Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

Les objectifs d’Action Ecologie pour préserver nos paysages et nos traditions

Les objectifs d’Action Ecologie pour préserver nos paysages et nos traditions

Suite à leur publication sur les éoliennes, nous avons interrogé le porte parole d’Action Ecologie :

Pouvez-vous présenter votre association ? Quelles actions en faveur de l’écologie comptez-vous mener : information, agit-prop, politique ?…

Action Ecologie a pour ambition de « valoriser une écologie respectueuses des libertés, des traditions et des paysages ». Nous avons créé cette association avec plusieurs jeunes il y a quelques mois déjà, et nous comptons aujourd’hui plus de 3000 adhérents (j’en profite pour les remercier), preuve de l’engouement des Français sur ces sujets-là. Nos objectifs sont au nombre de quatre :

  1. Dénoncer dans les médias les arnaques de l’écologisme,
  2. exiger des bilans d’efficacité sur chaque mesure prise au nom de l’écologie,
  3. diffuser auprès des décideurs politiques et privés des informations exclusives
  4. et enfin, faire pression sur les pouvoirs publics pour appliquer des propositions de bon sens.

Nous sommes à la fois un laboratoire d’idées puisque nous avons présenté une étude sur les éoliennes, que vous pouvez retrouver sur notre site internet, qui a été faite par un expert sur ces sujets. Mais nous sommes aussi un groupe d’action, puisque nous avons lancé une pétition le mois dernier pour demander à Emmanuel Macron d’arrêter tous les projets de parcs éoliens en France.

Notre objectif est simple, rassembler les Français de tous horizons soucieux de lutter pour la préservation de nos paysages et de nos traditions, en devenant la première association écologiste indépendante de tout parti politique et de tout financement public.

Vous venez de publier une étude sur les éoliennes, que nous avons mentionnée, dans laquelle vous écrivez que le développement de cette énergie dépend des aides publiques. Mais la production électrique vit depuis longtemps sous perfusion de l’argent public et les factures des consommateurs sont sous-évaluées. Et les désagréments des énergies pétrolières sur l’environnement sont également visibles. Alors en quoi l’éolien serait pire ? 

L’énergie éolienne est à la fois coûteuse, comme vous le soulignez, puisqu’elle représente un coût d’environ 2 milliards d’euros par an, soit près de la moitié du budget alloué au ministère de l’agriculture. Mais ce que nous dénonçons surtout, chez Action Ecologie, c’est son efficacité et son non sens écologique. Tout d’abord, les éoliennes sont inefficaces car elles ne fonctionnent en moyenne que 25 à 30% du temps pour une part très limitée dans le bouquet énergétique français. Mais cette énergie est aussi une arnaque écologique, car elle est extrêmement consommatrice de béton, assassine des milliers d’oiseaux par an et pour l’instant nous ne savons comment recycler les pales d’éoliennes. Si nous avons publié cette étude c,’est certes, pour montrer que les éoliennes sont un gouffre financier mais surtout car, chez Action Écologie,  nous souhaitons défendre nos paysages et nos traditions et ainsi souligner l’arnaque écologique que celles-ci représentent. 

Avez-vous des propositions pour améliorer notre “maison commune” ou vous contentez-vous de vous opposer aux idéologues ?

Nous voyons l’écologie comme la science qui améliore le cadre de vie quotidien des Français. Pour cela nous souhaitons nous opposer aux idéologues de l’écologie politique mais aussi proposer des solutions qui s’inscrivent au sein d’une écologie authentique et ancrée dans nos territoires. Nous sommes ainsi favorables à la protection de la biodiversité, au développement de zones naturelles pour les protéger du tourisme de masse mais nous souhaitons aussi limiter l’exploitation outrancière de la forêt, soutenir une agriculture raisonnée, favoriser les économies d’énergie dans les villes pour lutter contre le gaspillage d’argent public ou encore privilégier la production locale et les circuits courts contre les importations étrangères de masse .

Partager cet article

4 commentaires

  1. À mon avis, ils ne vont pas tarder à subir le sort de Génération Identitaire. Trop incorrects, traditionalistes et impertinents ces petits jeunes qui remettent en cause le catéchisme officiel de la doxa verte-rouge. Vous verrez que demain ils contesteront le réchauffement climatique.

  2. Houlà… une véritable association écologiste…. ils vont être interdits, condamnés ce ne sont pas des pastèques…

  3. il est urgent de faire taire ces empêcheurs de tourner en rond !
    bon les médias aux ordres ne leur donne pas la parole mais est ce suffisant ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services