8 réflexions au sujet de « “Les païens sont associés au même héritage” (Eph 3, 6) »

  1. isabelle

    Saint François, que se passe-t-il ? Vous fètes des fôte d’ortograffe ? A moins que vous soyez un adepte des courants alter-ortographistes ?
    Proclammons avec deux M ? “Nous pouvons nous taire” ? N’est-ce pas plutôt : “Nous ne pouvons nous taire” ?

  2. VdR

    “A moins que vous soyez” reste grammaticalement correct. Même si le -ne- (explétif et non obligatoire) est plus usité. Théoriquement, d’ailleurs, il sert dans ce cas à souligner une inégalité entre les deux propositions. (Ce qui n’a plus rien à voir, je l’avoue, avec le sujet originel de cet article…)

  3. gwenatao

    Si vous vous dépêchez, vous pourrez encore aller admirer cette magnifique adoration de mages à l’exposition que le Louvre a consacré à Mantegna (ainsi qu’une sublime Vierge à la victoire entourée de St George et l’archange saint Michel).
    Joyeuse Épiphanie à tous

Laisser un commentaire