Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / Liberté d'expression

Les nouveaux collabos

Dans un entretien accordé le 31 mars à Guysen TV, Michel Houellebecq a évoqué l'attitude de la classe politique française face à l’islam :

H "Il faut bien dire qu’il y a des gens à nature collaborationniste, dont les écologistes représentent le cas le plus flagrant, qui sont embêtés avec ces histoires de voile puisqu’ils ont un vague côté féministe, donc ils ne savent pas bien quoi faire. En principe ils sont féministes, et comme ils ne peuvent pas donner satisfaction aux musulmans sur tout, ils leur donnent satisfaction au moins sur le cas d’Israël et abandonnent les Juifs : comportement collaborationniste typique. […] Tout ça ne correspond à aucun antisémitisme réel, par contre la mentalité de collaboration avec une puissance dangereuse, en l’occurrence le fondamentalisme islamique, la tendance à la collaboration, elle est dominante en France, c’est quelque chose qui se retrouve dans beaucoup de milieux."

Ensuite, l’écrivain affirme :

"Il faut juste arrêter de penser qu’il y a une presse libre. La presse dit la même chose, avec une uniformité parfaite. Il y a un point de vue apparent, unanime. Tout le monde sait dans un sens que ça ne correspond pas au point de vue de la population et ça finit par être admis. Je ne sais pas si on est en Union soviétique de la grande époque, on saurait que la Pravda est une anti-phrase. La Pravda, ça veut dire la vérité. L’erreur est de croire qu’il y a une démocratie, enfin des élections, il y a une liberté d’opinion. C’est faux il n’y a aucune liberté d’opinion en France."

Michel Houellebecq a ensuite déclaré :

"L’idée que l’univers ait été créé par un Dieu animé de bonnes intentions me paraît une absurdité complète. Mais ceci dit j’ai une sorte de sympathie pour le catholicisme parce qu’à travers l’introduction de personnages apparemment secondaires, comme la Vierge Marie et les Saints, ça s’est éloigné du monothéisme pour rejoindre une certaine forme de polythéisme en réalité, déguisée. Ce qui lui donne un côté qui me paraît intellectuellement plus riche."

Partager cet article

19 commentaires

  1. Ca me rappelle une blague qui circulait dans l'”union” soviétique ;
    Quelle est la différence entre la PRAVDA (la vérité) et les IZVESTIAS (les nouvelles de Moscou” ?
    Dans la Pravda, il n’y a pas d'”izvestias”, et dans les Izvestias il n’y a pas de “pravda”

  2. C’est un caractéristique de l’époque, ces personnes qui sont à la fois très intelligentes et très stupides, d’un paragraphe à l’autre. (Le dernier est quand même sacrément chargé…!)

  3. “une certaine forme de polythéisme en réalité”
    Aie aie aie…
    J’implore le Saint-Esprit pour son âme et son coeur pour une complète conversion.

  4. comme quoi, on peut dire des choses très sensées et finirent sur des c…
    Il a l’air nettement plus au courant du fonctionnement de la république que de la doctrine de l’Eglise… mais on ne peut tout savoir sur tout.

  5. Intéressant de la part de Houellebecq. L’écrivain analyse assez bien l’état de la liberté d’opinion en France, voir la dangereuse relation entre l’islam et le politique…
    Par contre, il se plante sur toute la ligne sur la doctrine catholique !
    http://franceroyale.e-monsite.com

  6. Ce qui est “amusant” avec les collabos, et Houellebecq en est l’illustration parfaite, c’est qu’ils ont conscience de leur état immonde, ce qui les torture. Ils souhaiteraient “être” par eux même.
    Ayant bien participé, ils se resentent alors, “chefs de meute, comme dégagés de toute contrainte d’obligation de forme, ils veulent se parer d’une sorte de virginité en disant enfin des choses qu’ils perçoivent comme “populaires”.
    En pensant s’abstraire et s’absoudre, ils plongent encore plus dans l’ignominie.

