Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Médias : Désinformation

Les opposants à la dénaturation du mariage en passe de gagner la bataille sur internet

Sur le blog du Monde Politicosphère, Matthieu Ponzio et Guilhem Fouetillou catégorisent de façon radicale les sites internets qui s'opposent à la dénaturation du mariage :

"Au cours de la campagne, près de deux tiers des articles publiés sur
le sujet viennent de l’extrême droite, un quart de la gauche et
seulement 5% de la droite. Après celle-ci,
l’extrême droite
intensifie fortement sa pression médiatique dès lors
que la promesse de campagne devient un projet de loi crédible augmentant
de 133% son nombre de publications là où gauche et droite gardent un
rythme identique"

Parmi les sites qualifiés ainsi, votre blog :

"Fort d’une influence notable sur la blogosphère d’extrême droite, lesalonbeige.blogs.com
s’est fortement investi sur la thématique du mariage homosexuel. Ce
blog, qui se fait régulièrement l’écho des prises de position de la
mouvance chrétienne fondamentaliste sur des questions de société tels
l’avortement ou l’euthanasie
, affiche une opposition farouche au mariage
pour tous. Pour contester le projet de loi, ses auteurs privilégient un
discours structuré autour de la sauvegarde d’un schéma familial
traditionnel que la perspective de légalisation du mariage entre
personnes de même sexe viendrait à faire disparaitre."

Si ces analystes avaient poussé un peu plus loin la recherche d'informations, ils sauraient que la "mouvance chrétienne fondamentaliste sur des questions de société tels
l’avortement ou l’euthanasie
" regroupe une bonne partie des évêques français (pour ne pas dire tous), ce qui n'a pas beaucoup de sens. Le Salon Beige a même été évoqué lors de la dernière assemblée des évêques à Lourdes, et non pas comme un blog "d'extrême-droite".

Rappelons donc que Le Salon Beige n'est pas de droite, gauche, haut ou bas, mais qu'il défend les principes non négociables, la doctrine sociale de l'Eglise catholique, le bien, le juste et le vrai.

Matthieu Ponzio et Guilhem Fouetillou constatent que la bataille du mariage sur internet :

"semble en phase d’être gagnée par ses opposants [pro-famille].
Ces résultats confirment que l’extrême droite a depuis longtemps
utilisé les potentialités offertes par le web pour afficher et
promouvoir ses idées comme le démontrent les nombreuses cartes politique
publiées par linkfluence depuis 2007.

Enfin, en délaissant cet espace du web, gauche et droite, qui
profitent d’une exposition facilitée de leurs idées dans les médias
traditionnels, risquent de l’abandonner à terme à l’extrême droite. Ce
mouvement aurait pour conséquence de laisser à l’extrême droite le
privilège d’un rayonnement au sein d’un média singulier souvent
considéré comme seul lieu de liberté d’expression, au prise avec les
préoccupations véritables du peuple, non filtré voire censuré par les
élites
."

    Partager cet article

    9 commentaires

    1. La censure des blogs « d’extrême droite », c’est-à-dire non conformistes au politiquement correct, est à peine voilée.
      Bientôt, Michel Janva et Cie, vous serez donc censurés car vous êtes des extremistes fondamentalistes d’extrême droite. Tout ça, oui. Des types dangereux, en somme. A enfermer, pourquoi pas…
      Quant aux manisfestants avec leurs enfants et leurs poussettes, haineux à n’en pas douter, de samedi prochain ou de la Marche pour la Vie, peut-être sera-t-il bientôt légitime de leur tirer dessus ?
      Je fais peut-être du mauvais esprit.
      Quoique…

    2. Euh…Ne suis ni d’extrême droite, ni chrétien fondamentaliste ou chrétien traditionnnaliste. Juste chrétien, catholique. Et lecteur occasionnel du Salon Beige (de façon plus habituelle depuis le début de cette histoire de mariage ‘pour tous’, c’est vrai). Parce qu’il est un de ces blogs qui osent parler de certaines réalités de notre société tant niée par les adeptes du politiquement correct. Parce qu’il assume être chrétien, catholique et aimer la France.

    3. Extrême droite=Salon Beige…ça sent la diabolisation.Un conseil,rasez votre moustache et ne parlez pas allemand!
      La police de la pensée veille partout!

    4. Voilà l’occasion de vous remercier pour votre travail!
      Les médias étant dominés, pour l’instant, par les idéologies d’extrême-gauche, il est normal qu’il vous considèrent d’extrême droite.
      A nous de nous mobiliser pour que cela change!

    5. L’extrême-droite est tout ce qui n’est pas comme eux : la peur de l’autre est clairement une notion très répandue à gauche…
      C’est normal : pour débattre, il faut être deux. Or, ces gens-là ne veulent en aucun un débat contradictoire. La meilleure façon de ne pas avoir d’opposant est de débattre entre « amis ».
      C’est ce que propose la télévision et l’ensemble des médias depuis des lustres.
      Il est dommage que tant de catholiques participent à cette mascarade en réglant chaque année consciencieusement leur redevance télévisuelle.
      Brisez vos chaînes : OSEZ. C’est le premier pas qui compte : c’est le premier OUI. Après, tout s’enchaîne naturellement. Jetez vos postes de télévision et libérez-vous. Mais aussi et surtout, libérez vos familles !

    6. En tous cas on doit un sacré coup de chapeau à Hollande.
      Grâce à lui, pour la première fois depuis bien bien longtemps (cela a-t-il jamais existé ?) les évêques de France sont unis !!
      2 possibilités :
      – ou Hollande nous est envoyé par le bon Dieu,
      – ou de tout mal le bon Dieu sait tirer un plus grand bien…

    7. Salon beige: fondamentaliste chrétien, ça existe ça ? Il faut avoir le cerveau vraiment enfumé pour sortir des calambredaines pareilles, il est vrai de du côté dictature de la pensée politiquement correcte on fait feu de tout bois! Il est vrai aussi que défendre la doctrine sociale de l’Eglise c’est être un fondamentaliste, venant de journaleux de l’immonde on comprend mieux la critique.Il est vrai aussi que ce canard, enfin ces journaleux, sont obligés de faire la danse du ventre devant celui qui leur apporte la soupe. Et Dieu merci il nous reste encore cet espace de liberté qu’est internet pour pouvoir avoir autre chose que la mélasse imbuvable des petits caporaux de la pensée unique

    8. PK: Je ne pense pas que le fait de jeter sa télévision changera quoi que ce soit. La TV n’est pas le seul média politiquement correct.
      Au contraire, il faudrait s’en servir pour exprimer nos idées. Se retirer dans sa tour n’a jamais fait avancer le schlimblick !

    9. @ Jean Theis,
      Pour se servir de la TV à notre profit, il faudrait pouvoir y être invité : ce n’est pas le cas ou quand c’est le cas, on a le droit à de grossières manipulations.
      Bref, c’est un des rares médias que l’on paye explicitement pour être désinformé : on a donc le choix de ne pas le financer.
      Ce qui n’est pas le cas des journaux qui vivent de la manne étatique… mais au moins, on ne les reçoit pas chez nous !

    Publier une réponse