Bannière Salon Beige

Partager cet article

Institutions internationales

Les pays musulmans et africains s’opposent à l’homosexualisme à l’ONU

Un débat était organisé aujourd'hui pour la première fois au Conseil des droits de l'homme, qui tient sa session annuelle à Genève, sur les discriminations basées sur l'orientation sexuelle. Le terme discrimination est une couverture qui enveloppe bien souvent le refuse de la reconnaissance juridique des unions homosexuelles, voire de l'adoption.

Un débat houleux a opposé les pays musulmans membres de l'Organisation de coopération islamique (OCI) et une majorité de pays du groupe africain aux autres pays représentés au Conseil des droits de l'homme sur cette question de reconnaissance des droits des homosexuels et des transgenres.

Les pays musulmans ont condamné la tentative d'introduire le concept d'orientation sexuelle à l'ONU, et ont quitté la salle du Conseil pour marquer leur désapprobation.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Concept eurocentriste…avec les Mahométans, ils vont se casser les dents. Si en France, ils ne disent rien, ils ne donnent pas leur aval pour autant…l’occident est bête, son orgueil le conduira à sa perte…J’en connais plusieurs qui se délectent dans l’ombre.

  2. Voilà qui illustre bien le concept de moindre mal : il est tout à fait possible de s’allier aux musulmans pour voter contre ce concept.

  3. Tristesse : avoir besoin des musulmans pour lutter contre la décadence des pays  »chrétiens ».

  4. Ce n’est pas parce que le poisson et le chameau peuvent avoir le même avis sur la nécessité d’avoir de l’eau, qu’ils peuvent faire ne serait ce que quelques pas ensemble.

Publier une réponse