  7. Vous crachez sur Houellebecq alors que c’est le dernier représentant d’une race disparue: les écrivains
    on peut aussi cracher sur Céline,Drieu etc
    il ne restera pas grand-chose…
    Bernanos? oui, bien sur,mais pourquoi se limiter à un seul modèle…

  8. @ corso , on ne peut obliger les gens à croire . Cependant , dire que tous les incroyants sont des collabos me semble tenir d’une méconnaissance de l’oeuvre littéraire :
    – déscription on ne peut plus lucide des conséquences sociales, et donc sur l’individu de la libération sexuelle , du féminisme
    – description de l’illusion totale d’un bonheur libertarien issus de Ma 68
    – denonciation du consensus mou tenant leiu de “morale” et donc de pensée unique à tous les niveaux de la société
    – description de l’aspiration intrinsèque de l’homme à l’immortalité
    et j’en passe…
    Toutes descriptions si acérées qu’elles en font un écrivian tout à fait politiqument incorrect , même s’il n’est pas catholique…

  9. Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il dit dans le dernier paragraphe.
    Mais dans les deux premiers paragraphes cités ici, il y a l’ expression d’un courage dont je n’ai pas envie de me moquer.

  10. vu de l’extérieur ce n’est peut-être pas entièrement faux. Il devrait s’intéresser à la Trinité, et aux théologiens ayant étudié le sujet depuis l’Antiquité, il y trouverait une vraie richesse

  11. Je ne crois pas que Houellebecq prétende parler de la doctrine catholique , mais plutôt de la vision “impressionniste” qu’il a du catholicisme …Pour le reste , ce n’est pas mal vu , mais c’est ce que ( presque ) tout le monde constate , sauf à se boucher les yeux et les oreilles !

  12. Son interprétation du catholicisme est pour le moins risible; très decevant de constater son inculture crasse en ce domaine.
    Pour le reste, il a parfaitement raison de dénoncer les kollabos de l’invasion-islamisation; la dhimmitude même de l’UMP, qui veut désormais accroitre les mosquées en France par le biais des collectivités territoriales, est flagrante et écoeurante.

  13. Où est l’ouverture d’esprit dans les remarques ci-dessus qui critiquent MH ?
    Un moine m’a expliqué récemment un truc bête que je n’avais pas compris:
    Lorsque le Christ dit “celui qui n’est pas avec moi est contre moi”…cela n’est valable que pour le Christ, mais pas pour nous, les chrétiens.
    En effet à ses disciples, le Christ a dit qui n’est pas CONTRE vous…est avec vous.
    Le rapport ? C’est que Houellebecq, dans cette citation de M. Janva, ne critique pas le christianisme, au contraire. Nous devrions donc accueillir ses propos avec intérêt voire davantage.

  14. Le dernier § de Michel Houellebecq ne doit pas être lu avec les yeux de la foi, c’est bien évident, car cela le rendrait incompréhensible… En revanche avec les yeux de la raison, ses propos ne peuvent être écartés d’un revers de manche avec les yeux d’une grenouille (de bénitier ?) abasourdie…

  15. Bravo Houellebecq, même si vous êtes catho. un peu de la main gauche, à votre manière.
    Moi je ne fais pas la fîne bouche, avec un type qui dit la vérité… aux pharisiens…

  16. Réponse à @ewart
    Je ne dis surtout pas “que tous les incroyants sont des collabos” mon propos était plus général.
    On se posera utilement la question du véritable écrivain : Choquer pour vendre et vivre pour soi ?
    Inventer des mondes de crime ou de mensonges ?
    Lorqu’il n’y a plus la classe de la syntaxe et de la création, cela at-il encore un sens ?

  17. Bravo!
    “A tout instant, ma vie bascule,
    Dans l’hypermarché Continent,
    Je m’élance, puis je recule,
    Séduit par les conditionnements”
    Michel Houellebecq,
    Le Sens du combat.

  18. Du point de vue de la doctrine, ce n’est pas tout à fait ça…
    Par contre, c’est un prophète pour notre pays!

  19. 3 paragraphes, 3 commentaires
    -oui, qu’est-ce qui pousse la Gôche, et surtout les bouffeurs de curés, a être si sensible à l’Islam?
    -la presse est tenue au moins par ses capitaux, qu’il faut alimenter
    -pagano-chrétiens,comme dirait St Paul et non à tord judéo-chrétiens,allez voir les fontaines, roches,.. qui se rapportent aujourd’hui à un saint qui a pris la place d’une “entité”antérieure : on adapte, quand combattre est trop dur, voire inutile; combien d’églises bâties sur l’emplacement d’un temple, d’un menhir transformé en calvaire, d’un dolmen surmonté d’une croix ;et je ne parle pas des grottes pyrénéennes, de Mari-sans e- ou d’hadas : faut rester réaliste et accepter

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique