Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : Eglise orthodoxe

Les Orthodoxes attentifs au retour des Anglicans dans l’Eglise

Lu ici :

"Il y a déjà des rumeurs selon lesquelles le Patriarche de Moscou a fortement encouragé ses négociateurs œcuméniques au Vatican de se hâter afin que les Anglicans ne prennent pas trop d’avance. Elles sont sans doute apocryphes ; cependant nous savons que l’Église orthodoxe russe est très proche de réaliser l’union avec Rome. C’est la plus importante des Églises orientales orthodoxes. Nous savons aussi que les Orthodoxes suivent la démarche anglicane de très près pour juger du point auquel Rome à l’intention sérieuse d’admettre les traditions chrétiennes différentes au sein de l’Église catholique. J’ai pu m’entretenir avec certains membres de l’Église Orthodoxe Grecque et de l’Église Copte à propos des parallèles entre leurs conversations avec Rome et les nôtres. L’unité chrétienne de par le monde en est à un point très similaire. La conversation et la coopération commencent à évoluer vers des formes d’unité organique qui sauvegardent les diverses traditions chrétiennes de liturgie et de spiritualité."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

15 commentaires

  1. Je n’ose imaginer ce que signifierait un tel retour à l’unité des Eglises Orthodoxes et Coptes. Pour le monde, et dans une perspective eschatologique.
    Mon Dieu quel don immense vous nous avez fait avec Sa Sainteté Benoît XVI. Le pape de l’unité.
    Ut Unum Sint !!

  2. Ce retour vers l’Eglise Romaine de tant d’Anglicans est vraiment très émouvant.
    Comment ne pas penser que, si la Fraternité St Pie X le souhaite et le recherche sans arrière-pensée, la réconciliation est réalisable, puisaqu’elle est demeurée catholique contrairement aux Anglicans, et dans la mesure où cela semble être le voeu du Pape Benoît XVI. Cela mettrait fin à qq chose de si douloureux et qui handicape tant la totale libération de la tradition liturgique !

  3. et si jamais cela aboutissait à une imp/exp-losion de l’Eglise … ???
    dans quelle mesure l’hérétique doit sincèrement se convertir, reconnaître son péché etc… avant de réintégrer la Sainte Eglise Catholique de Rite Romain … ???
    pour faire simple, si on prend tout le monde et n’importe comment, au final ca donne un gros gloubi glouba sans forme, fond, goût, consistance …
    [D’où tire-vous ce “n’importe comment” ? Une Constitution apostolique, ce n’est pas n’importe quoi. Une reconnaissance formelle du CEC non plus. MJ]

  4. Bravo à Benoit xvi!

  5. En accord avec Tonio. Continuons à prier pour cette salvation de l’Occident chrétien, et donc du monde.

  6. MERCI!

  7. En supposant que ce soit là réellement l’intention de SS le patriarche Kyrill, celui connaît trop bien l’histoire (ex : Florence, unia de Brest) pour savoir que l’unité ne se réalise pas par la simple signature de prélats en bas d’un document.
    Il n’y a actuellement pas d’unité doctrinale, et a défaut de celle-ci, la masse des fideles et des clercs ne suivra pas.
    Une commission mixte catholique-orthodoxe de dialogue théologique existe, elle s’est réunie dernièrement à Chypre, et ses communiqués sont autrement plus fiables que ces rumeurs délirantes.

  8. Le concile de Florence avait tout réglé. Le patriarche de Kiev, Isidore, est allé annoncer la bonne nouvelle à Moscou. Le grand duc de Moscovie l’a mis en prison. Espérons que le remake sera mieux réussi!

  9. A kilo : N’oublions pas la grâce de Dieu qui transforme les âmes ! N’oublions pas non plus la parole de Notre-Seigneur qui donne à l’Eglise la promesse de la vie éternelle, transfusée par l’Esprit-Saint nous devons lui garder toute notre confiance.

  10. Le message reçu et transmis par Myrna Nassour ,la stygmatisée de Soufanieh,est donc en train de se réaliser…Dieu soit loué. Gaudeamus in Domino.

  11. Après, il faudra s’occuper des calvinistes et des luthériens. Ce sera une autre paire de manche

  12. @ Mingdi: que Dieu t’entende !

  13. Ne nous emballons pas, ne nous emballons pas. Veuillez garder votre calme. Une connaissance suffisante de l’histoire nous apprend que les grandes embrassades échangées dans l’émotion sont souvent le prélude à de belles empoignades, entre ceux qui pensaient sincérement s’être réconciliés.
    Je suis allé en Russie il y a quatre ans, et je peux vous dire que les moines russes regardent encore les catholiques avec méfiance, comme des bêtes curieuses. Ils les confondent avec le “Polonais”, détesté depuis des siècles par le “Russe”. Le problème de l’orthodoxie, c’est qu’elle est encore trop mêlée de préjugés nationalistes et culturels. Le problème n’est pas tant doctrinal qu’ethnique, bien souvent.
    Cette mesure à observer dans l’expression de notre enthousiasme ne doit pas , bien sûr, remettre en cause nos efforts, nos prières et notre bonté envers nos frères séparés. Je parle bien de “frères”, à l’adresse des excités du goupillon qui parlent encore de demander aux protestants et aux orthodoxes d’abjurer.On ne leur demande plus d’abjurer pour réintégrer l’Eglise catholique. Pourquoi? Parce qu’ils sont dans un péché matériel, et non pas formel.Leur volonté n’est donc engagée dans les erreurs que de façon lointaine, puisqu’ils sont nés dans le schisme ou l’hérésie. Ensuite, je me demanderais bien ce qu’un orthodoxe devrait abjurer de sa foi: la Trinité? L’Incarnation du Verbe? La sainte Liturgie? Un chrétien séparé, quand il revient à l’Eglise catholique, ne réintègre pas en fait une maison qu’il a complètement désertée. Il professe plutôt en plénitude un foi qu’il avait déjà, en vertu de son baptême valide, mais dont l’expression était parcellaire, à divers degrés.La foi catholique est plus “amputée” chez un calviniste que chez un orthodoxe, mais elle existe quand même. ce n’est pas un païen! C’est un fils de Dieu dont le baptême, la sainte Ecriture, la prière et surtout la charité ordonnent déjà à la plénitude catholique qu’il atteindra dans le cas de la communion complète extérieure et intérieure.
    Parlez un peu avec des protestants fervents, et vous vous trouverez plus à l’aise qu’avec certains catholiques sociologiques qui ne croient plus en rien, et parfois même, hélas, qu’avec certains prêtres catholiques très évasifs sur la foi de l’Eglise…

  14. pense qu’il faut mieux s’occuper des évangéliques qui sont en pleine essor, alors que les luthériens et calvinistes sont en perte de vitesse.

  15. Je souscris intégralement aux propos de Lusso.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services