Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Les ONG ne s’en font pas : 3000 € pour monter dans l’Aquarius

Dans un "coup de gueule", Renaud Girard, grand reporter au service étranger du Figaro, accuse lourdement les ONG et les réseaux de passeurs d'alimenter les trafics de migrants.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Les gouvernements doivent les dénoncer et les poursuivre devant la justice…mais ils ne savent probablement pas !

  2. “les réseaux de passeurs”
    Magnifique!
    La grande presse ouvre les yeux….
    Renaud Girard du Figaro explique la chose…
    Et…quelle chose!
    Des jeunes gens…payent les passeurs…
    de 3000€ à 5000€ et (+) par clients…
    En Afrique la monnaie est le CFA pour l’Afrique francophone .
    La banque centrale du CFA est tenue par la France… banque de France à Paris.
    3000€= 1,9 Millions de FCFA
    5000€= 3,3 Millions de FCFA
    Le salaire mensuel Afrique francophone
    bas varie de 30 000 à 60 000 FCFA…
    haut varie de 60 000 à 140 000 FCFA…
    soit environ 3 ans (+) de salaires (50000CFA) pour obtenir 3000€.
    Là…il y a un Hic!!!
    Hypothèse….
    Un réseau de passeurs prospecteurs…
    qui sélectionnent des candidats dans divers pays en regard de profils types….
    les selectionnés percoivent
    une prime de départ en € versée à la famille.
    un salaire équivalent RSA 800€…
    un montant frais de voyage 3000€ ou + à payer aux passeurs déterminés (type ONG masquée).
    Si cette hypothèse est réaliste, la réalité se fera jour.
    Quel jeu joue la Banque de France, donc le gouvernement français, qui gère la planche à billets du CFA.
    Le Gang SOROS paye qui…???

  3. L’argumentaire de R. Girard est intéressant:
    -ces ONG appauvrissent l’Afrique (et là, effectivement, les sommes données aux passeurs seraient mieux investies sur place)
    -ces ONG risquent de faire capoter l’Union Européenne (excellent argument, que les tenants de l’U.E. vont devoir contrer!).
    On comprend qu’arrivés en Europe ces gens, qui se sont démunis d’un grosse somme, “en veulent pour leur argent”.
    Très astucieux aussi l’argumentaire sur “le vieux sentiment européen de charité chrétienne” exploitée par les maffias.
    Il faudrait aller plus loin et se poser la question de la raison d’un tel choix: un vol Ouagadougou-Paris coûte apparemment largement moins de 1000 €. Pourquoi ces gens dépensent-ils autant d’argent pour un mode d’acheminement qui n’est ni le moins cher, ni le plus confortable, ni le plus sûr?
    Renaud Girard n’a sans doute dévoilé que la partie émergée de l’iceberg.
    Dans les commentaires de l’article, plusieurs remarques judicieuses:
    -pourquoi les bateaux gonflables, où ces braves gens sont en risque de noyade, ne sont-ils ni confisqués ni détruits?
    -un seul bizounours sur vingt commentaires, qui pense que “ces pauvres migrants” n’ont pas ces sommes à leur disposition pour payer les passeurs (alors qu’un autre prétend que certains sont financièrement peu à plaindre).

  4. HS ici quoique …
    Après le « casus belli » islamique, voici le » casus belli » social !
    http://cril17.eu/apres-le-casus-belli-islamique-voici-le-casus-belli-social

  5. ils ouvrent les yeux, notre mairie est championne pour dépenser les subventions européennes , pour les rond-point ou loger les migrants!
    il y a autour des migrants un vrai business , les français et les allemands payent!!!!!!

  6. Excellente chronique : bravo, quel courage pour simplement dire l’évidence.
    J’ai travaillé des années à la coopération dans le domaine de la Santé en Afrique, et les Ministres de la Santé de nombreux pays (Kenya, Sénégal, Tunisie, etc…) m’ont tenu le même discours : “Former nos médecins et infirmiers nous coûte une fortune… et eux partent faire fortune chez vous ! Nous perdons nos forces vives, notre population n’est pas soignée, et nous devons compter sur l’aide internationale pour compenser cette folie…”
    Idem pour les ingénieurs et techniciens.
    C’est malheureusement l’intérêt d’un petit nombre (les quelques privilégiés de l’Ordre des Médecins qui exploitent le “numerus clausus” pour le médecins, les employeurs de main d’œuvre agricole en Italie/Espagne ou ouvrière en Allemagne) que de maintenir ces pays dans la dépendance et le sous-développement, afin de profiter d’une main d’œuvre docile et bon marché, tout en évitant l’émergence d’une concurrence locale en terme de production.
    C’est le marché avant les personnes, le culte de Mammon ou de Baal, qui dévore les êtres humains.
    A cela s’ajoute l’intérêt bien compris des ONG, pour qui l’organisation des secours est rémunérée, soit directement par les États, soit par leur Donateurs. C’est un “business model” très rentable, et particulièrement opaque.
    … et dont les donateurs touchent des dividendes par derrière, comme toujours en pareil cas.
    Hélas… A nous, les peuples, d’y mettre un terme, avant que le chaos ne s’étende.

  7. On peut parler de Nouvelle Traité Négrière pour les ONG/passeurs ?

  8. Les ONG sont-elles les nouveaux négriers ?

  9. Que la Justice se saisisse de leur bateau et que ces passeurs soient jugés, fassent de la prison et envoyés en Lybie pour la faire !
    Salauds de gauchistes !

  10. Oui, il faut clamer haut et fort que ces ONG et ses “humanitaires” sont un ramassis de négriers !
    Ils en en ont rien à fiche des conséquences ! Ils abandonnent leurs victimes et même, les mettent dans des situations épouvantables pour gueuler toujours plus fort et crier au racisme !
    Oui jejomau, je m’associe avec vous : salauds de gauchistes !

  11. Quand on y songe c’est absurde : imaginez – vous faire naufrage dans votre bateau au large de la Bretagne. Vous êtes secouru selon les lois de la marine mais par un bateau portugais qui vous dépose au Portugal estimant que vous serez plus heureux la – bas qu’en France …..

  12. Les vrais “fascistes” ne sont pas ceux que les merdias cherchent à nous vendre !
    Ces ONG, par leur cynisme, leur hypocrisie et leur pharisaïsme, sans parler de leur manipulation de l’opinion (cf. “1984”), présentent toutes les caractéristiques des régimes totalitaires du siècle précédent…

  13. la traite négrière façon moderne avec des pleurnicheurs aux ordres qui veulent nous faire croire que le monde entier est victime de guerres, que les européens doivent se “racheter” etc.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services