Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Espagne

Les neufs aviateurs tués dans l’accident

Voici les noms des 9 victimes françaises tuées avant hier en Espagne suite au crash d'un F16, et pour lesquelles il ne semble pas qu'il y ait de deuil national :

  • Adjudant François Combourieu, 37 ans, mécanicien. Marié et père de deux enfants.
  • Adjudant Thierry Galoux, 41 ans, mécanicien. Marié et avait deux enfants.
  • Capitaine Gildas Tison, 35 ans, pilote. Marié et avait deux enfants.
  • Capitaine Mathieu Bigand, 30 ans, pilote.  Marié et père d’un enfant.
  • Lieutenant Arnaud Poignant, 26 ans, mécanicien.
  • Lieutenant Marjorie Kocher, 29 ans, navigatrice
  • Sergent Nicolas Dhez, 25 ans, mécanicien.
  • Sergent Régis Lefeuvre, 25 ans, mécanicien.
  • Sergent-chef Gilles Meyer, 27 ans, mécanicien. Marié, il allait être père.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

27 commentaires

  1. Le titre est impropre : un aviateur est un pilote, au mieux un personnel navigant… Seuls trois d’entre eux dans cette catégorie.
    Paix à leurs âmes : que le Seigneur les accueille et accompagne leur famille… Nous prions pour elles..

  2. “Les drapeaux de la mairie d’Autun ont été mis en berne suite au décès des neufs militaires français, ce lundi, dans le crash d’un avion de combat sur une base militaire en Espagne.”
    http://www.lejsl.com/saone-et-loire/2015/01/28/drapeaux-en-berne

  3. Un soldat est fait pour mourir et je vous emmène là où l’on meurt.
    Extrait d’une parole d’un officier de la légion étrangère.
    Si vous comptez sur le mollasson et l’hystérique pour rendre honneur à nos soldats, vous repasserez.
    Ces gens ne sont préoccupés que par la fin de l’alya et par l’immigration mahométane.
    Pour PK, dans l’armée de l’air, même un secrétaire, soldat de base, est appelé aviateur.

  4. D’abord R I P pour les victimes et une pensée profonde pour les famille.
    Ensuite quelques remarques:
    11) Pas de déclaration présidentielle.
    2) Pas de déplacement présidentiel.
    3) Pas de drapeaux en berne au niveau nationale.
    3) Pas de deuil national…..
    4) Déclaration du Premier Ministre…..
    Les dépêches que j’ai vu parle du déplacement en Pologne, du chien du Président…Cherchez l’erreur…
    Nous sommes tombés bien bas

  5. Désolé pour ma touche “s” toujours défaillante.

  6. Dur de voir des compagnons d’arme partir à l’occasion d’une mission d’entrainement et dans ces circonstances.
    “Ils ont rejoint les oies sauvages” (Jean-Pax).
    RIP

  7. Merci au SB de nous donner leurs noms pour que l’on prie pour eux et leurs familles.
    Comme des millions de français,je souffre de constater que leur mort n’intéresse déjà plus les médias. Rendons leur hommage dans nos foyers et nos cœurs. C’est peut-être aussi fort qu’une marche de dupes tous comptes faits.

  8. Nous prions du fond du cœur pour eux et leur famille.
    Prions aussi pour notre France et le réveil des baptisés !!!

  9. Union de prière avec les familles, avant toute chose.
    Mais que s’est-il donc passé, cela ne semble pas être une grosse préoccupation de nos dirigeants ! Et question hommage national, on ne voit toujours rien en vue, évidemment, ce n’est pas charlie hebdo !!!
    On a les héros que l’on peut !!!

  10. Nous avons une forte pensée pour eux et nous avons, bien sûr, constaté une fois de plus à quel point François Hollande n’a aucun honneur, aucune grandeur, aucune dignité : ces hommes, morts en service et dans l’honneur, ne valent pas dans son esprit les hommes morts en injuriant leur prochain, ces morts ne sont pas “le cœur de la France” pour François Hollande, ces victimes ne lui rapporteront pas de points dans d’éphémères sondages ni ne permettront de faire passer d’autres lois scélérates.

  11. Espérons que ces militaires n’avaient pas participé d’une manière ou d’une autre à propager le chaos en Libye ou en Syrie !
    Le rôle d’un militaire est de protéger son pays, pas d’aller assassiner un peuple !

  12. En plus de nos prières… un hommage national aux Invalides est annoncé pour le tout début de la semaine prochaine.

  13. @PK,
    Comme dans la Marine où tous les personnels militaires sont appelés “marins”, même s’ils n’ont jamais mis le pied sur un bateau, on appelle “aviateurs” les personnels de l’Armée de l’Air.
    Ayant moi même effectué mon service national sur la base aérienne 117 (mieux connue sous le nom de Balard…), j’étais aviateur de seconde classe – aviateur sans avion, cela va sans dire 😉

  14. “Nous sommes tous militaires” sauf ceux qui “sont tous charlie”. Nous en avons là la preuve.

  15. Si tous ces militaires avaient été d’ultra gauche, nous aurions eu droit à des manifestations spontanées du gouvernement avec “”4 millions”” de bobos sympathisants.
    Mais NON ! ce ne sont que des soldats morts, non pour la France, mais pour la multinationale OTAN.
    RIP et soutient aux familles.

  16. Ils œuvraient pour la patrie au lieu de la conchier à coup de caricatures, ils n’auront donc aucune reconnaissance des traitres qui occupent le pouvoir.

  17. – Le sergent-chef Gilles Meyer, 27 ans, originaire de Colmar (Haut-Rhin), était technicien de maintenance avionique, et avait été déployé notamment en Afghanistan et en Libye.
    – Le sergent Nicolas Ghez, 25 ans, né à Arcachon (Gironde), était armurier opérationnel sur Mirage 2000.
    – Le sergent Régis Lefeuvre, 25 ans, originaire de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), était mécanicien spécialisé dans les systèmes et matériels électroniques de bord.
    – L’adjudant Thierry Galoux avait 41 ans. Il faisait partie de l’armée de l’air depuis 1994. À l’âge de 21 ans, il avait commencé sa carrière à Nîmes pour obtenir son certificat d’aptitude militaire. En mai 1995, il intègre les bancs de l’école de la base aérienne 721 de Rochefort pour suivre sa formation spécialisée de sous-officier mécanicien. Il intègre d’abord le groupe d’entretien et de réparation des matériels spécialisés puis l’escadron de soutien technique aéronautique, en charge notamment de la maintenance des Transall. Il avait notamment été déployé en Côte d’Ivoire. Chef d’équipe maintenance avionique depuis le 1er septembre 2014, ce sous-officier de carrière était marié et avait deux enfants.
    – Le sergent-chef Gilles Meyer, 27 ans, originaire de Colmar (Haut-Rhin), était technicien de maintenance avionique, et avait été déployé notamment en Afghanistan et en Libye. Le sergent Nicolas Ghez, 25 ans, né à Arcachon (Gironde), était armurier opérationnel sur Mirage 2000. Le sergent Régis Lefeuvre, 25 ans, originaire de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), était mécanicien spécialisé dans les systèmes et matériels électroniques de bord.
    -L’adjudant Thierry Galoux avait 41 ans. Il faisait partie de l’armée de l’air depuis 1994. À l’âge de 21 ans, il avait commencé sa carrière à Nîmes pour obtenir son
    certificat d’aptitude militaire. En mai 1995, il intègre les bancs de l’école de la base aérienne 721 de Rochefort pour suivre sa formation spécialisée de sous-officier mécanicien. Il intègre d’abord le groupe d’entretien et de réparation des matériels spécialisés puis l’escadron de soutien technique aéronautique, en charge notamment de la maintenance des Transall. Il avait notamment été déployé en Côte d’Ivoire. Chef d’équipe maintenance avionique depuis le 1er septembre 2014, ce sous-officier de carrière était marié et avait deux enfants.
    – Responsable maintenance vecteur et moteur, l’adjudant François Combourieu avait intègré l’armée de l’air le 29 septembre 1997. Ses formations militaires et spécialisées en poche, il est affecté sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey le 2 novembre 1999. Il intègre tout d’abord le service piste de l’escadron de
    chasse 3/3 « Ardennes », avec lequel il est amené à être déployé en opérations extérieures, et en particulier en Afghanistan, au Tadjikistan et au Kirghizistan.En 2010, il rejoint le tout nouvel escadron de soutien technique aéronautique. Né le 28 octobre 1977, l’adjudant Combourieu était marié et père de deux enfants.
    – Le lieutenant Arnaud Poignant avait 26 ans. Il avait intègré l’armée de l’air le 26 août 2012. Il avait été promu aspirant en août 2012 et sous-lieutenant
    en août 2013. Officier mécanicien, il rejoint les Mirage 2000D de la BA de Nancy-Ochey en septembre 2013. Le lieutenant Poignant avait une compagne et n’avait pas enfant.
    – Le capitaine Gildas Tison avait 35 ans. Il aura servi la France 17 ans et neuf mois. À 18 ans, il intègre l’armée de l’air. Il rejoint ensuite l’escadron de transition opérationnelle de la base aérienne (BA) 120 de Cazaux, puis l’escadron de chasse 2/2 « Côte d’or » de la BA 102 de Dijon sur Mirage 2000-5.
    – En 2003, il devient instructeur sur Alphajet à l’école de l’aviation de chasse de la BA 705 de Tours. Il est promu lieutenant en 2004 et rejoint de nouveau la BA 102 en 2006, au sein de l’escadron de chasse 1/2 « Cigognes ». En 2009, il est nommé capitaine. L’année suivante, il est détaché en Asie durant trois ans en tant qu’expert Mirage 2000. Il était affecté depuis septembre 2014 à Albacete (Espagne) comme officier de liaison au centre tactique multinational qui organise plusieurs fois par an l’exercice interalliés TLP (Tactical Leadership Program). Le capitaine Tison était marié et avait deux enfants.
    – Le capitaine Mathieu Bigand avait intègré l’armée de l’air le 30 août 2004, à 20 ans. À compter de 2007, il avait suivit sa formation au sein de l’école de pilotage de l’armée de l’air de Cognac, avant d’intégrer l’école de l’aviation de chasse implantée sur la base aérienne (BA) 705 de Tours. Il est affecté à l’escadron de chasse 1/3 « Navarre » sur la BA 133 de Nancy-Ochey, le 10 mai 2010. Le capitaine Bigand avait été détaché successivement dans le cadre de l’opération Épervier puis Serval ou il s’était particulièrement distingué en effectuant la première mission de bombardement de l’opération. Ce sous-chef de patrouille aura servi la France durant plus de dix ans et aura totalisé près de 1000 heures de vol. L’aviateur était marié et père d’un enfant.
    – Le lieutenant Marjorie Kocher avait 29 ans. Elle avait intégré l’armée de l’air à 22 ans en qualité d’élève officier. Le 28 janvier 2010, elle avait rejoint l’escadron de chasse 1/3 « Navarre », stationné à Nancy, pour poursuivre sa formation d’officier navigateur systèmes d’armes sur Mirage 2000D. Elle avait ensuite été déployée lors des opérations Unified Protector en Libye et Serval au Mali. Cet officier était titulaire de la croix de la Valeur militaire avec trois étoiles de bronze, de la médaille d’outre-mer agrafe Sahel, de la médaille Commémorative française agrafe Libye et Afghanistan et de la médaille d’argent de la Défense nationale. L’aviatrice avait un compagnon et n’avait pas d’enfant.
    François Hollande a annoncé mercredi en Conseil des ministres qu’un «hommage national» leur serait rendu «en début de semaine prochaine» aux Invalides, à Paris.
    ainsi qu’un autre hommage à Nancy sur la base aérienne d’où sont originaires la plupart des soldats tués dans cet accident, a déclaré Stéphane Le Foll lors de son compte-rendu hebdomadaire du Conseil des ministres.

  18. Merci “Marino” pour ce pedigree et cet hommage
    Ces braves gars ont du avoir de la peine après le massacre de Charlie hebdo
    Mais dans l’autre sens si ces tragédies avaient été inversées dans le temps , on aurait fait une caricature , scatologique de l’évènement et qui aurait fait rire les bobos-conno-compatibles

  19. Assez curieux de voir le pedigree de certains qui ont fait toutes les guerres de l’OTAN et du capitalisme contre l’intérêt du souverainisme et de l’équilibre local.
    Contre notre intérêt total en tant que citoyen et de pays en quelque sorte.

  20. Condoléances à leurs familles …RIP
    Il est tout de méme déplorable que les drapeaux ne soient pas en berne,les français ne sont pas tous égaux devant la mort.

  21. 9 morts français
    et les pilotes grecs, qui sont-ils?
    F.L.

  22. Prions Dieu pour qu’il les reçoive dans sa grande Miséricorde , et demandons à la Vierge Marie de consoler dans ses bras maternels leurs familles et petits enfants .

  23. Ce que je trouve bizarre dans cet accident est le fait qu’il n’y ait pas eu éjection du pilote voire du second comme dans les cas des Sukkois russes: un avion qui part sur le côté au décollage est ressenti par le pilote quasi instantanément et il doit actionner le siège éjectable, non ?
    Moralité de l’histoire: il va falloir réorganiser les bases afin d’éviter au personnel au sol d’être dans les axes de pistes dangereux en cas de crash au décollage et à l’atterrissage
    Une armée française trop habituée au succès dans des guerres faciles crimes de guerre ? Châtiment divin ? Ou encore manipulation à distance par une nouvelle arme que possèderait la Russie pour dissuader l’OTAN d’une nouvelle guerre contre l’Iran après l’interception des 2 missiles en Méditerranée en 2013 ?

  24. 1959 à 1961,trois ans lieutenant Controleur opérations aeriennes à la BA922 (30 mètres sous terre) puis instructeur à la station radar de Bron lors de la mise en service des mirages, si le terme de “rampant” nous était donné par les pilotes à terre, lorsqu’ils étaient à 12000 pieds il y avait une nécéssaire et vraie coimplicité et le personnel à terre était dans leur cockpit avec eux dans l’azur infini: nous étions tous, alors des aviateurs, jusqu’à la secrétaire qui tapait les retours de mission. Une seule Arme, un seul Corps, une seule Patrie pour la France, notre beau pays…..

  25. J’ai pensé aussi à une arme télécommandée qui prendrait la place du pilote .
    Mais interrogez certains militaires . Les avions sont des cercueils volants , vieux et mal entretenus .

  26. @trahoir,
    Même pas de condoléances ….

  27. Prières.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services