Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Les pentecôtistes dénoncent la dénaturation du mariage

Les Assemblées de Dieu de France (mouvement chrétien évangélique pentecôtiste) ont publié ce communiqué :

A"Il existe, depuis la Création, une différence biologique entre l'homme et la femme.
L'identité sexuelle masculine et féminine est le socle intemporel qui fonde le couple,
permet le mariage, la procréation et la famille
. Nous considérons que la remise en
cause de ce modèle universel, qui nous est présentée comme une évolution de la
société, s’apparente plutôt à une quête du culte de l’individualisme et de
l'hédonisme
; nous ajoutons que « la liberté individuelle des adultes ne peut
concurrencer le droit de l’enfant d’avoir un père et une mère
».
Nous estimons, de ce fait, que cette remise en cause ne représente pas un progrès
mais plutôt un danger pour notre civilisation et les générations futures
.
Le contexte et les moeurs sociales de la société française ont subi de profonds
changements qui ont fragilisé la structure familiale, provoqué l'augmentation des
divorces et entraîné la multiplication des familles monoparentales, source fréquente
de souffrances
subies par les parents et par les enfants.
Les Assemblées de Dieu de France ont toujours été sensibles à ce rétrécissement du
tissu familial, et ne restent pas indifférentes aujourd’hui, à ces projets de lois
concernant le mariage homosexuel et l'homoparentalité. Leur position ne suit pas les
fluctuations des opinions publiques puisque les Eglises sont différentes de la société
laïque par nature et par doctrine. Les Assemblées de Dieu de France précisent que
leur position éthique ne s’inspire, ni d’idéologie d'outre-Atlantique, ni de celle d’un
parti politique quelconque, ni d’une autre religion, vu la diversité sociale de leurs
membres et la variété de leurs sensibilités.

Pour solutionner les problèmes concernant la famille, notre fédération d'Eglises
préfère encourager la promotion d'autres politiques familiales et sociales prioritaires
(protection de l'enfance et de la petite enfance, accompagnement du grand âge et des
familles déstructurées), plutôt que d'inventer de nouvelles formes de parentalité qui
bouleverseraient l'équilibre fragile de notre société.
Face à ce projet qui aboutirait à une déconstruction du modèle familial
, les
Assemblées de Dieu tiennent à rappeler les valeurs bibliques, dont la pertinence ne
saurait être remise en cause, valeurs qui défendent le modèle du mariage hétérosexuel
dans la fidélité et le modèle parental d'un père et d'une mère.
De par leur doctrine, elles restent fermement attachées au respect des valeurs éthiques
bibliques qu’elles expriment clairement dans le premier point de leur théologie où la
Bible est présentée comme « la règle infaillible de la foi et de la conduite de
l’Assemblée en général et du chrétien en particulier
».
Une fois cette prise de position clairement établie, nous tenons à spécifier que nous
condamnons, sans équivoque, les violences et les agressions faites aux homosexuels
sous quelque forme que ce soit, et ne saurions, de ce fait, être qualifiés
«d'homophobes» ; par contre, nous ne pouvons cautionner un mode de vie contraire
aux normes bibliques qui définissent les bases de la vie chrétienne.
Si ces projets de lois étaient adoptés par l'Assemblée Nationale, les Assemblées de
Dieu de France déclarent qu'elles ne reconnaîtront pas le mariage homosexuel et que
leurs pasteurs ne célèbreront pas le mariage religieux de deux personnes du même
sexe
. Les Assemblées de Dieu de France, à l’exemple de Jésus-Christ et de
l'enseignement des Evangiles, encouragent la compassion et l'accueil de tout être
humain mais elles défendent le modèle inégalable de la cellule familiale composée du
père, de la mère et de l'enfant."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. Donc nous avons les catholiques, les musulmans, les juifs, les évangéliques maintenant contre ce simulacre de loi – et les media font motus ! personne ne parle de ces déclarations, il faudrait les regrouper et les envoyer toutes ensemble dans un seul mail aux rédactions du Monde, de Libé, du Figaro, de france info, france inter, europe 1, BFM, TF1, F2, F3, etc; Quelqu’un (un juriste ? un journaliste pas trop “teinté” ?…) pourrait-il s’en charger ? Plus à l’Elysée, Matignon, Sénat, Assemblée (càd sur leur sites).
    l’impact serait bcp plus grand si ces déclarations arrivaient encore une fois ensemble plutôt qu’au compte goutte.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services