"Les peuples d'Europe ne veulent pas de ce paquet sado-monétariste"

Le député européen britannique Nigel Farage s'en prend, le 18 janvier dans l'enceinte du Parlement européen, à tous ceux qui veulent imposer le nouveau traité fiscal sans référendum :

 

5 réflexions au sujet de « "Les peuples d'Europe ne veulent pas de ce paquet sado-monétariste" »

  1. Noe

    Farage pourrait ajouter que la FED et la BOE (Bank of England) pratiquent la même politique que la BCE, consistant à monétiser la dette, ce qui revient à créer de la monnaie stérile puisqu’elle reste dans les circuits bancaires au lieu de profiter à l’économie réelle en se transformant en monnaie crédit. A ce titre, la BCE ne fait que s’aligner sur le reste du monde. Même la Russie et la Chine qui prétendent se passer du dollar, émettent largement des produits de financement comme les dérivés de taux qui eux sont exprimés en dollars ou en euros. Tant qu’on aura pas mis à plat le système de financement mondial fondé sur la monnaie dette (qu’elle soit russe, chinoise, américaine ou européenne n’a pas d’importance) et le type d’économie dirigiste et centralisée qui va avec, nous ne sortirons pas de l’impasse actuelle.

  2. chouan 12

    on voit bien là le stalinien Conh bandit: on a la majorité donc on n’a rien à faire des peuples, on fait passer ce qu’on veut. Voilà un beau monsieur qui a la bouche remplie de démocratie, mais en fait c’est de la démoncratie. Ce monsieur depuis qu’on le connaît n’a rien respecté ni personne, il est fidèle à lui-même!

Laisser un commentaire