Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Les mères porteuses, une violence faite aux femmes

Selon Anne-Yvonne Le Dain, député socialiste de Montpellier.

"Or, la GPA est une violence indéniable faite aux femmes. Une violence délibérée. On utilise leur corps -en payant, ou pis, en indemnisant- pour produire un enfant, comme une vache produit un veau. Faut-il, pour le confort de certains, leur plaisir et leur bonheur, mettre en danger la vie ou la santé de quelqu'un d'autre ? Pour moi, non. Les femmes qui acceptent d'être mères porteuses prennent un réel risque biologique, on l'oublie trop. Ce n'est pas pour rien que les sociétés humaines ont, depuis toujours, accompagné l'enfantement ! Car les femmes peuvent mourir en couche, avoir des grossesses difficiles, des suites de couches compliquées, douloureuses, voire déclencher des maladies hormono-dépendantes."

Partager cet article

8 commentaires

  1. Et encore sait-on ce que ressent une vache quand on lui enlève son veau ?

  2. il faut la rassurer la grossesse n’est pas une fatalité!
    la grande de majorité des grossesses se passe bien; la femme en est très épanoui!
    ce qui est grave c’est la marchandisation du corps et le droit à l’enfant; l’enfant est un don!
    la grossesse n’est pas une maladie!

  3. Lorsqu’on enlève son veau à la vache elle meugle pendant des heures et on l’entend loin dans la vallée…c’est vraiment très triste.
    Les liens vache /veau sont très tendres et il ne faut pas les déranger lors de randonnées.

  4. Si on est de gauche on doit accepter la décadence, la déchéance, la laideur, la chienlit, les drogues, le meurtre, la fornication, l’endoctrinement, le mensonge, la dilapidation de l’argent public, les milices, les violences policières, la corruption etc.
    Et donc aussi la GPA
    Il faut qu’Anne-Yvonne Le Dain quitte son mandat de député gauchiste grassement payée à ne rien faire si elle est réellement contre la GPA et la violence aux femmes.

  5. Et l’avortement est aussi une violence faite aux femmes, bien pire puisque la mort est au bout…Et tous les pseudo droit n’y changeront rien …
    Il y a des dépendances affichées et dénoncées et il y a des esclavages cachés : esclave de ma ligne, esclave de mon homme, esclave de mon emploi, esclave des contrainte économiques, esclave de mon histoire (Ma mère célibataire ou corvéable à merci, ou peu maternelle , ou mes conventions sociales) esclave de mes peurs à ne pas savoir , être trop jeune , pas prête pas assez mâture, esclave de ce que je veux contrôler et qui doit être prévu, panique des surprises, esclave de l’enfant désiré uniquement sinon « qui n’a pas toutes ses chances », esclave de la fécondité contrôlée, esclave des ce qu’ils vont en penser, esclave de l’enfant catastrophe, oubli de l’enfant « bonne nouvelle bonheur » alias « bnb », peur de l’enfant différent qui nous amène à nous dépasser et donne au centuple…
    Peur et esclave et surtout sans amour, sans accueil, sans service pour la Vie…secs, froid, programmés par nos programmes de vie.
    Oui la violence est partout où on la cache et on la maquille.
    Car notre monde détruit quand il n’a pas la solution miracle ou qu’elle lui coûtent trop parce qu’il ne croit plus que le « problème » c’est parfois le miracle dont on ne voulait pas ….

  6. Une grossesse sur 4 avortée et combien de parents stériles en attente…Cherchez l’erreur !

  7. La grossesse n’est pas une maladie, en effet, mais c’est très loin d’être une promenade de santé non plus. Même les grossesses qui se passent le mieux entraînent dans leur sillage leur lot de désagréments, d’amplitude diverse. Ce n’est pas pour rien qu’on dit qu’il faut 9 mois pour faire un bébé et 9 mois pour s’en remettre. Ce n’est pas pour rien non plus que la ménopause existe, une femme trop âgée courrait trop de risques.
    Ce député a bien fait de rappeler cette réalité.

  8. Les féministes, elles sont où ces dernières années? Au boulot, dans la logique de l’égalité…Depuis, les mouvements dits « féministes »ont complètement détourné la cause des femmes.. voire même travaille contre leurs interets…

Publier une réponse