces résidus ne sont pas sans incidence sur la santé humaine puisqu’on les suspecte d’engendrer certains cancers, comme aussi de provoquer certains troubles chez les nouveaux nés.

  3. Eugénisme ! La pilule contraceptive a été conçue comme un moyen de stérilisation massive… bien des années avant sa mise sur le marché…
    Sir Julian Sorell Huxley, frère d’Aldous, est un biologiste britannique, théoricien de l’eugénisme, Premier directeur de l’UNESCO et fondateur du WWF, et l’un des plus prestigieux chantre de l’eugénisme.
    « Une fois pleinement saisies les conséquences qu’impliquent la biologie évolutionnelle, l’eugénique deviendra inévitablement une partie intégrante de la religion de l’avenir, ou du complexe de sentiments, quel qu’il soit, qui pourra, dans l’avenir, prendre la place de la religion organisée. »
    Ce qui signifie pratiquement la stérilisation chirurgicale des patients dits “dégénérés”. Huxley voyait dans l’eugénisme un moyen d’éliminer les variantes indésirables du patrimoine génétique humain dans son ensemble. Il affirmait aussi :
    « La stérilisation volontaire pourrait être utile. Mais notre meilleur espoir, je pense, doit résider dans le perfectionnement de nouvelles méthodes de contrôle des naissances, simples et acceptables, soit avec un contraceptif par voie orale soit, de préférence, avec des méthodes immunologiques impliquant des injections. »
    Dans les années d’après-guerre, suite aux résultats terrifiants résultant de l’abus d’eugénisme, Huxley (1957) invente le terme “trans-humanisme” pour décrire le point de vue selon lequel l’homme pourrait s’améliorer grâce à la science et la technologie, avec l’aide possible de l’eugénisme, mais surtout grâce à l’amélioration des conditions de vie.

  4. Il faut lire à ce sujet le courageux livre du Prof. Henri JOYEUX, patron du centre anti-cancéreux de Montpellier, intitulé -sauf erreur- “femmes, si vous saviez”!
    Depuis 1968, cela fait 45 ans que l’on subit les méfaits de la pilule : multiplication incroyable des cancers du sein, thromboses, accidents cérébraux. Il suffit de lire la presse médicale qui signale à chaque fois “femme sous oestrogènes depuis X années” !

  5. A l’origine il y eut un médicament bienfaisant dans certains cas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services