Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise / Médias : Désinformation

Les mensonges de Témoignage chrétien

Les mensonges de Témoignage chrétien

Lu sur le blogue de l’abbé Viot, à propos du courageux livre de Benoît XVI et du cardinal Sarah sur le sacerdoce:

Pour toute personne de bonne foi, et ayant de plus l’habitude de l’édition, l’affaire est simple. L’éditeur est en fait représenté, pour la circonstance par Nicolas Diat qui interroge d’habitude le Cardinal Sarah et édite avec lui, il a sa confiance et celle du Pape émérite. Ils n’ont bien évidemment parlé que de l’essentiel, la contribution du Pape émérite, sa forme, son anonymat ou non. Il est clair, au travers des lettres publiées par le Cardinal Préfet, que le Pape émérite a voulu exprimer publiquement sa pensée. Il en avait le droit, et je me permettrais d’ajouter le devoir. Celui qui fut le Successeur de Pierre de 2005 à 2013, même s’il a fait savoir que son renoncement le conduirait à la discrétion, n’a jamais fait vœu de silence absolu. Sur une question aussi capitale que le célibat des prêtres et surtout sur les conséquences que pourrait avoir son abrogation sur la doctrine catholique du sacerdoce, il ne pouvait rester muet. […]

Ainsi, le texte publié par le journal Témoignage Chrétien le 23 janvier dernier est donc proprement honteux. Rien que dans sa manière de poser le problème, il dégage la mauvaise odeur de la haine et de la méchanceté : « Deux Papes ? Deux auteurs ? Cherchez l’intrus… Ou bien le Cardinal Sarah ment, ou bien c’est Joseph Ratzinger, évêque émérite de Rome, pape Benoît 16ème du nom de 2005 à 2013. Car leurs versions divergent tellement qu’elles s’excluent l’une l’autre ». […]

Puis vient un court passage sur les relations de la nature humaine du Christ avec les autres hommes où notre journaliste ne fait aucune différence entre ceux qui ont reçu l’ordination aux ministères sacrés, les baptisés et ceux qui ne le sont pas. Lui qui prétend renvoyer le Cardinal Sarah au catéchisme ferait bien d’y retourner lui-même ! Mais je crois son hérésie incurable, tout comme celle qui inspire Témoignage Chrétien et particulièrement sa patronne Christine Pedotti. […]

Quand on s’obstine à vouloir rester catholique et qu’en fait on ne l’est plus, il faut mettre en doute le catholicisme de la hiérarchie, en lui faisant penser et dire n’importe quoi, en la divisant. Ici l’occasion était belle. On pouvait prendre en flagrant délit d’opposition, les deux hommes que TC déteste le plus, Ratzinger et Sarah, pour les dresser contre le Seul garant de la vérité et de l’unité, le Pape François ! On ne connaissait pas ce respect de ce journal pour un Pape régnant ! Mais il s’agit de François, le Pape réformateur tant attendu ! Il est vrai que, dans un premier temps, nos chrétiens avancés l’ont compté parmi les leurs. Mais j’émets l’impression que, depuis un moment, ils commencent à comprendre, car s’ils sont complètement hérétiques, ils ne sont pas idiots, et sont aussi d’abord et avant tout des politiques. […]

Je ne me serais pas attardé si longtemps sur un article de journal qui touche peu de personnes en nombre, si par d’autres réseaux il n’exerçait pas une influence que j’estime néfaste pour toute l’Église catholique. Madame Pedotti a fait toute sa carrière grâce au public catholique qui a pu connaître sa pensée par des médias importants dans le monde catholique comme le journal La Croix. Et je pourrais citer d’autres médias. Je ne mets celui-ci en avant que parce qu’il bénéficie d’une clientèle captive, j’entends par là les abonnements des diocèses et des paroisses. […]

Pour le salut de leur âme [de Mme Pedotti et ses amis], je souhaite leur conversion rapide ou l’échec cinglant de leur publication, comme de celles qui relaient complaisamment des idéologies anti-catholiques.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Il y a longtemps que “la Vie catholique” a eu l’honnêteté intellectuelle de ne plus s’appeler que “la Vie”, n’ayant plus rien de catholique.
    Mais les marxistes de “Témoignage chrétien” ne prendront jamais la même décision pour deux raisons simples : le mot “honnêteté” ne fait pas partie de leur vocabulaire, et le mot “intellectuelle” ne leur est connu que si celui-ci ne concerne que leur propre doctrine. Et, “en même temps”, le titre “Témoignage” deviendrait encore moins significatif que “la Vie”. Il est d’ailleurs amusant de constater l’évolution des titres de ce magazine au fur et à mesure de sa “gauchisation” :
    “La vie
    catholique illustrée”
    “La vie
    catholique”
    “La vie
    magazine chrétien d’actualité”
    “La vie” (tout simplement)…
    Ça se passe de commentaire.

  2. Il est évident que Benoit XVI a le droit de s’exprimer comme n’importe quel autre prélat de l’Église catholique ou même comme simple catholique.
    On ne voit pas pourquoi certains voudraient lui ôter la parole d’autant plus que la sienne est riche d’enseignements.

  3. le “progressisme” affublé ou non du terme catholique reste un gauchisme avec ses particularisme : mensonge et déni de réalité

  4. Témoignage “chrétien” devrait s’appeler “Faux Témoignage” et abandonner “chrétien” comme “La Vie ” a gommé “catholique” : ce serait plus conforme à sa ligne rédactionnelle et à son contenu…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]