Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Les participants français au groupe de Bilderberg 2014

Le groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg, est un rassemblement annuel et informel d'environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Ce forum n'est pas médiatisé et ses discussions sont confidentielles.

Cette année, la réunion de ce groupe aura lieu du 29 mai au 1er juin. Parmi les participants, on trouve les Français :

  • Henrie de Castries, PDG d'AXA Group
  • François Baroin, député (UMP); maire de Troyes
  • Nicolas Baverez, membre du comité d'organisation de la conférence, essayiste
  • Pierre-André Chalendar, PDG de Saint-Gobain
  • Emmanuel Macron, secrétaire général adjoint de l'Elysée
  • Natalie Nougayrède, qui vient de démissionner de la direction du journal Le Monde
  • Fleur Pellerin, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur

Partager cet article

12 commentaires

  1. Le groupe Bilderberg, qui se réunit au Danemark, n’a-t-il pas eu comme 1er président (de 1954 à 1976) le prince Bernhard des Pays-bas ? Durant la 2nde guerre mondiale, il était un officier nazi SS travaillant pour le compte du département d’espionnage NW7 opérant à l’intérieur du géant de l’industrie chimique I.G. Farben qui utilisait le camp de concentration d’Auschwitz comme réserve d’esclaves pour ses usines sur place !
    Il devait bien s’entendre avec le 1er président de la commission européenne : Walter Hallstein, lui aussi un ancien nazi. Il est un des pères fondateurs de l’Europe, avec Hitler et les grands cartels chimiques allemands ! C’est ainsi qu’Hallstein, devenu secrétaire d’état aux Affaires Étrangères, co-signa le traité de Rome le 25 mars 1957 avec Adenauer.
    Rien d’étonnant donc si le 21 mars 2014, le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, s’entretenait officiellement avec le ministre estonien de la Défense, Urmas Reinsalu. Celui qui fait régulièrement l’apologie des Waffen-SS nazis et qui participe personnellement à des rassemblements de néo-nazis estoniens.
    Après tout, Laurent Fabius, celui qui a les mains rouge du sang contaminé et des massacres syriens, avait manifesté lui aussi son soutien officiel à Oleg Tiagnibok, chef du parti néo-nazi Svoboda, par ailleurs sous le coup d’un mandat d’arrêt international.
    Et BH Lévy n’était-il pas allé en Ukraine, encourager les néo-nazis ?
    Bref, entre socialisme et nazisme, il semblerait y avoir de nombreux rapprochements ! Pourquoi n’en parle-t-on pas ?

  2. “Les participants français au groupe de Bilderberg 2014..”
    Ils ont gagné le gros lot…
    Un ticket gratuit…pour l’enfer!

  3. En soi, il n’ya rien de condamnable à se réunir entre gens de pouvoir : cela s’est toujours fait.
    Mais en démocratie, la question est celle de la transparence.

  4. M’enfin, la transparence c’est l’affaire de Saint Gobain; plus il y a de carreaux cassés dans le monde plus les dividendes augmentent…

  5. Carlos, on n’en parle pas parce peu de monde est au courant. Votre msg m’a appris beaucoup de choses, merci.

  6. Vive la démocratie ! Enfin je suis rassuré il y a des gens très bien qui se retrouvent entre eux sur des critères connus d’eux-mêmes pour réfléchir à l’avenir radieux du monde et nous concocter les magnifiques politiques publiques mondiales que nous subissons..

  7. Pour comprendre qui est ce groupe bilderberg il faut lire:
    ” Les traverses du pouvoir ” de Jean-Jules VAN ROOYEN aux éditions St Rémi
    Après une carrière militaire et familier de Renseignements aux Plans de l’Etat Major du ministère de la Défense à La Haye, Jean-Jules van Rooyen a fait des recherches pendant 12 ans, sur le monde caché. Derrière le monde artificiel des media et de la politique, il a découvert le grand mensonge, la soif du pouvoir et un monde totalitaire et sans borne ; le terrain de jeu des réseaux secrets qui ont programmé la perte des états de droit européen. De 1990 à 1998, l’écrivain a travaillé comme chroniqueur au “Journal de La Haye”. En 2002, il a publié le livre Chrétien-Démocrate “Un mot de trop”. Ce livre continue et complète les études de Mgr Delassus (1921) dans La Conjuration Antichrétienne, celles de William Carr (1959) dans Des Pions sur L’échiquier, celles de Nesta Webster (1960) dans La Révolution Mondiale, complot contre la civilisation. Tous ceux qui ont lu ces livres seront très intéressés par ce nouveau titre qui n’a pas son pareil à l’heure actuelle dans l’analyse du complot judéo-maçonnique mondial. Commencée en 1789, avec la destruction de L’Eglise, la couronne, l’autorité, la famille et la propriété, la marche vers l’hégémonie mondiale de la Haute Finance Ashkenaze s’accéléra en 1913, avec la création révolutionnaire de la banque privée Fédérale Américaine (FED). La banque allait devenir l’argentier principal d’un siècle de guerres et de révolutions jusqu’à nos jours. Les peuples américains et anglais ont servi de tremplin pour la destruction de la civilisation judéo-chrétienne et pour l’édification du Nouvel Ordre Mondial satanique et aussi pour satisfaire une soif de pouvoir sans limites. En 1917, Lenine et Trotski ont donné naissance au premier empire pharisien, depuis plus de mille ans. A Yalta, en 1945, deux « frères rabbiniques », Roosevelt et Staline, se sont partagés le monde. Même l’Eglise n’a pas échappé à l’attentat du Concile en 1962, œuvre des maçons Jean XXIII et Paul VI. Bruxelles, capitale de l’Union Européenne, promoteur d’une immigration de masse, de perversions culturelles, d’un continent perméable, sans frontières et déchristianisé, devint le centre maçonnique d’une nouvelle Union Soviétique. Mais en 2005, les peuples ont pris leur revanche, ils ne sont pas morts. Le naufrage de la « Constitution » Européenne, signifiait l’arrêt de la marche ininterrompue d’un monde luciférien opprimant les nations. Depuis lors, toutes les offensives ont échoué. En 2008, la crise bancaire n’a pas débouché sur une déstabilisation des nations européennes. En 2009 à Copenhague, le mythe du climat fut démasqué et en 2013, le « Printemps arabe » a échoué en Egypte et en Syrie, le chaos absolu a été évité. Après 12 ans de recherches, l’écrivain fait découvrir le grand mensonge d’un monde totalitaire, un monde sans Dieu, régit par Lucifer à travers de nombreux réseaux secrets maçonniques, pour programmer la perte des peuples et la destruction des états de droit.

  8. Voir le lien
    http://www.voltairenet.org/article178752.html
    qui donne la liste des présents de l’an dernier.
    Henri de Castries était président du groupe Bildenberg et parmi les autres français:
    – François Fillon, ancien premier ministre
    – Valérie Pécresse
    – Nicolas Barré, directeur au journal “les Echos”
    – Nicolas Beveres, éditorialiste au journal “Le Point”
    – etc…

  9. Bilderberg, à mi chemin entre l’événement mondain, c’est bon pour le carnet d’adresse, et un cercle de réflexion superficiel : parler des problèmes du monde en trois jours, un peu court ! : beaucoup de bruits pour rien.

  10. A partir du moment où des gens, tous disciples de Mamonn, se réunissent en secret pour savoir comment ils vont faire fructifier les dons que le prince de ce monde leur a donné, ça ne sent absolument pas bon pour l’humanité.

  11. On voit que la gauche et le centre sont bien représentés dans ce “groupe” peu ouvert à la “différence”.

  12. “Ce forum n’est pas médiatisé et ses discussions sont confidentielles”
    RIEN de ce qui est secret ou caché ne vient de Dieu !
    Lorsque l’on se cache c’est que l’on a des choses à cacher !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services