Les mères veilleuses à Bourg en Bresse

Les mères veilleuses sont à Bourg en Bresse jusqu'au samedi 21 septembre. Vous pouvez les rejoindre et les contacter : meresveilleuses.bourg@jaimelafamille.info

Voici quelques échanges de ces derniers jours : une jeune femme travaillant en milieu carcéral, très réceptive au discours des mères veilleuses. Elle est consciente de l’importance de repères stables pour la construction d’un enfant et constate que la stabilité d’une famille est le meilleur antidote face à la délinquance. Elle manifeste de l’intérêt sur l'explication du gender à l’école.

Deux jeunes paumés sont venus s’asseoir sur les chaises pliantes des mères veilleuses en début d’après-midi : enfants de la DASS, élevés et maltraités dans des familles d’accueil, ils ont dit avoir souffert de l’absence de père. Ils voulaient faire déplacer la pancarte, sur le passage, pour qu’elle soit encore plus visible.-

Bonne conversation avec deux jeunes en première année de droit, très conscients des enjeux.

Photos portable nath 271
IMG_9991
DSCN3843redim

4 réflexions au sujet de « Les mères veilleuses à Bourg en Bresse »

  1. xc

    Comme dit le pape, je suis un pécheur rusé! le mot français chapelet vient du mot chapeau dont la forme ancienne était chapel, il désigne une coiffe. En Inde, on retrouve les chapelets indous qui étaient utilisés pour exorciser les démons et les esprits des morts. Etes-vous certains que Dieu agrée ces prières? Quelqu’un peut me renseigner?

  2. esprit libre

    Bravo !
    Elles font mille fois plus que beaucoup ne le pensent et peuvent être des Gandhi…
    D’ailleurs, si elles faisaient rire, pourquoi à Rodez ont-elles été interdites de présence devant la Préfecture à cause de la venue du sinistre Manuel Gaz (celui qui ne se daplace que protégé par des rangées de CRS et de policiers en civil car c’est un couard), sinon qu’il en a peur ?

  3. esprit libre

    Erratum :
    Bravo !
    Elles font mille fois plus que beaucoup ne le pensent et peuvent être des Gandhi…
    D’ailleurs, si elles faisaient rire, pourquoi à Rodez ont-elles été interdites de présence devant la Préfecture à cause de la venue du sinistre Manuel Gaz (celui qui ne se déplace que protégé par des rangées de CRS et de policiers en civil car c’est un couard)… sinon qu’il en a peur ?

Laisser un commentaire