Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Les OGM et le “Grenelle de l’environnement”

Olivier Pichon distingue deux problèmes inhérents aux OGM :

"[L]’histoire nous a montré que les ressources rares sont généralement monopolisées, au début de leur exploitation […]. C’est ici le cas avec le petit nombre de firmes nord-américaines type Monsanto qui deviennent vite les figures du diable dans la démonologie écolo-gauchiste. En réalité, ce monopole est destiné à se démanteler au fur et à mesure du développement de la ressource, sauf si ce développement est bloqué, ce qui peut signifier que les anti-OGM contribuent à maintenir le monopole. […] Au surplus il me semble que l’attitude de José Bové face aux OGM est celle qui s’est toujours observée en histoire face au progrès technique. La peur de l’inconnu, qui pousse par exemple les ouvriers à détruire le métier à tisser de Jacquard […]. Mais me direz-vous ce n’est pas le cas des OGM ? Voire, et c’est là que se pose le deuxième problème, celui de la santé publique.

– Car il faut rappeler ce que les OGM permettent en matière d’économie de pesticides par exemple. Ces mêmes pesticides qui ont littéralement empoisonné les Antilles françaises comme on vient de le découvrir avec les cancers à venir, et il est certain que la baisse de la demande de pesticide n’est pas bonne pour l’industrie chimique. L’on peut aussi s’interroger sur l’intérêt de cette même industrie à combattre les OGM comme les pétroliers avaient intérêt à voir combattre le nucléaire. Souvenons-nous que Greenpeace est née dans le principal Etat pétrolier du Canada, l’Alberta, un hasard ? Donc s’il y a risque de diffusion des OGM, s’il y a risque sanitaire, […] il appartient donc aux autorités sanitaires Françaises, à L’INRA par exemple de diffuser un document clair et simple sur connaissance élémentaire de ces OGM."

Encore une fois, il faut sortir les lobbies pour évaluer le problème. Mais ce n’est pas la voix prise par le ministre de l’écologie.

Michel Janva

Partager cet article

9 commentaires

  1. La voix ou la voie?
    Olivier Pichon a raison de rappeler le soutien de pans entiers du monde économique aux lobbies écologistes.
    En tant que catholiques, la parole du Saint Père doit nous suffire à nous interroger sur les positions extrêmes qui peuvent être parfois les nôtres. En d’autres termes, nous avons à accepter l’invitation à penser une écologie chrétienne tout en résistant aux “grands récits” d’un réchauffement dû aux facteurs exclusivement anthropiques.
    Cordialement
    ST

  2. Franchement, je ne pense pas que les OGM soient indispensables. C’est toujours la même chose, une histoire d’argent. Disons-le clairement, je suis contre les OGM, car je suis pour le naturel, surtout en matière de nourriture.

  3. Les ogm permettraient aussi d’èconomisait l’eau ,enrayait la faim dans le monde ,dèvolleperait l’Afrique,enrayer la dèforestation Etc…
    Ca me rappelle l’èpoque ou les Français refusaient de mangeait la pomme de terre avec des argument incroyable.
    Ou encore le refus de se vacciner car disont on à l’èpoque qu’on risquer de se transformer en vache .
    bonne soirèe…

  4. je rappelle aussi que le génie génétique, dans son ensemble (donc y compris les OGM qui en sont issus) permet des avancées technologiques considérables notamment dans le domaine du médicament : l’insuline, qui soigne des centaines de milliers de diabétiques dans le monde (maladie qui se développe) est produite par des bactéries modifiées génétiquement ; et ce n’est qu’un exemple ; attention aux mélanges des genres, il faut bien nuancer et préciser, surtout dans les domaines scientifiques que peu en fait connaissent.
    G-M.

  5. l’écologie politique manipule les peurs.

  6. A vous lire, les OGM c’est magique, et bien non !! en connaissance de cause, je suis apiculteur, et je connais des agriculteurs qui sont également contre.
    [Heu, non. Ce n’est pas ce qui est écrit. Mais si on lutte contre les OGM au motif que ce n’est pas naturel, il faudrait -pour être cohérent – dénoncer également les pesticides, source de nombreux cancers. La folie de l’agriculture industrialisée produit la vache folle, la grippe aviaire et le cancer. Alors, certes, non aux OGM, mais non aussi à une agriculture qui ne respecte pas la nature : la voilà la véritable écologie. MJ]

  7. Les ogm pour limiter l’usage des pesticides ? Allons-donc ! Les multinationales jouent sur un double tableau : avoir le monopole de la variété végétale et du phytosanitaire qui va avec.
    Quant à s’imaginer qu’en se généralisant les ogm échapperaient à ces monopoles, c’est
    aller à contrecourant de la philosophie fondamentale qui les sous-tend : la mise sous tutelle du vivant, de l’agriculture…
    Suffisamment d’études sérieuses nous alertent sur les dangers de ce type de culture pour qu’au minimum nous appliquions le principe de précaution.
    Ce brave Borloo va avoir à résister à de telles pressions de la part de tant de lobbies qu’il me paraîtrait judicieux de le soutenir au lieu de contribuer à lui mettre des bâtons dans les roues.

  8. tout à fait d’accord avec Sylvestre : l’objectif, c’est un monopole sur les semences à travers des brevets sur le vivant. Les paysans savent bien que les semences certifiées sont bcp + chères que les autres car il faut payer les frais de recherche et de multiplication.
    Sur les pesticides, c’est une rigolade de croire qu’on va diminuer ! depuis des années, les différents programmes d’agriculture raisonnée et autres ne font qu’augmenter les consommations !!!
    Alors les OGM, peut-être, mais certainement pas dans ces conditions…

  9. je suis paysan et je ne voie pas ma consommation de pesticides augmenter tant que cela, c’est quant même nous qui payons, et il est vrai que les OGM limiteraient ces dernier, et le tout serrai plus écologique pour nous.
    Quant au apiculteurs, ils sont contre tout, c’est comme les écolos:

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique