Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Les militants de l’avortement croisent au large du Maroc [Addendum]

WLe vaisseau de la mort de “Women on waves”, après avoir circulé au large des pays
catholiques ayant une législation pro-vie, vogue vers le Maroc, où il doit arriver aujourd’hui, avec à son bord 2 médecins pour
tuer des enfants dans le ventre de leurs mères. “Women on waves” s’invite
dans le débat sur la libéralisation de l’avortement au Maroc. Le débat a été relancé par Nouzha Skalli, ministre du
Développement social et de la Famille, qui évoquait il y a un an la possibilité d’une
légalisation partielle

« qui permettrait à la mère de mettre un terme à
sa grossesse dans certaines conditions, dont la malformation avérée du
fœtus, le déséquilibre mental de la mère ou encore sa précarité ».

Rebecca Gomperts, la fondatrice de “Women on waves” espère que le bateau
pourra rester une semaine mais craint les réactions de la majorité
islamiste au pouvoir
.

“J’imagine que cela peut être perçu comme une
provocation par certains groupes religieux”.

Par ailleurs, au Maroc, les militants de l’avortement gonflent, comme à leur habitude, les chiffres des avortements clandestins.

Addendum 16h00 :

La marine marocaine a interdit l’accès au port de Smir (nord) au navire. Sur
place, les autorités interdisent l’accès au port aux nombreux
journalistes en raison de manoeuvres militaires. Les
forces de l’ordre se sont déployées dès les premières heures de la
matinée pour bloquer l’accès. A la mi-journée, 200 à 300 musulmans manifestaient à proximité contre l’initiative des
associations et pour le droit à la vie
.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Une société qui tolère la mise à mort de ses enfants à naitre se condamne à subir elle-même le sort de l’embryon

  2. C’est marrant, lorsqu’elle vogue le long de pays catholiques elle assume et re vendique la provocation, et devant un pays musulman elle s’en inquiéterait presque…
    De la dimmitude des athées et autres laïcards.
    Reste à espérer que le royaume enverra une canonnière faire son sort à ce provocateur d’opérette

  3. Il me semble que dans le coran et les hadiths et selon les appréciations des oulémas, la “vie” ne commence pas à la conception mais à 40 voire 120 jours après la conception
    Evidemment dans les 57 états musulmans le nombre d’avortements en pourcentage est moins important que dans le monde occidental (et en Chine) compte tenu du statut de la femme et de la natalité “arme de guerre”, mais cela ne veut pas dire que l’enfant à naitre dans le ventre de sa mère soit aussi sanctuarisé dans l’islam qu’il ne l’est dans le christianisme et le catéchisme de la religion catholique.

  4. Si pour une fois les islamistes pouvaient réagir à bon escient et expédier ce bateau de la mort,ésperons que le roi du Maroc interviendra et chassera ce funébre convoi.

  5. Pour une fois, l’on aurait besoin de la piraterie barbaresque !

  6. Bien vu Exupéry !
    Elles ne veulent pas aller au large de la Somalie ? Là ou justement il y a les “barbaresques” ?

  7. Si elles croisent au large du Yemen, elles finiront dans les harems (enfin : les plus jolies !)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services